Les 20 plus beaux sentiers de France

0
231

L’Hexagone compte une multitude de superbes montagnes, de fascinantes étendues d’eau et de splendides cascades aux irrésistibles paysages. Des milliers de randonneurs, de campeurs et d’alpinistes partent annuellement à l’assaut de ces vastes espaces sauvages. Découvrez les plus beaux chemins de trekking de France.

Le sentier de la liberté


Cette randonnée constitue une formidable aventure au cœur de la vallée d’Aspe. Le parcours s’inspire de l’itinéraire emprunté clandestinement par les Évadés de France. La piste présente un dénivelé de 800 mètres. Cette aventure de quelques jours convient aux marcheurs entraînés. La photo d’illustration donne un aperçu des sublimes paysages à admirer tout au long du parcours. Le sentier de la liberté vous emmène à la découverte des villages d’Eycheil et Lacourt ainsi que du col d’Artigues.

À partir du hameau d’Aunac, vous vous attaquez à la haute montagne. Vous visitez le pic de Lampau et le col de Crabérous. Puis, vous redescendez au refuge des Estagnous. Après les étangs Rond et Long, vous effectuez une ascension pour atteindre le col de Claouère. Enfin, vous rejoignez Alos d’Izil par les berges de la Noguera Pallaresa. Avant d’entamer cette formidable aventure, vérifiez si ce sentier de randonnée répond à vos objectifs.

Le sentier du littoral


Également connu sous la dénomination GR34, ce chemin exceptionnel longe les plus beaux rivages de la France. Ce périple de plus de 5000 kilomètres dévoile de superbes dunes, de fabuleux rochers, des espaces protégés et d’impressionnants marais. Autrefois appelée sentier des douaniers, cette piste traverse trois quarts des communes littorales.

Ce sentier vous emmène à la découverte de magnifiques belvédères avec des panoramas surréalistes, de sites d’intérêt faunistiques ou floristiques, de monuments particuliers, etc. Cette sublime vue aérienne de la presqu’île de Crozon donne un aperçu des paysages idylliques à observer durant cette formidable aventure.

La traversée prend plusieurs mois. Toutefois, vous avez la possibilité de prévoir plusieurs périples pour parcourir entièrement ce magnifique sentier. Vous pouvez visiter une commune littorale à chaque sortie. Préparez minutieusement vos expéditions pour en profiter pleinement. Différentes plateformes comme Let’s Go Play Outside vous fournissent des informations fiables pour réussir vos randonnées.

Le chemin des crêtes du Jura sud

Cette randonnée vous emmène au cœur du parc régional du Jura et des paysages merveilleux de la réserve naturelle de Haute Chaîne. Ce superbe sentier de 110 kilomètres constitue un véritable balcon sur le lac Léman et sur le Massif du mont Blanc. La photo d’illustration en donne un formidable aperçu. À partir de Lélex, les participants mettent le cap sur la vallée de la Joux et le sommet du mont Tendre.

Cette aventure emmène les marcheurs au col du Marchairuz, à la cime du « Crêt à la Neuve » et à la clairière de Rochefort. Les randonneurs admirent des chamois, de grands tétras, des aigles et des lynx au cirque naturel du « Creux de la Croue ». Ils découvrent également le « col de la Faucille », le Grand Montrond, le Colomby de Gex, la crête de la Neige, la vallée de la Valserine, le crêt du Nerbiel, etc.

Le sentier des trois lacs à Vosges


Cette boucle de 11 kilomètres dévoile des paysages surréalistes. Les randonneurs prennent départ du parking du lac Noir. Ils empruntent le chemin indiqué par le balisage avec un petit cercle rouge. Après quelques minutes de marche, ils découvrent le lac Noir dans toute sa splendeur. La photo d’illustration en donne un superbe aperçu. À partir de cet étang, les participants traversent un barrage pour se rendre au lac des Truites.

