Home Actualités Les 15 plus anciennes villes d’Europe

Les 15 plus anciennes villes d’Europe

0
Les 15 plus anciennes villes d’Europe

Comme la plupart des pays du monde, certaines villes ont connu de meilleurs jours avant de céder leurs places à d’autres. Qualifiées de villes plus anciennes, elles ont vu le jour depuis l’antiquité. Plusieurs d’entre elles ont été fondées par diverses civilisations, dont les Grecs, les Romains, les Phéniciens et autres. Allez à la découverte des 15 plus anciennes villes d’Europe.

1. Argos, Grèce (5000 av. J.-C.)

Argos est la plus ancienne ville encore habitée en Europe. En effet, c’est une ville qui a alterné le statut de ville et de village au cours des dernières centaines d’années. Il faut noter que les premiers vestiges de la civilisation de la ville d’Argos remontent à environ 5000 av. J.-C. D’après certaines études et selon les archéologues, les habitants de cette région ont construit la colonie sur deux grandes collines : il s’agit de Larissa et Aspis.

Au cours des années précédentes, Argos était une ville importante. Mais avec l’évolution du monde, elle a perdu sa renommée et s’est estompée au fil des années. Ce qui caractérise cette ville et fait qu’elle a survécu si longtemps est sa neutralité durant les conflits. En réalité, elle n’a jamais pris parti lorsque les autres grands polis grecs étaient en guerres gréco-perses.

À présent, certains des principaux sites touristiques d’Argos présentent des vestiges d’anciennes tombes et théâtres mycéniens. Ils présentent également le château de Larissa, l’ancien hôtel de ville et des dizaines de bâtiments anciens qui sont toujours en bon état.

2. Athènes, Grèce (5000 av. J.-C.)

Deuxième plus ancienne ville d’Europe, Athènes enregistre la plus ancienne histoire qui remonte au milieu des années 5000 av. J.-C. Il existe encore aujourd’hui des traces de vie humaine organisée dès 11 000 av. J.-C.. Étant la première colonie, Athènes deviendra plus tard la capitale de la civilisation grecque.

D’après les histoires, cette ville a été construite sur le rocher de l’Acropole. Quant au poli, il a été fondé par le roi Thésée et a été nommé d’après la déesse grecque de la sagesse, Athéna. Au cours des années, Athènes a connu une croissance remarquable et a conservé son statut de ville régionale importante. Aujourd’hui, elle est une ville animée qui comporte près de 700 000 personnes et d’innombrables sites historiques de grands intérêts.

3. Plovdiv, Bulgarie (4000 av. J.-C.)

Plovdiv est la ville où il existe plusieurs théories contradictoires sur son âge réel. Pour de nombreux Bulgares, Plovdiv est la ville la plus séculaire d’Europe avec une histoire qui s’étend sur plus de 8 millénaires. Malgré tout cela, il faut souligner que de nombreuses civilisations ont laissé leur marque sur la ville et il y a eu des interruptions. Cependant, malgré elles, la ville a été continuellement habitée depuis 4000 av. J.-C..

Parlant de l’histoire de la fondation de Plovdiv, elle a été fondée sur les collines de Nebet Tepe. Toutefois, elle a été au préalable fortifiée par les anciens Thraces à l’âge du fer. Il faut souligner que durant les règnes des différents rois qui ont gouverné Plovdiv, elle a été renommée par leur nom. 

Elle a été renommée Eumolpias, puis le roi Philippe II l’a renommée Philippolis. Durant sa dernière expansion, le roi Philippe l’Arabe renomme la ville en Pulpudeva ce qui signifie en latin Philippe. Le nom Plovdiv n’est certainement qu’une variante slave de son dernier nom connu avant les migrations slaves vers les Balkans. Aujourd’hui, Plovdiv est la deuxième plus grande ville de Bulgarie. En 2019, elle a été proclamée capitale européenne de la culture.

4. Larisa, Grèce (4000 av. J.-C.)

Caractérisée comme une ville historique importante de la région de Thessalie en Grèce, Larisa est l’une des plus anciennes villes d’Europe. Il existe aujourd’hui des sources historiques qui montrent des vestiges de la vie organisée remontant au 6e millénaire av. J.-C.. Cette histoire, si elle était vraie, rend ainsi Larisa encore plus âgée qu’Athènes.

D’après les légendes grecques, la ville était le lieu de naissance d’Achille. De plus, c’est le lieu où le père de la médecine, Hippocrate, a passé les derniers jours de sa vie. À ce XXIe siècle, Larissa est la cinquième plus grande ville de Grèce et un centre culturel et économique. De nombreux bâtiments et monuments anciens de la ville sont bien préservés jusqu’aujourd’hui. Ces richesses font de Larisa une ville incontournable.

