Accueil Sport Les 15 meilleurs cyclistes de l’histoire du Tour de France 

Les 15 meilleurs cyclistes de l’histoire du Tour de France 

0
Les 15 meilleurs cyclistes de l’histoire du Tour de France 

Êtes-vous curieux de savoir qui sont les 15 meilleurs cyclistes de l’histoire du Tour de France ? Considéré comme l’une des courses cyclistes les plus prestigieuses au monde, le Tour de France a vu de nombreux champions étaler leurs performances remarquables à la face du monde. Ils sont ainsi parvenus à laisser une empreinte indélébile dans l’histoire de cette course, mais également dans le cœur des amoureux du cyclisme. Dans ce billet, vous découvrirez 15 cyclistes parmi les meilleurs n’ayant jamais participé à cette course légendaire.

15. Felice Gimondi

Né le 29 septembre 1942 à Sedrina en Italie, et décédé le 16 aout 2019 à Giardini-Naxos, Felice Gimondi était un cycliste professionnel italien. Surnommé « le phénix » pour sa capacité à renaître de ses cendres après des blessures ou des défaites, il a remporté de nombreuses courses de prestige tout au long de sa carrière. L’une d’entre elles était le Tour de France en 1965, au cours duquel il a battu l’illustre Jacques Anquetil, qui avait remporté le tour cinq fois auparavant.

Gimondi a remporté cette victoire en échappé solitaire, avec quatre minutes d’avance sur ses concurrents. En parlant de victoires de prestige, Gimondi a également remporté quatre autres grands tours au cours de sa carrière. Il s’agit notamment de trois éditions du Giro d’Italia (1967, 1969 et 1976), ainsi que de la Vuelta a España en 1968.

14. Charly Gaul

Reconnu comme l’un des grimpeurs les plus talentueux de son époque, Charly Gaul était un coureur cycliste luxembourgeois né le 8 décembre 1932 à Pfaffenthal au Luxembourg. Il a commencé sa carrière professionnelle en 1953 en rejoignant l’équipe Terrot, et a été vainqueur du Giro d’Italia en 1956 alors qu’il n’avait que 23 ans. Affublé du surnom l’Ange de la Montagne, il est rentré définitivement dans l’histoire du cyclisme mondial en remportant le Tour de France en 1958.

Il gagne ce tour après avoir remporté deux étapes de montagne devenues historiques dans les Alpes, où il a laissé ses concurrents loin derrière. Après avoir accompli cet exploit majeur, il continua à faire parler de lui en remportant d’autres courses de renom, dont le Giro d’iIalia une nouvelle fois en 1959. Il a également remporté Liège-Bastogne-Liège et la Flèche wallonne, et avait développé au fil des courses un style à la fois audacieux et imprévisible.

13. Bradley Wiggins

Né le 28 avril 1980 à Gand en Belgique, Bradley Wiggins est un coureur cycliste britannique qui faisait parler de lui aussi bien sur les pistes et routes de cyclisme qu’en dehors. Il était notamment connu pour son style vestimentaire particulier, ainsi que sa passion pour la musique et l’écriture. En ce qui concerne ses performances de cycliste, il a remporté cinq médailles olympiques pendant de sa carrière. Il a spécialement été victorieux de quatre médailles en cyclisme sur piste et une en contre-la-montre sur route.

L’une de ses performances notables est sans doute sa victoire au Tour de France en 2012, victoire qui a fait de lui le premier coureur britannique à remporter cette prestigieuse course. Wiggins a été anobli en 2013 par la monarchie britannique pour ses services au cyclisme et à l’olympisme. Aujourd’hui, il est considéré aussi bien par les fans de cyclisme que par les experts, comme l’un des plus grands coureurs cyclistes britanniques de tous les temps.

12. Chris Froome

Considéré comme l’un des cyclistes les plus expérimentés et accomplis encore en activité, Chris Froome est un cycliste professionnel britannique né à Nairobi en 1985. Il détient notamment 16 victoires majeures, au nombre desquelles quatre succès au Tour de France, ainsi que 3 succès au Tour d’Italie. Il a également remporté le Tour d’Espagne, et a été désigné de nombreuses fois cycliste de l’année par un grand nombre de journaux sportifs reconnus.

L’un des points forts de Froome est sa capacité à établir de très belles performances dans les épreuves de contre-la-montre. Il possède également un talent de grimpeur remarquable, et l’a d’ailleurs démontré bien des fois dans les étapes de montagne les plus difficiles des grandes courses. Impliqué dans certaines œuvres de bienfaisance, Chris Froome est aujourd’hui considéré comme étant l’un des meilleurs coureurs britanniques de tous les temps.

