Lapin Feu : photos, prix et caractéristiques

0
157

Créé à la fin du 20e siècle par Monsieur Cox de Brailsford, le lapin Feu est originaire d’Angleterre. Il est issu d’un croisement effectué entre des « lapins de Garenne ». C’est un lapin qui a une fourrure dont la couleur est celle du feu.

Utilisé comme lapin d’exposition, celui-ci deviendra aussi un excellent animal de compagnie. Cependant, il est également destiné à la consommation. Si vous souhaitez l’adopter, voici l’essentiel à savoir sur le physique, le comportement, le mode de vie et le prix du lapin Feu.

Quel est le prix d’un lapin Feu ?

Pour adopter un lapin Feu, vous devez payer environ 30 euros par sujet. Néanmoins, ce prix peut varier en fonction de l’âge et de la taille de votre animal.

Ce prix varie aussi du lieu d’achat du lapin. Vous devez prévoir en plus du prix d’acquisition, un budget pour son habitation, son alimentation et ses soins de santé.

Adopter gratuitement un lapin Feu

Vous avez la possibilité de vous procurer gratuitement un lapin Feu. Pour en trouver, renseignez-vous auprès des associations situées près de chez vous et faites un tour dans les refuges animaliers locaux.

Vous pouvez aussi vous rendre auprès des personnes passionnées d’élevage qui sont à la recherche de personnes susceptibles de leur venir en aide.

Rapprochez-vous de vos proches qui ont déjà un animal de cette race afin de savoir si elles peuvent vous donner un de leur sujet. Consultez les petites annonces dans les journaux et n’hésitez pas également à vous servir d’internet pour réaliser toutes vos démarches.

À quoi ressemble un lapin Feu ?

Avec un poids compris entre 2 et 3 kg, le lapin Feu a un corps gracieux, trapu et court caractérisé par une rotondité assez marquée. Il présente aussi une ossature fine et une musculature plutôt forte. Sa tête quant à elle, est large et courte. Celle-ci porte des oreilles épaisses et velues en forme de « V ». Ces dernières mesurent entre 8,5 et 9,5 cm.

Le lapin Feu a un regard paisible qui transparaît par des yeux pleins avec des iris brun foncé. Par ailleurs, ce lapin a une fourrure lisse, très brillante, résistante et courte qui adhère parfaitement à son corps. La couleur Feu y est très présente sauf :

  • sur le ventre ;
  • au menton ;
  • à l’intérieur des oreilles ;
  • au cou ;
  • autour des yeux ;
  • au-dessus de la queue ;
  • et sur les pattes.

Ses marques sont très bien tranchées et intenses. Vous avez trois types de lapins de race Feu selon les différentes couleurs admises. Ainsi, vous rencontrerez le lapin feu noir (noir profond et brillant), le lapin feu havane (soutenu et lumineux) et le lapin feu bleu ou feh (bleu gris clair couvert d’un voile brunâtre léger).

Comment se comporte un lapin Feu ?

Qu’il soit adopté pour une exposition, pour animal de compagnie ou pour la consommation, le lapin Feu est un animal vif. Doux, intelligent et élégant, vous pouvez facilement l’éduquer. Cet animal apprécie vivre au sein d’une famille et fera un excellent compagnon de jeu pour vos enfants.

Bien entretenu et bien suivi sur le plan sanitaire, ce lapin peut vivre au-delà de 10 ans. En ce qui concerne la reproduction, le mâle de cette race atteint la maturité sexuelle à l’âge de 4 ou 5 mois. Pendant ce temps, la femelle atteint sa maturité sexuelle à 4 mois. Celle-ci peut avoir au moins 4 portées par an. En une portée, cette femelle peut avoir 7 à 10 lapereaux.

Quel est le mode de vie du lapin Feu ?

Pour s’épanouir, le lapin Feu a besoin de vivre dans certaines conditions.

Habitat du lapin

Pour faire du lapin Feu un animal heureux, vous devez lui fournir un habitat adapté.

  • La cage : elle doit être spacieuse et adaptée à sa taille pour lui permettre de se déplacer et de se débattre librement. Celle-ci est à installer dans un endroit calme à l’abri des courants d’air et des diverses intempéries.
  • Le coin toilettes : pensez à aménager dans un coin de la cage un espace où l’animal pourra faire ses besoins. Procurez-vous une litière faite qui sera recouverte de préférence avec du papier journal. Vous aurez ainsi plus de facilité à le nettoyer.
  • La gamelle et le distributeur d’eau : ces deux éléments sont indispensables à l’épanouissement de votre animal. Privilégiez une gamelle en plastique ou en inox pour les repas de votre animal et choisissez un biberon qui vous servira de distributeur d’eau.

Vous pouvez aussi l’héberger dans votre jardin si vous en avez un. Pour cela, aménagez-lui un enclos où il pourra sauter et courir à sa guise.

Alimentation du lapin

Niveau alimentation, votre ami n’est pas difficile. Mais attention, son alimentation doit être saine et équilibrée pour le maintenir en bonne santé. Vous pouvez lui donner des fruits et des légumes frais.

En outre, vous avez la possibilité de lui donner du foin. Celui-ci devra être de qualité, non poussiéreux et odorant. Son eau doit être fournie en libre-service et doit être renouvelée quotidiennement.

Hygiène et santé du lapin

Même s’il n’est pas sujet aux maladies spécifiques ou génétiques, vous devez bien entretenir votre lapin. À cet effet, pensez à garder son couchage propre et sec. Changez le foin lorsqu’il est mouillé pour éviter l’apparition des parasites.

Vous devez aussi enlever les crottes de votre animal dans sa cage et les autres saletés qui pourraient salir son environnement. De plus, assurez-vous que son carnet de vaccination est à jour. Les vétérinaires vous recommandent de le vermifuger au moins deux fois par an.

Divertissement du lapin

Le lapin Feu est très joueur ; ce dernier appréciera donc se divertir de temps en temps avec vous. Pour le combler de joie, équipez sa cage de cachettes, de jeux et d’un coin repos. Vous pouvez le laisser sortir une fois par jour pour lui permettre de se dégourdir les pattes. Offrez-lui des compléments alimentaires qu’il pourra ronger ou utiliser comme des babioles.

Bien que jadis apprécié pour la qualité de sa chair, le lapin Feu peut être un excellent compagnon de vie. Toutefois, pour profiter de la présence de cet animal doux et gracieux dans votre vie, vous devez bien l’entretenir. Outre les précautions suscitées, vous ne devez pas oublier les visites régulières chez le vétérinaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here