5. Gênes, Italie (4000 av. J.-C.)

Pour plusieurs personnes, Rome est la plus ancienne ville d’Italie, mais la plus ancienne ville continuellement habitée d’Italie est en fait Gênes. Les premières traces de vie remarquées dans cette ville remontent au 4e millénaire av. J.-C.. Ses premiers habitants étaient les anciens Ligures qui ont nommé la ville et ont créé les premières limites de Gênes. Durant son existence, Gênes a toujours été une grande ville portuaire et un remarquable centre culturel et commercial.

Au fil des siècles, elle est devenue la capitale de la République médiévale de Gênes au 11e siècle et au 17e siècle. Il est vrai que c’était l’une des villes ayant connu une avancée de l’hémisphère occidental. Aujourd’hui, elle est toujours l’une des villes les plus belles et dominantes d’Italie.

6. La Canée, Grèce (1700 av. J.-C.)

La Canée est la plus antique ville habitée de façon continue de l’île de Crète et l’une des plus anciennes villes d’Europe. Fondée à l’époque minoenne, La Canée a existé en tant que cité-État pendant des siècles. Ses premiers colons étrangers qui ont foulé son sol étaient les Grecs doriens. Ils ont migré de la ville vers 1 100 av. J.-C..

Après cela, cette ville a vu de nombreuses civilisations telles que les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Vénitiens et les Ottomans aller et venir. Tous ces allers et retours ont donné à La Canée un aspect unique. Elle est ainsi devenue un carrefour de civilisations pendant des siècles. La Canée, la ville côtière, abrite aujourd’hui 55 000 personnes. Elle est également l’un des principaux centres culturels, commerciaux et économiques de Crète.

7. Thèbes, Grèce (1500 av. J.-C.)

Thèbes a été fondée au sommet d’une crête basse qui divisait les plaines environnantes. Elle était la plus grande ville de l’ancienne région de Béotie et une rivale majeure de l’Athènes antique. Plusieurs fouilles archéologiques ont révélé que Thèbes était l’un des premiers établissements des anciens Mycéniens. Cette ville était aussi l’un des établissements les plus importants de la région à l’âge du bronze.

Autrefois prisé, il semble qu’aujourd’hui les jours de gloire de Thèbes soient oubliés depuis longtemps. Elle abritait en 2011 environ 22 883 personnes et bon nombre de ses bâtiments anciens n’ont pas survécu à l’épreuve du temps. Néanmoins, il existe encore une poignée de musées et de monuments intéressants sur place.

8. Larnaca, Chypre (1300 av. J.-C.)

Larnaca est une ville portuaire du sud-est de Chypre qui a été fondée par les Mycéniens au 13e siècle av. J.-C.. À cette époque, Larnaca était connue comme la cité-royaume de Kition. Les premiers colons étrangers qui étaient venus dans la ville étaient les Achéens et les Phéniciens. Ils ont commencé leur colonie de l’île vers le 10e siècle av. J.-C..

Au cours des années, il faut notifier que la ville a aussi fait partie de l’empire assyrien et de l’empire égyptien. Après plusieurs années, Larnaca a été reconstruite et agrandie par les Phéniciens et quelques centaines plus tard, par les Byzantins. En 322 et 342, la ville a subi un violent tremblement de terre qui a détruit la majeure partie de la ville. C’est ce qui fait qu’il n’y a pas d’assez de monuments anciens à Larnaca.

9. Lisbonne, Portugal (1 200 av. J.-C.)

Contrairement à ce que beaucoup pensent, Lisbonne fait plus de 400 ans que Rome. Étant la capitale du Portugal, Lisbonne a obtenu son premier établissement ressemblant à une ville vers 1 200 av. J.-C.. Elle a été colonisée pour la première fois par les Phéniciens. En effet, la colonie écrite dans les livres d’histoire a été par la suite conquise par les Grecs.

Finalement, ce sont les Carthaginois qui ont finalement perdu la ville au profit des Romains. Dans les années qui ont suivi, Lisbonne a été conquise par des tribus germaniques. À la suite des tribus germaniques, elle a été conquise par une partie du royaume Suebi puis par une partie du royaume maure. Arrivé au Moyen-Age, Lisbonne fut transformé en une grande ville portuaire et est devenu le centre de l’empire maritime médiéval du Portugal. Au fil des années, la ville n’a cessé de croître et de s’étendre. Aujourd’hui, elle est la capitale du Portugal et l’une des villes les plus visitées d’Europe.