11. Jan Ullrich

Premier et unique Allemand à avoir remporté le Tour de France en 1997 Jan Ullrich était un coureur cycliste allemand, né en 1973 à Rostock. Considéré comme l’un des meilleurs coureurs de l’histoire du cyclisme, il a également remporté de nombreuses autres courses de renom. Parmi celles-ci, se trouvent notamment le Tour d’Espagne en 1999, ainsi qu’une médaille d’or aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 en contre-la-montre sur route.

Il a également été victorieux du Tour d’Espagne, du Tour de Suisse, de la Classique de Saint-Sébastien, ainsi que de la Médaille d’or au Championnat du monde de Cyclisme sur Route en 1999. La carrière de ce Jan Ullrich n’a cependant pas été des plus recommandables. Il a été mêlé à de multiples affaires de dopages pendant sa carrière, et a même fini par reconnaître les faits en 2013. Après sa carrière cycliste, Ullrich a vécu des problèmes personnels et a dû faire face à des problèmes de santé mentale et de dépendance.

10. Joop Zoetemelk

Vainqueur du Tour de France en 1980, Joop Zoetemelk était un coureur cycliste professionnel néerlandais qui a vu le jour en 1946 à la Haye. Après avoir entamé sa carrière professionnelle en 1970, et outre le Tour de France, il a gagné de nombreuses courses renommées. Parmi ces courses se trouve notamment le Tour d’Espagne en 1979, ainsi que le Championnat du monde sur route en 1985.

Capable de rouler à une vitesse constante pendant de longues périodes, il a marqué de son empreinte le Tour de France. En effet, il a terminé sur le podium de ce tour à de nombreuses reprises, dont six fois en deuxième place. Sa grande carrière a fait de lui une icône du sport aux Pays-Bas, et a inspiré de nombreux jeunes coureurs à poursuivre leur passion pour le cyclisme.

9. Gino Bartali

Surnommé « Gino le pieu » en raison de sa grande foi chrétienne, Gino Bartali était un cycliste professionnel italien. Né en juillet 1914 en Toscane et décédé en 2000, il a commencé sa carrière de cycliste professionnel en 1935. Célèbre pour son style qui était composé de démarrages successifs alternés de moments de récupération, il a remporté deux fois le Tour de France (en 1938 et 1948).

Il compte également des victoires dans de nombreuses autres grandes courses, notamment le Tour d’Italie qu’il remporta trois fois. En dehors de ses exploits sur les pistes et routes, Bartali s’est aussi fait connaître pour avoir aidé à sauver la vie de près de 800 Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Il se vit alors décerné en 2013 (après sa mort), le titre honorifique de « Juste parmi les nations » par Yad Vashem, le mémorial de l’Holocauste de Jérusalem.  

8. Greg LeMond

Ancien coureur cycliste américain, Greg Lemond compte trois victoires sur le Tour de France (1986, 1989 et 1990). Né en 1961 à Lakewood en Californie, il a également été vainqueur de deux titres mondiaux sur route, qu’il s’est adjugés dans les années 1983 et 1989. Grâce à ses exploits et sa grande notoriété, il a notamment permis au Tour de France de bénéficier d’une audience considérable dans le pays de l’oncle Sam.  

Lemond est également considéré comme le premier champion à avoir pu toucher de fortes sommes d’argent dans le cyclisme. Après une riche carrière qui a duré des années, il a été obligé de prendre sa retraite en 1994, des suites d’une myopathie mitochondriale.

7. Alberto Contador

Né en décembre 1982, Alberto Contador est un coureur cycliste espagnol qui a commencé sa carrière professionnelle en 2003. Au cours de son immense carrière professionnelle, il a remporté le Tour de France trois fois (2007, 2009 et 2010). Il a également été vainqueur de nombreuses autres courses de renom, notamment, le Tour d’Italie, le Tour d’Espagne, Milan-Turin, ainsi que Tirreno-Adriatico en 2014.

Reconnu coupable de dopage au clenbutérol en 2012, il s’est vu retirer sa victoire au Tour de France 2010, ainsi que ses succès antérieurs. Il a alors été suspendu pour deux ans, malgré le fait qu’il affirmait que le clenbutérol était présent dans sa viande contaminée sans qu’il soit au courant. Il n’en demeure pas moins un grand nom dans l’histoire du Tour de France, et dans l’histoire du cyclisme en général.

6. Fausto Coppi

Surnommé « Campionissimo » en raison de ses multiples succès, Fausto Coppi était un cycliste professionnel italien, né en 1919 et mort en 1960. Coppi a commencé sa carrière à l’âge de 19 ans, et a connu sa première victoire majeure deux ans plus tard sur le Giro d’Italia. Considéré comme l’un des plus grands champions de l’histoire du cyclisme, il a été victorieux du Tour de France par deux fois (1949 et 1952).  

