Les 15 plus grands meurtriers de l’histoire

0
192

Le monde est plein de gens qui n’hésiteront pas à faire du tort aux autres pour de profits personnels. Cependant, certaines personnes vont jusqu’à tuer d’autres juste pour la pure joie sadique de les voir souffrir. On les appelle les meurtriers. Ils tuent en série parce qu’ils aiment tuer les gens. Certains d’entre eux sont si vicieux que l’histoire ne peut pas les oublier même si elle le voulait. Voici une compilation des 15 plus grands meurtriers de l’histoire.

15. Donald Henry Gaskins : le tueur des auto-stoppeurs

Gaskins a affirmé avoir tué entre 80 et 90 personnes en les torturant et en les mutilant. Il a commencé à tuer en 1969, en remorquant des auto-stoppeurs sur les autoroutes côtières du sud des États-Unis.

Un associé criminel l’a vu tuer deux jeunes hommes et a avoué cela à la police. Il a été condamné à mort, puis à un emprisonnement à perpétuité avec impossibilité de libération conditionnelle. Gaskins a ajouté un autre meurtre à sa liste depuis la prison et est devenu le seul homme ayant tué après avoir été condamné à mort.

14. Le tueur du zodiaque

L’autoproclamé Zodiac Killer, était directement associé à plus de cinq meurtres en Californie entre 1968 et 1969. Se moquant de la police, il proférait des menaces dans la série de lettres qu’il a envoyées à la presse de la région entre 1968 et 1975. Puis, il a cessé brusquement de communiquer.

En dépit des enquêtes menées, personne n’a toujours été appréhendé pour ces crimes. Et les enquêtes se poursuivent. L’aspect mystérieux des meurtres a attiré l’attention de plusieurs réalisateurs de films et écrivains qui se sont en servi pour nourrir leur art. Le film Zodiac de David Fincher en est une illustration.

13. Tsutomu Miyazaki : le Dracula humain

Il a obtenu ce surnom en raison de ses actes hideux. En effet, ce meurtrier japonais a kidnappé des petites filles, les a tuées et s’est livré à des activités sexuelles avec leurs cadavres.

À une occasion, il a non seulement bu le sang de la victime, mais a également mangé sa main. Il aussi conservé des parties de son corps comme trophées et envoyé des cartes postales aux familles décrivant le meurtre. Son père s’est suicidé et Miyazaki a été pendu en 2008, à l’âge de 45 ans.

12. Ted Bundy : le nécrophile fou

Ted Bundy était un tueur en série, kidnappeur, violeur et nécrophile américain. Il a opéré dans divers États des États-Unis et a avoué avoir tué 30 femmes. Il a revisité les scènes de crime et s’est livré à des actes sexuels avec les cadavres.

Bundy a décapité au moins 12 victimes et a gardé leurs têtes comme trophées dans son appartement. En 1989, alors qu’il avait 42 ans, Bundy est mort sur la chaise électrique. Son propre avocat de la défense a déclaré : « Ted, c’était la définition même du mal sans cœur. »

11. Jack l’éventreur

Les vrais meurtriers n’ont jamais été identifiés. Le nom est né parce que les victimes avaient des organes manquants et à en juger par la procédure, le tueur semblait avoir une expérience chirurgicale.

Jack l’Éventreur, que l’on croyait plus tard être un célibataire, a tué des prostituées dans les bidonvilles de Londres entre 1888 et 1891

10. Luis Garavito : la Bête

Également surnommé par les médias, le Bestia (La Bête), le Colombien est probablement l’un des pires tueurs en série au monde. Il a avoué la torture, le viol et le meurtre de 147 jeunes garçons.

Mais le nombre de plaintes officielles était de 300. Il a été reconnu coupable de 139 chefs d’accusation, ce qui devrait s’élever à 1 853 ans de prison. Mais la loi colombienne le condamne à seulement 30 ans d’emprisonnement en 1999. Il pourrait être libéré pl tôt pour coopération et bonne conduite.

9. Ahmad Suradji : le sorcier

Cet éleveur de bétail d’Indonésie a avoué avoir tué 42 femmes et filles de 1986 en 1997. Dans le cadre de son rituel, il les enterrait jusqu’à la taille.

Des corps ont été retrouvés dans un champ de canne à sucre avec la tête en direction de sa maison. Ce qui, d’après le meurtrier, lui rendrait plus puissant. Suradji a été condamné à mort par un peloton d’exécution en 2008.

8. Alexander Pichushkin : le tueur de l’échiquier

Sa cible était des sans-abri qu’il a attirés chez lui avec de la vodka. Il aurait tué 49 personnes, la plupart à des coups de marteau répétés sur la tête et en insérant une bouteille de vodka dans la plaie béante du crâne.

