5.2 C
Munich
jeudi, septembre 23, 2021

Lapin extra nain : photos, prix et caractéristiques

Conseil Lecture :

Emmanuelhttps://map24.com
Je rédige une bonne partie des articles de Map24. Je suis journaliste Freelance pour de nombreux quotidiens.

Bien qu’il soit moins adopté que les chiens et les chats, le lapin extra nain est un animal de compagnie très apprécié au sein des ménages. Sociable et très adorable, il apporte une touche de douceur et de gaieté au foyer qui l’abrite.

Toutefois, adopter un lapin extra nain n’est pas une décision banale. Cette dernière engendre des coûts variables. De plus, il est important de connaître l’animal pour lui offrir un cadre de vie adéquat et vivre en symbiose avec lui. Voici donc l’essentiel à connaître sur le lapin extra nain.

Quel est le prix d’un lapin extra nain ?

Chez les éleveurs comme dans les animaleries, le lapin extra nain coûte entre 20 et 80 euros. Cette variation est en partie due à la race du léporidé (famille des lapins et des lièvres). Vous pouvez également en trouver lors des foires et des salons.

Il est tout de même préférable de se rendre chez un éleveur, car ce dernier est généralement en mesure de vous donner des conseils sur mesure. Par ailleurs, ils proposent souvent plus de variétés que les animaleries. Il existe d’ailleurs des fermes spécialisées dans l’élevage de races précises de lapin extra nain.

Adopter gratuitement un lapin extra nain

Il existe de nombreux particuliers passionnés par l’élevage de lapins extra nains. Dans certains cas, leur population augmente rapidement, dépassant leurs capacités à s’en occuper. Ils décident alors parfois d’offrir les bébés surnuméraires aux personnes pouvant s’en occuper.

En consultant les petites annonces (site ou boulangerie), vous aurez peut-être la chance d’avoir gratuitement un lapin extra nain. Il se peut également que certaines personnes de votre entourage élèvent des lapins. N’hésitez pas à leur poser les bonnes questions si l’occasion se présente.

À quoi ressemble le lapin extra nain ?

La principale caractéristique du lapin extra nain est bien évidemment sa petite taille. En réalité, il s’agit d’un lapin adulte appartenant à une race « naine » et dont le poids n’excède pas 1,5 kg. De nombreux termes sont alors employés pour le désigner : lapin toy, lapin mini-nain, mini lapin, etc.

En matière de coloris et de longueur des poils, vous avez droit à une large palette en fonction de la race de l’animal. Vous trouverez donc aisément des lapins blancs, marron, gris, bicolores et bien plus encore. Il en est de même pour les poils pouvant être courts, longs ou ras.

Angora, Bélier, Tête de Lion, Hermine ou Polonais, Rex, Renard et Satin sont autant de races que vous pouvez rencontrer en animalerie comme chez les éleveurs. Les trois dernières sont toutefois moins répandues que les premières. Quelle que soit la race que vous choisissez, le museau frémissant et les oreilles oscillant de votre lapin toy demeurent toujours aussi attachants.

Comment se comporte le lapin toy ?

Le lapin nain est un mammifère lagomorphe herbivore. Diurne, il est beaucoup plus actif en journée et se repose la nuit. Il est vif et peut même s’avérer très drôle. Cela fait de lui un excellent compagnon de jeu.

Généralement, les femelles s’adaptent plus facilement à l’élevage en appartement. Par contre, les lapins mâles sont plus agités et ont tendance à uriner partout. Lorsque vous souhaitez adopter plusieurs lapins, il est préférable qu’ils soient tous du même sexe. Autrement, vous risquez d’avoir beaucoup de petits à gérer. Toutefois, cela constitue un avantage si vous avez l’intention d’élever des lapereaux extra nains, voire d’en commercialiser.

Lorsque vous adoptez un mâle et une femelle, pensez à les séparer pour éviter une reproduction intensive, cette dernière pouvant épuiser la femelle. Si vous optez pour plusieurs mâles, préparez-vous à gérer des bagarres une fois qu’ils sont arrivés à maturité. Par contre, les femelles s’entendent bien tout en grandissant ensemble.

Si vous avez un cochon dinde, le lapin extra nain s’entendra sans doute bien avec lui. A contrario, la cohabitation avec un chien ou un chat est beaucoup moins symbiotique. La boule de poils n’apprécie généralement pas les oiseaux bruyants. Toutefois, son éducation et vos habitudes peuvent changer la donne.

En tant que maître ou maîtresse d’un lapin mini-nain, la patience, le calme et la douceur doivent être vos fidèles compagnons. Il faut prendre le temps de l’habituer au contact de ses congénères et des habitants de la maison. Une fois qu’il aura pris ses repères, vous pourrez le sortir de sa cage et le laisser profiter du plein air.

Il est possible que vous notiez des comportements agressifs ou destructeurs chez votre compagnon poilu. Cela signifie souvent que le lapin est angoissé par l’un de ses semblables, un autre animal ou un environnement inadapté. En outre, pensez à mettre hors de portée vos câbles électriques, de téléphone ou de batterie. Sinon, le lapin nain pourrait aisément les grignoter.