Il compte également quatre autres victoires sur le tour d’Italie, et était connu pour sa grande rivalité avec une autre légende du cyclisme italien, Gino Bartali. Ayant brillé par sa facilité à sortir du peloton et remporter des courses en solitaire, Coppi a obtenu 149 victoires durant sa période d’activité en cyclisme professionnel.

5. Lance Armstrong

Célèbre pour avoir gagné sept Tours de France d’affilés de 1999 à 2005, Lance Armstrong était un coureur cycliste américain qui a vu le jour en 1971. Il débuta sa carrière à 16 ans comme triathlonien, et a remporté deux fois le championnat américain de la discipline en 1989 et 1990. Il s’est ensuite tourné vers le cyclisme professionnel en 1992, et s’est adjugé le championnat de monde sur route en 1993.

Malgré ses nombreuses victoires, la carrière du cycliste surnommé « le boss » a été entachée de nombreuses allégations de dopage. Il avouera plus tard de lui-même s’être dopé à de nombreuses reprises au cours de sa carrière. En conséquence, il a été exclu pour toujours du cyclisme professionnel et s’est vu retirer ses sept titres du Tour de France.

4. Miguel Indurain

Ancien cycliste espagnol né en 1964 à Villava, Miguel Indurain est le premier cycliste à avoir été vainqueur cinq fois d’affilée du Tour de France de 1991 à 2015. Coureur très complet, il était à la fois un grimpeur hors pair, et un adversaire redoutable en contre-la-montre. Parmi ces grandes victoires, se trouve également le Tour d’Italie qu’il remporta par deux fois, ainsi que le Championnat du monde du contre-la-montre en 1995.

Le cyclisme étant une passion avant d’être un métier pour Miguel, il est resté impliqué dans le monde de ce sport après avoir mis un terme à sa carrière professionnelle. Il notamment a créé une fondation pour encourager la discipline auprès des jeunes et a été ambassadeur pour diverses marques liées au sport.

3. Jacques Anquetil

Considéré comme l’un des plus grands coureurs de l’histoire du cyclisme, Jacques Anquetil était un cycliste français né en 1934 à Mont-Saint-Aignan. Victorieux de cinq Tours de France, le cycliste surnommé « Maître Jacques » était célèbre pour sa gestion stricte de sa carrière.

Il gérait également sa vie personnelle avec beaucoup de rigueur, et possédait un système musculaire souple, ainsi qu’une très bonne capacité respiratoire. Décédé d’un cancer de l’estomac le 18 novembre 1987, Jacques Anquetil était un cycliste français légendaire, qui a dominé le cyclisme pendant les années 50 et 60.

2. Bernard Hinault

Tout comme son compatriote Jacques Anquetil, Bernard Hinault était un ancien coureur cycliste français, considéré comme l’un des meilleurs de tous les temps dans sa discipline. Il a vu le jour en 1954 à Yffiniac, et a commencé sa carrière professionnelle en 1975 à l’âge de 21 ans. Ayant régné en maître sur le cyclisme international entre 1978 et 1986, il compte principalement cinq victoires au Tour de France, trois au Tour d’Italie, et deux autres au Tour d’Espagne.

Il compte également une victoire au championnat du mode de cyclisme en 1980, et était aussi célèbre pour son fort caractère et son orgueil. Surnommé le « Blaireau », Hinault a remporté 216 victoires au cours de sa carrière, et s’est retiré du monde professionnel en 1986 après avoir gagné son cinquième Tour de France.

1. Eddy Merckx

Souvent considéré comme le plus grand cycliste de l’histoire, Eddy Merckx était un coureur belge né en 1945, qui a connu une carrière professionnelle de 1965 à 1978. Au cours de cette carrière, il a remporté 625 courses, dont cinq Tours de France, cinq Tours d’Italie, ainsi que trois championnats de monde sur route. Il a également remporté un Tour d’Espagne, et s’est vu décerner de nombreux titres honorifiques, dont celui de « Athlète belge du XXe siècle ».

Connu pour son approche très professionnelle du cyclisme, et se consacrant entièrement à son sport, Merckx a également été nommé meilleur cycliste du XXe siècle par l’Union cycliste internationale. Sa carrière a toutefois été entachée par des controverses de dopage après qu’il a été testé positif à plusieurs reprises. Ces événements se sont déroulés notamment lors du Tour d’Italie 1969 et du Tour de France 1973, où il a été exclu de la course et suspendu pendant six mois.