10. Trikala, Grèce (1 200 av. J.-C.)

L’histoire la plus ancienne de Trikala connue sous le nom de Trikka a commencé vers 1200 av. J.-C.. Cependant, les premières indications d’un établissement permanent dans la région ont été découvertes dans une grotte. Il s’agit de la grotte Theopetra qui remonte à environ 100 ans. Au cours des années, Trikala a fait partie d’un certain nombre d’empires. Il s’agit entre autres de l’Empire romain, de l’Empire byzantin et de l’Empire ottoman. Dès 1881, avec le traité de Constantinople, la ville de Trikala est redevenue une partie de la Grèce.

11. Chalcis, Grèce (1 200 av. J.-C.)

Se trouvant sur l’île d’Eubée en Grèce centrale au point le plus étroit du canal Euripus, Chalcis est l’une des plus anciennes villes d’Europe. La première mention de Chalcis se trouve dans l’Iliade d’Homère. Elle est mentionnée comme étant la rivale du poli voisin, Érétrie. Aujourd’hui, Chalcis est l’une des villes historiques les plus importantes de la région et abrite environ 102 223 personnes en 2011. Nombreux bâtiments médiévaux de la ville ont été si bien conservés jusqu’aujourd’hui.

12. Padoue, Italie (1183 av. J.-C.)

Fondée en 1183 av. J.-C., la ville de Padoue a été fondée par le prince troyen Anténor suite à la chute de Troie. Constituant l’un des principaux centres des Vénètes au 5e siècle av. J.-C., Padoue s’étendait jusqu’aux rives de la rivière Brenta. Grâce aux expansions romaines, Padoue a finalement été assimilé à la République romaine et a été transformé en municipe romain. Durant l’histoire de cette ville, elle était connue pour son excellence race de chevaux et la laine de ses moutons.

À la fin du 1er siècle av. J.-C., Padoue était l’une des villes les plus riches de la péninsule des Apennins en dehors de Rome. À ce jour, Padoue est reconnue comme une ville moderne et développée du nord de l’Italie.

13. Patras, Grèce (1 100 av. J.-C.)

Les premières traces des vivants sur le territoire de Patras d’aujourd’hui remontent à trois millénaires. Toutefois, les humains ont continué d’y habiter depuis 1 100 av. J.-C., faisant de Patras l’une des plus anciennes villes d’Europe. La ville de Patras a été créée avec l’unification de trois villages mycéniens dans la région d’Arroi. Avec le temps, Patras a été colonisé par les Doriens puis conquis par les Romains.

Patras était au Moyen-Age l’une des villes les plus importantes de l’Empire byzantin jusqu’à la chute de Constantinople. Suite à cela, la ville faisait partie de la principauté d’Achaïe. Elle fut un peu gouvernée par les Vénitiens avant de tomber aux mains des Ottomans. À présent, Patras est une ville moderne avec de nombreux monuments historiques. Elle compte plus de 160 000 habitants et est la troisième plus grande ville de Grèce.

14. Chios, Grèce (1 100 av. J.-C.)

Chios est la principale ville de l’île de Chios, dans le nord de la mer Égée. C’est une ville qui a été fondée à l’origine sur le site d’une ancienne colonie. Malgré les années écoulées, Chios n’a jamais été une grande ville, sa localisation en est la preuve. De plus, elle n’a plus subi autant de conquêtes que certaines anciennes villes d’Europe.

En 1881, la ville a connu un tremblement de terre qui a détruit la majeure partie du patrimoine ancien de la ville. Après le séisme, Chios a été reconstruite dans un style néoclassique qui a changé l’apparence de la ville. Ce style lui a enlevé une partie de son authenticité.

15. Nicosie, Chypre (1 050 av. J.-C.)

La plus ancienne ville d’Europe, Nicosie est située au cœur de la plaine de la Mésorée sur les rives de la rivière Pedieos. Capitale de la République de Chypre, Nicosie est toujours habitée en permanence à ce jour. Les premiers hommes qui ont habité dans la région remontent à 2 500 av. J.-C.. Néanmoins, il est possible que des colonies aient été abandonnées et réhabilitées dans les années 1 050 av. J.-C..

Fondée par les Mycéniens, Nicosie a été conquise plus tard par les Assyriens avant de devenir une cité-État connue sous le nom de Ledra. En réalité, à l’époque médiévale, Nicosie était conquise par les croisés, les Francs, les génois, les vénitiens et les Ottomans. C’est suite à ces conquêtes qu’elle est devenue la capitale de Chypre.