Installation de luminaires dans le séjour : 7 erreurs à éviter absolument

0
107

Les luminaires dans le séjour sont des appareils dont le rôle est de diffuser la lumière produite par une ou de nombreuses sources. La source de lumière diffusée peut être naturelle ou artificielle.

Il existe divers types de luminaires, notamment les lustres, les appliques, les lampes de chevet, les réverbères, etc. Ils sont à la fois fonctionnels, mais aussi esthétiques. Donc, en plus d’éclairer le séjour, ces appareils permettent aussi d’améliorer son aspect.

Pour néanmoins profiter de ces avantages, il est important de les installer convenablement. C’est-à-dire en suivant quelques règles et en évitant certaines erreurs. Nous vous invitons donc à découvrir dans cet article 7 erreurs à éviter pour une bonne installation de luminaires dans le séjour.

Mal choisir la couleur de l’éclairage : la première erreur à éviter pour bien installer les luminaires dans le séjour


Réussir l’installation de luminaires au sein du salon n’est pas toujours facile. Il convient de savoir la dose équitable d’éclairage à apporter pour améliorer l’ambiance au sein de cette pièce. En effet, le salon est une pièce de vie, il est donc important qu’il offre un aspect attrayant qui simule le bon vivre. Pour cela, vous devez nécessairement prendre en compte la couleur de l’éclairage avant de choisir votre luminaire.

Au sein de cette pièce, vous pouvez par exemple choisir une ampoule de 4500 Kelvin pour votre espace de lecture. Par contre, pour la partie détente, il est important de choisir une lumière douillette et reposante avec une température idéalement comprise entre 3000 et 3500 Kelvin. En effet, l’éclairage chaud est utilisé pour créer une ambiance intimiste tandis que la lumière froide procure l’éclairage nécessaire pour bien voir au-dessus du bureau ou encore de la table à manger.

Il est ainsi important de prioriser un éclairage froid dans les espaces de lecture, alors que les lumières chaudes vont bien avec les luminaires à large diffusion installés dans les espaces de détente. Vous pouvez vous rendre sur le site de Multi Luminaire pour découvrir tous les types de luminaires.

Opter pour un éclairage uniforme


L’une des plus importantes erreurs que vous pouvez commettre lorsqu’il s’agit d’installer des luminaires dans le salon est d’opter pour un éclairage uniforme. En réalité, il convient de ne pas opter pour les luminaires diffusant une lumière de la même intensité dans le séjour. À cet effet, choisissez différentes ampoules en les adaptant aux luminaires, à leur fonction, à leur forme et aux matériaux ayant servi à leur fabrication.

Qu’il soit insuffisant, mal réparti, ou trop froid, un mauvais éclairage nuit radicalement au décor du salon. Pour maîtriser ce côté de l’éclairage, il est important de vérifier deux paramètres. Le premier est l’intensité du luminaire et le second est sa couleur. Dans certaines zones, un éclairage minimum est suffisant, mais dans d’autres, il faudra augmenter l’intensité pour profiter d’une meilleure ambiance.

Sur-éclairer ou sous-éclairer son salon


Le sur-éclairage et le sous-éclairage font partie des principales erreurs à éviter lors d’une installation de luminaires dans le séjour. Le séjour n’étant pas une boutique, il est important de veiller à ce que l’éclairage y soit agréable. De ce fait, trop de lampes ou trop de lumière ne sont pas la meilleure solution. Un séjour avec un éclairage persistant peut dégager assez de chaleur et laisser aussi place à une atmosphère agressive.

Il est ainsi inutile de mettre les lampes dans chaque coin et recoin. L’idéal serait même de laisser quelques coins d’ombre dans certains espaces de la maison. Un contraste ombre/lumière est d’ailleurs ce qu’il faut pour rendre le séjour agréable.

Par ailleurs, il ne faut pas se lancer dans cette logique jusqu’à sous-éclairer son salon. Il est intéressant d’avoir un éclairage cosy, mais un éclairage de grotte n’est pas non plus très appréciable. Il faut donc chercher le juste milieu entre la lumière et l’ombre puis l’appliquer à son éclairage. Les spécialistes conseillent par exemple de réunir environ 400 lumens au sein de la pièce de séjour afin que celle-ci ne soit pas sous-éclairée.

Avec le plafonnier installé au centre du salon, vous pouvez donc utiliser d’autres sources de lumière pour adapter les ambiances aux diverses périodes de la journée. Vous pouvez aussi accrocher une suspension déco pas trop intense dans les zones stratégiques (au-dessus de la table à manger par exemple) du salon accompagné de luminaires à implanter dans les zones restantes. Veillez quand même à respecter les 400 lumens, car la pièce n’a pas besoin d’une lumière assez intense pour remplir ses fonctions.