Les randonneurs empruntent le chemin qui surplombe ce cours d’eau en direction du croisement du « Gazon du Faing ». Ils y admirent des crêtes, des arbres retournés par le vent, des chaumes et des tourbières, etc. Ils profitent d’une vue exceptionnelle sur les Vosges. Après une demi-heure de marche, ils tombent sur un sentier avec un panorama idyllique du lac Blanc. L’aventure prend fin au Col du Calvaire après la traversée d’une forêt et des pistes de ski.

Le sentier de la Glière


Cette randonnée de 3 kilomètres vous plonge au cœur des merveilleux paysages de Pralognan-la-Vanoise. Les participants empruntent un chemin aménagé le long d’un torrent pour préserver le village de Villette des crues. Après la traversée du Nant Agot, ils grimpent une piste en direction de la forêt.

Les marcheurs suivent le panneau directionnel qui mène vers le sentier Balcon. Ils se rendent au belvédère du bois de la Glière pour s’offrir une pause bien méritée avec une vue à 360 ° sur les paysages environnants. Puis, les randonneurs accèdent à une plus grande piste. Celle-ci conduit au refuge des Barmettes.

Les marcheurs longent un agréable cours d’eau comme la photo d’illustration le montre. Ils admirent également dans l’étang les panoramas ondulants de la cime des arbres et des montagnes. Enfin, les excursionnistes redescendent vers une cabane forestière. Ils rejoignent la route d’arrivée après le passage devant l’oratoire. La traversée prend environ 2 heures.

Le sentier de l’eau


Ce chemin de 10,5 km mène à un petit coin de paradis, au cœur des paysages idylliques de Montgirod. Les participants vont à la découverte des cascades de Magellan et du « Crêt de Coquet ». Ils y admirent un étang aux eaux hautement minéralisées. Celles-ci forment de magnifiques dépôts de tufs calcaires. Ce ruisseau traverse les zones de gypse en plein milieu de la forêt de pins sylvestres comme le montre la photo illustrative. La piste affiche un dénivelé de 765 mètres.

Les randonneurs profitent de cette aventure pour découvrir la source de Magellan. Au retour, les marcheurs prennent par le belvédère du Dou du Char. Ils empruntent un long chemin qui mène à Hautecour. Ils passent par les chalets de la Faverge, par la combe du Roi et par le sentier des adrets de Tarentaise.

Le sentier des corniches du Causse Méjean

Ce chemin de 11 kilomètres surplombe les gorges du Tarn. La photo illustrative donne un splendide aperçu de ces merveilles naturelles. La piste d’un dénivelé de 864 mètres offre des panoramas exceptionnels des falaises de la Jonte. Les randonneurs prennent départ du hameau de Capluc. Après l’ascension du rocher présent sur le chemin, ils empruntent les escaliers qui donnent accès au sentier Jacques Brunet et au col de Francbouteille.

Ensuite, les participants traversent la vallée du Tarn. Ils en profitent pour admirer la fontaine du Teil. Puis, ils poursuivent leur périple en direction de Cinglegros et de la vallée de la Jonte. Les randonneurs atteignent le ravin des Échos après avoir pris successivement par le balcon du Vertige, par le Pas du Loup, par le Vase de Chine et par le Vase de Sèvres. Puis, ils redescendent vers Capluc.

Le chemin de Steverson


Ce sentier de 272 kilomètres se situe entre Auvergne et Languedoc-Roussillon. Il relie le sud du Massif central aux Cévennes profondes. Cette aventure vous emmène au cœur de différents territoires riches en biodiversité. Ce périple pédestre dévoile les paysages colorés du Velay. Les participants prennent plaisir à contempler les magnifiques reliefs volcaniques locaux et les hauts plateaux agricoles.

La traversée du Gévaudan garantit des moments inoubliables. Les marcheurs admirent les forêts sauvages et les marais de la région. L’aventure se révèle également très palpitante à Mont-Lozere. Le territoire affiche un impressionnant chaos granitique ponctué de sources fraîches.