Quel est le mode de vie de l’animal ?

Afin d’offrir un environnement adéquat à votre lapin extra nain, il est essentiel de connaître son mode de vie. Ce dernier implique divers facteurs, dont l’habitat, l’alimentation, l’hygiène, la santé et les divertissements.

Habitat du lapin nain

Le lapin mini-nain a l’avantage de ne prendre que peu de place. Il faut toutefois prévoir un arsenal complet et qualitatif pour qu’il soit à l’aise.

  • La cage : elle doit être assez spacieuse. Pour cela, il est recommandé d’opter pour du 100 x 50 x 45 cm ou du 100 x 70 x 50 cm. Le sol est préférentiellement recouvert de copeaux de bois, de litière de chanvre ou foin. L’emplacement doit offrir une température ambiante de 20 et 25 °C. La cage ne doit pour autant pas être isolée de l’habitation.
  • Le coin toilettes : Avec une toilette d’angle, le mini lapin pourra aisément nettoyer ses poils en toute autonomie. Optez pour un bac à litière avec du chanvre ou des copeaux de bois. Pour sa toilette quotidienne, une terre à bain enrichie est excellente.
  • La gamelle et le distributeur d’eau : pour manger ses granulés, le lapin extra nain se contente aisément d’une petite gamelle en inox ou en plastique. En ce qui concerne l’eau, le biberon permet de garder l’eau propre et d’éviter les potentielles petites noyades.

La cage (ou le sac de transport) n’est pas obligatoire, mais elle vous sera d’une grande utilité lors des déplacements, notamment pour les visites vétérinaires.

Alimentation du mini lapin

Pour nourrir votre lapereau, prévoyez essentiellement du foin vert. Une fois qu’il est adulte, vous pouvez opter pour des repas plus complets : foin, avoine et granulés. Vous avez également le choix entre une large gamme d’aliments frais et bio.

Ces derniers comprennent les artichauts, blettes, céleris, choux verts, courgettes, concombres, endives, épinards, fenouils, navets, panais, petits pois, radis, betteraves, brocolis, carottes et haricots verts en petite quantité.

N’hésitez pas à offrir des fruits bio à votre lapin toy. La pomme sans pépins, la poire, la pêche et la banane constituent d’excellents choix. Pour qu’il puisse limer ses incisives, mettez par exemple des bâtons de saule à sa disposition.

Les friandises pour lapin ne sont pas de refus, mais il vaut mieux ne pas en abuser. Un bloc minéral est également conseillé pour lui apporter vitamines et minéraux essentiels. Enfin, le malt peut aider sa digestion et éviter les désagréments liés à l’ingestion de boule de poils.

Hygiène et santé du lapin extra nain

Pour garder votre lapin propre et en bonne santé, il est recommandé de brosser ses poils deux fois par semaine. Cela permet d’éliminer les poils morts lors de la mue. Les bains à l’eau ne sont pas conseillés. Préconisez plutôt un bain de sable avec de la terre à bain naturelle. Pour nettoyer les pattes sales, un chiffon doux et humidifié suffira.

En ce qui concerne la coupe des griffes, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vétérinaire. Assurez-vous également d’utiliser du matériel adapté. La cage, la mangeoire et l’abreuvoir doivent être nettoyés une à deux fois par semaine.

Si votre lapin a tendance à faire ses besoins dans la cage, vous pouvez le rééduquer. Pour cela, ramassez toujours tous les excréments dans la cage et laissez des traces dans la litière. Certaines mesures d’hygiène peuvent compléter la liste en fonction de la race. À ce propos, votre vétérinaire saura vous renseigner.

Sur le plan sanitaire, votre petit lapin est sensible au stress, au bruit et aux chocs thermiques. La vaccination est bien évidemment cruciale et votre vétérinaire vous donnera les informations nécessaires. Certains détails peuvent vous interpeller lorsque votre animal est souffrant :

  • il bouge beaucoup moins ;
  • ses yeux larmoient ou sont rouges ;
  • il éternue, tousse ou a des écoulements nasaux ;
  • il a le ventre ballonné, des poils hérissés ou ternes, etc.

Soyez donc attentif à votre lapin extra nain. Le moindre changement physique ou comportemental doit être pris en compte.

Divertissements du lapin toy

Le lapin nain apprécie les petites promenades dans le jardin. Une heure ou deux devraient suffire. Ce sera également l’occasion de jouer à des jeux tels que l’Agility pour lapin. Toutefois, faites attention aux gestes brusques et aux bruits qui risquent de le stresser. Pour rendre ses instants repas amusant, les distributeurs de nourriture sont plutôt efficaces.

N’oubliez surtout pas les câlins. Faites toutefois attention lorsque vous prenez le lapin extra nain dans vos bras. Soulevez-le en douceur et pas trop en hauteur. Une main protectrice sur son cou vous permet de la garder près de vous.

Plus de lecture :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Vous aimerez aussi :