Il a d’abord dit qu’il voulait compléter le nombre de cases sur un échiquier et a tué 64 personnes. En outre, on pense qu’il était en concurrence avec un autre tueur en série russe, Andrei Chikatilo, qui a été condamné en 1992 pour 53 meurtres. C’était la même année qu’Alexandre a commencé à tuer

7. Andrei Chikatilo : le boucher

Andrei, le boucher de Rostov, a déclaré : «quand j’ai utilisé mon couteau, cela m’a donné un soulagement psychologique. Je mérite d’être détruit. Car je suis une erreur de la nature.» Il était responsable d’avoir agressé sexuellement, tué et mutilé 53 femmes et enfants entre 1978 et 1990 en Russie. Après avoir été capturé en 1992, il a été ordonné à un peloton d’exécution en 1994 de le tuer.

6. Charles Edmund Cullen : l’ange de la mort

Cullen a travaillé comme infirmier dans de nombreux hôpitaux, mais a continué à changer d’emploi, car il a été souvent licencié pour comportement suspect. Il a avoué avoir assassiné une quarantaine de patients au New Jersey entre 1984 et 2003. Il faisait usage de médicaments non prescrits pour empoisonner à mort les patients.

Il a déclaré qu’il voulait abréger leurs souffrances, tel le ferait un ange. Les experts disent qu’il a fait plus de 300 victimes. Cullen a été emprisonné à vie.

5. Patrick Wayne Kearney : le Tueur de sacs de poubelles

Des hommes homosexuels ont été assassinés en grappes de 1975 à 1977, jetés sans cérémonie le long des autoroutes entre Los Angeles et la frontière mexicaine des États unis. L’enquête était centrée sur Patrick Wayne Kearney, un ingénieur électronicien de Los Angeles qui n’est d’aucune ressemblance à un meurtrier.

Recherché par la police avec une connaissance David Hill, qui n’a jamais été accusée d’aucun crime lié aux meurtres, le règne de la mort de Kearney a pris fin lorsqu’il est simplement entré dans le poste de police de Redondo Beach et s’est rendu.

Kearney a plaidé coupable pour meurtre de 3 hommes et a été objet d’une condamnation à l’emprisonnement à vie. Les autorités savaient qu’il y en avait beaucoup plus et ont proposé un marché à Kearney. Il ne recevrait aucune condamnation à mort en échange de la liste complète des victimes.

Le tueur a finalement avoué et plaidé coupable à dix-huit autres meurtres, orientant la loi vers des victimes qui n’avaient pas été découvertes auparavant. Kearney a également admis onze autres meurtres pour lesquels il n’a jamais été poursuivi, ce qui porte son total à 32 meurtres.

4. Dennis Rader : Meurtrier BTK

Entre 1974 et 1991, Dennis Raider a assassiné 10 personnes à Wichita au Kansas. Il a même envoyé des lettres à la police les narguant sous son pseudonyme BTK qui signifiait « Bind, Torture, Kill ».

Sa technique consistait à traquer ses victimes avant de s’introduire dans leurs maisons, de leur attacher les membres et de les étrangler finalement. Disparu en 1988, il a réapparu vers 2005 pour envoyer la disquette qui a aidé à le retrouver aux médias. Rader a avoué ses crimes et purge 10 condamnations consécutives avec la date de libération la plus proche possible le 26 février 2180.

3. John George Haigh : Meurtrier au bain acide

John George Haigh était également connu sous le nom de « meurtrier aux bains d’acide » et a opéré dans les années 1940. Il fut condamné pour avoir tué de 6 personnes, bien qu’il ait prétendu en avoir tué 9.

C’était un escroc professionnel, qui a attiré des gens riches par charme et tromperie, dans un entrepôt où il les a abattus. Plus tard, il dissoudrait leurs corps dans de l’acide sulfurique puis forgerait des papiers pour vendre leurs biens et collecter leurs économies. Il

était condamné à mort et pendu en 1949.

2. Michel Fourniret : l’Ogre des Ardennes

Le silence restera comme le dernier de la longue liste des crimes de Michel Fourniret, l’ogre des Ardennes . Avec sa mort lundi à l’âge de 79 ans, le tueur en série la plus célèbre de France emporte ses secrets jusqu’à la tombe.

Et il y en a trop. Comme l’endroit où il a enterré Estelle Mouzin, la fillette de neuf ans disparue en 2003, peu avant son interpellation. Et dont la dépouille est toujours recherchée. Ou combien de femmes et de filles supplémentaires il a tuées avec la complicité de son épouse, Monique Olivier, qui purge également une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Elle est désormais la seule à pouvoir faire la lumière sur les affaires pendantes. Comndamné à deux peines de réclusion à perpétuité pour le viol et le meurtre de huit femmes, son mari avait avoué en avoir tué au moins trois autres avant sa mort.

1. William Bonin : le tueur d’autoroutes

Bonin était également connu sous le nom de « tueur d’autoroutes ». Entre 1979 et 1980, il a violé, torturé et assassiné au moins 21 jeunes hommes. Bonin jetterait leurs corps le long des autoroutes du sud de la Californie.

Après sa condamnation pour 14 de ses meurtres, il fut exécuté par injection létale en 1996. Son côté sadique était encore visible pendant sa peine de prison où il a correspondu avec de nombreuses familles de ses victimes sur la réaction de leurs enfants à leurs tortures respectives.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here