Enfin, les excursionnistes profitent de la douce invitation au farniente des vallées cévenoles. La photo d’illustration donne un aperçu des irrésistibles paysages à admirer dans cette localité. Ce voyage s’effectue en une dizaine de jours. Tout dépend de l’expérience et de l’endurance du randonneur.

Le sentier cathare


Cet emblématique chemin de randonnée s’étend des plages de la Grande bleue au balcon des Pyrénées. La photo illustrative de la montagne cirque de Gavarnie donne un aperçu des superbes panoramas et des irrésistibles paysages à observer. Les marcheurs découvrent les citadelles du Vertige et le musée du Quercorb lors de cette aventure de 250 kilomètres. Ils se rendent dans les châteaux du pays cathare comme Aguilar, Quéribus, Peyrepertuse, Puivert, Puilaurens, Montségur, Roquefixade et Foix.

Lors du périple, les randonneurs grimpent au sommet du Pech de Bugarach. Ils admirent les panoramas exceptionnels offerts par les gorges de Galamus et l’ermitage de Saint-Antoine. Les marcheurs observent la silhouette du mont Tauch. Ils profitent d’une vue imprenable sur la Grande bleue, sur la falaise de Leucate, sur le massif de la Clape, sur la tour Barberousse et sur la plage environnante.

Le chemin de Régordane


Ce magnifique sentier de grande randonnée relie Le Puy-en-Velay à Saint Gilles du Gard. Il se situe entre le Massif central et la Méditerranée. Il vous emmène au cœur de paysages surréalistes. La photo d’illustration dévoile les panoramas à admirer tout au long de l’aventure. Les marcheurs replongent dans l’histoire de l’Hexagone en parcourant une voie millénaire de commerces et d’échanges. Ils traversent plusieurs localités, classées parmi les plus beaux villages de France. Le chemin de Régordane invite à une véritable immersion culturelle et religieuse.

Des châteaux, des églises, des musées et des espaces réservés jonchent le sentier. Les randonneurs visitent des monuments inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO comme la cathédrale du Puy et l’abbatiale de Saint Gilles. Les marcheurs admirent des paysages à couper le souffle durant ce périple de 240 kilomètres.

Le chemin de Saint Guilhem


Ce sentier de 240 kilomètres traverse les départements de la Lozère, de l’Aveyron, du Gard et de l’Hérault. Il emmène les marcheurs à la découverte d’une voie antique de transhumance et de commerce. Il dévoile une succession d’espaces sauvages, de causses, de plaines et de vallées entre Aubrac et les garrigues du Languedoc. L’aventure commence par la visite du beau village médiéval de Saint Enimie. La photo d’illustration affiche un panorama inédit des gorges du Tarn et des paysages à admirer au cours du périple.

Le cirque de Navacelles figure parmi les attractions des Cévennes. Le plus grand Canyon d’Europe fascine les marcheurs par sa beauté phénoménale. Saint-Guilhem-le-Désert impressionne par ses décors merveilleux. Positionnée entre de vertigineuses falaises, cette localité suscite énormément l’intérêt des randonneurs. L’aventure s’achève par la visite de l’abbaye de Gellone, à Saint Guilhem.

Le sentier des huguenots


Ce chemin international de randonnée retrace l’itinéraire historique de l’exil des protestants français. D’une distance de 2000 kilomètres, il va de Poët Laval à Bad Karlshafen. Cette aventure concerne uniquement les étapes françaises. Celles-ci se limitent exclusivement à la région d’Auvergne Rhône-Alpes. Les marcheurs parcourent les départements de la Drôme, de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie. Ils passent également par Combe Laval. La photo illustrative dévoile l’une des magnifiques pistes à arpenter.

Cette aventure vous emmène à la découverte du pays Diois, du Trièves, de la Matheysine et des contreforts de Chartreuse. Les randonneurs contemplent aussi les merveilleux paysages du lac du Bourget, de la Chautagne, de la vallée du Rhône et des plaines du Genevois. Tout au long de ce voyage de 374 kilomètres, les marcheurs s’imprègnent des fabuleuses histoires des localités traversées.

La Trans’Bleausarde


Cette randonnée en Île-de-France permet de se reconnecter avec la nature sans trop s’éloigner de la capitale. Cette aventure de 2 à 3 jours vous emmène au cœur de la forêt de Fontainebleau. Le périple de 52 kilomètres convient à tous les marcheurs en quête de sensations fortes. Cette traversée réserve de palpitantes surprises. Des chênaies, des pinèdes, des hêtraies, des plaines ensablées et des rochers insolites jonchent le parcours. La photo illustrative donne un aperçu des merveilleux paysages à observer durant ce formidable périple.

Les randonneurs découvrent le sentier Denecourt, la mare du Piat, le chalet de la Carverne, les gorges du Franchard, le prieuré Notre-Dame de Franchard, la plaine de Chanfroy, le rocher de l’Éléphant, etc. Les marcheurs se rendent également à la caverne des Brigands, au village de Barbizon, au Milly-la-Forêt, à la tour de la Vierge et au sentier des 25 Bosses.

Le sentier du Karst


Ce superbe chemin balisé dévoile les merveilleux paysages du magnifique plateau de Font d’Urle. Cette aventure de 4,6 km prend environ trois heures. Le site affiche un dénivelé de 1552 mètres. Toutefois, le terrain chaotique présente des dangers potentiels comme des falaises et des puits non protégés. Tout au long du parcours, les participants observent de près les fameux karsts. La photo illustrative donne un aperçu de ces roches calcaires atypiques. 

L’aventure commence par la visite de la mystérieuse et intrigante « Glaciaire ». Des grottes, des abris de fortune, des ruines de galerie d’art, des crevasses et des fissures jonchent le parcours. La piste comprend également une falaise très attractive. Celle-ci surplombe la vallée de Quint et le Diois. Les randonneurs se rendent aussi au scialet pour admirer son chapelet de dolines. Ils partent contempler l’architecture labyrinthique du Lapiaz. Ils s’imprègnent des conditions de vie du berger et visitent la station locale de ski.

Sentier Blanc-Martel


Cette randonnée de 13,1 km vous emmène au cœur du Grand Canyon du Verdon. Elle permet d’admirer les paysages merveilleux de ce joyau turquoise. La palpitante aventure commence par le chalet de la Maline. Les marcheurs entament une descente vers le lit du Verdon, le Pas d’Issane. Arrivés au croisement des Cavaliers, ils découvrent le pont de l’Estellier. La photo illustrative présente un magnifique aperçu de cet endroit. Les randonneurs poursuivent leur chemin vers Pré d’Issane, une plage de galet idyllique.

Les excursionnistes visitent successivement l’éboulis des Guègues, le belvédère Guègues et la Baume aux Bœufs. Ils contemplent le balcon de la Mezcla. Ensuite, ils grimpent 252 marches d’escalier pour admirer la brèche Imbert. Enfin, les participants empruntent un long passage pour retourner au point de départ. Ils prennent par la plage des Fères et par le couloir Samson avant de franchir trois tunnels successifs.

Le sentier des sources

Ce chemin plonge les randonneurs au cœur des merveilleux paysages du Loiret. Les excursionnistes prennent départ au carrefour de la résistance. Ils s’enfoncent dans le sous-bois en suivant le balisage. Différents cours d’eau jonchent le parcours. La photo d’illustration dévoile l’une des écluses visibles sur le sentier. Ce périple permet d’admirer de remarquables chênes comme les Trois Frères.

Les randonneurs visitent une succession de fontaines près le carrefour du Signal. Puis, ils rejoignent le carrefour de la Résistance en prenant par la fontaine Saint-Hubert. Les marcheurs contemplent des futaies, des taillis, des bruyères et des fougères tout au long du parcours. Ils découvrent aussi sur le sentier des croix qui témoignent du passé guerrier de la localité. Cette palpitante aventure leur permet de mieux s’imprégner de l’histoire et de la culture du Loiret.

Sentier côtier de la côte d’Albâtre


Cette randonnée de 102 kilomètres vous emmène à la découverte des merveilleux paysages de la Manche. La photo d’illustration donne un aperçu des panoramas idylliques à observer tout au long du parcours. Les marcheurs prennent départ à Etretat. Ils visitent la superbe plage et les imposantes villas de cette localité. Ils poursuivent leur aventure jusqu’au Cap Antifer en passant par la falaise Aval.

Au Fécamp, les excursionnistes vont à la découverte des fonds d’Etigue et de la station balnéaire Yport. Ils se rendent au musée des Terres neuves, à l’abbatiale de la Trinité, au palais Bénédictine, à la distillerie locale, à Notre Dame du Salut ainsi qu’aux villages de Senneville et d’Eletot. Les randonneurs prennent aussi par les régions de Sassetot le Mauconduit, de St Valery en Caux, de Varangéville et de Dieppe.

Le chemin des Muletiers


L’origine de ce sentier remonte à l’antiquité. Les pèlerins l’empruntaient pour visiter le temple de Mercure, au sommet du Puy-de-Dôme. La large piste se révèle très facile d’accès. De nombreux randonneurs affrontent régulièrement ses 365 mètres de dénivelé pour grimper à la cime du vieux volcan. Les marcheurs prennent départ du parking du col de Ceyssat. La photo d’illustration donne un aperçu du site et de la beauté des lieux.

La montée du chemin des Muletiers s’effectue en une heure au maximum. Les excursionnistes parcourent une distance de 2 km. Certaines personnes choisissent de commencer l’aventure au niveau de la gare de départ. Dans ce cas, les participants marchent sur 4 kilomètres supplémentaires. Cela équivaut à soixante minutes d’efforts additionnels. La descente peut s’effectuer par le même sentier ou par le chemin des Chèvres.

Le chemin de Nietzsche

Le chemin de Nietzsche
Cette randonnée en Provence permet de découvrir les fabuleux paysages du magnifique village Ize. Le célèbre philosophe allemand y a trouvé l’inspiration nécessaire pour achever la troisième partie de son livre « Ainsi parlait Zarathoustra ». La photo d’illustration donne une idée des panoramas à admirer tout au long du parcours. Le sentier de Nietzsche serpente entre des espaces ombragés verdoyants et des endroits arides fortement exposés au soleil. Au début, il s’apparente à un chemin ordinaire. Mais, il devient rapidement plus sauvage et abrupt.

Les marcheurs aperçoivent le splendide clocher de l’église Notre-Dame de l’Assomption derrière la cime des arbres. La piste mène jusqu’aux portes du village. Il offre des panoramas surréalistes sur la Méditerranée. Les randonneurs doivent se munir de bonnes chaussures pour affronter ce sentier caillouteux dans les meilleures conditions. Ce périple exige une ascension d’environ 2 heures. Cela dépend du temps consacré à l’admiration des irrésistibles paysages d’Ize.

Le tour du Cotentin


Cet itinéraire de réputation mondiale vous emmène à la découverte des sublimes paysages de la Normandie. Ce chemin de 436 kilomètres concerne une partie du sentier des Douaniers. L’aventure prend une vingtaine de jours environ. Les randonneurs peuvent scinder le parcours en plusieurs étapes. Le périple commence à Isigny-sur-Mer. Les marcheurs remontent la côte est par les marais de Carentan. Ils visitent les grands sites du Débarquement et d’Utah Beach. La photo d’illustration donne un aperçu des pistes à emprunter lors de ce formidable voyage pédestre.

Les excursionnistes admirent les merveilleux paysages de la réserve ornithologique de l’île fortifiée de Tatihou. Ils en profitent souvent pour déguster des huîtres à Saint-Vaast-la-Hougue. Les randonneurs passent également par Réville et Barfleur. Ils poursuivent le périple jusqu’au cap de La Hague avant de redescendre la côte ouest par le Jobourg et Vauville. Ils visitent les phares qui jonchent le parcours. L’aventure se termine aux landes de Lessay après un passage par Barneville-Carteret.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here