Erreur à éviter pour une bonne installation de luminaire dans le séjour : opter pour une lumière unique


Opter pour une lumière unique est la pire des erreurs que vous pouvez faire lorsqu’il faut installer des luminaires dans le séjour. En réalité, il est important d’opter pour un luminaire dans le séjour qui garantit un éclairage complet et une luminosité uniforme. Il ne faut néanmoins pas s’en tenir à lui seul. L’éclairage général est en effet une lumière de base définissant toutes les autres exigences d’éclairage. Il est perçu comme étant doux, confortable avec la couleur de lumière appropriée.

Il est tout à fait utile pour :

  • rendre plus visibles les coins du salon ;
  • mieux distinguer les meubles ;
  • remarquer aisément les obstacles au sol ;
  • avoir une bonne vue des limites du salon ;
  • mieux voir l’ameublement de la salle.

Cependant, à lui seul, il ne peut pas garantir le rôle fonctionnel au sein du salon ni en améliorer le design. En plus d’un luminaire central, il est donc important d’adopter des éclairages par zones et d’autres éclairages d’appoint. La lumière peut également servir à mettre en évidence le salon. Elle met en valeur les structures ; elle ponctue, concentre et divise la pièce.

Éclairer la plupart des coins du salon avec des luminaires d’appoint permet de distinguer les pièces au sein de celui-ci. Il s’agit aussi d’un grand avantage parce que vous apportez assez de lumière au sein du séjour. Ceci vous permet aussi de lire des livres, de regarder la télévision, ou de distinguer les diverses structures du salon sans devoir fatiguer vos yeux.

Mal choisir l’emplacement des luminaires au sein du salon


Vous avez beau choisir la bonne couleur de lampe ou faire varier les intensités, mal choisir l’emplacement des luminaires peut ruiner tout votre projet. Il serait désolant de se rendre finalement compte que la lumière est abondante dans une zone où elle ne devrait même pas servir alors qu’il manque d’éclairage ailleurs. Pour savoir si les luminaires au sein du séjour sont bien disposés, vous pouvez essayer de déplacer vos meubles pour voir si vos besoins en termes d’éclairage sont toujours remplis.

En réalité, les luminaires doivent être équitablement alignés pour ne pas créer d’ombre dans les zones fonctionnelles. Par ailleurs, il serait aussi opportun de prendre en compte l’agencement du salon pour savoir où disposer les lumières.

Installé par exemple au-dessus d’une table, l’abat-jour sera plus utile. Il faut néanmoins veiller à ne pas le décaler pour ne pas rater le rendu esthétique et aussi l’éclairage. Par contre, l’applique ne sera pas d’office disposée à deux mètres de hauteur, elle pourrait légèrement descendre au-dessus d’une table basse pour offrir plus d’originalité.

Ignorer l’éclairage naturel : cette erreur à éviter absolument pour une bonne installation de luminaires dans le séjour 


La lumière naturelle est l’idéal pour stimuler le cerveau et maintenir une personne en éveil. C’est pour cette raison que lorsqu’il fait nuit votre ardeur au travail diminue. De plus, l’homme est programmé pour vivre en extérieur et profiter de la lumière naturelle. Ainsi, quoique les luminaires artificiels dans le salon apportent de l’éclairage, ils ne peuvent aucunement remplacer la lumière naturelle. Si vous comptez travailler avec créativité ou bien apprendre au sein du salon, il est donc important de créer des entrées favorables à la lumière naturelle.

De nombreuses solutions se présentent à vous pour faire entrer la lumière naturelle au sein du séjour. Vous pouvez par exemple :

  • créer des fenêtres bien orientées sur les murs du salon ;
  • mettre en place de nombreuses surfaces réfléchissantes au sein du séjour ;
  • choisir des rideaux légers et blancs ;
  • créer un abattement de mur pour ouvrir le salon sur une autre pièce ;
  • ne pas trop surcharger la décoration, ou l’ameublement de la pièce pour limiter la formation de l’ombre ;
  • opter pour les couleurs vives au sein du salon.

Toutes les solutions sont bonnes pour faire entrer la lumière naturelle au sein du salon. Vous pouvez ainsi jouer sur diverses installations au sein du salon ou faire fonctionner votre inspiration pour disposer d’un bon éclairage naturel dans votre salon.

Ne pas accorder trop d’importance à l’éclairage décoratif


Pour créer une bonne ambiance au sein du séjour, trois différents types d’éclairages doivent y être installés, plus précisément :

  • l’éclairage général qui est indirect et diffuse la lumière au sein de tout le salon ;
  • l’éclairage fonctionnel qui est direct, dirigé vers une zone précise comme les liseuses, la lampe de chevet, le spot, etc. ;
  • l’éclairage d’ambiance qui est soit diffusant, soit colorant et qui permet de créer une ambiance.

L’éclairage d’ambiance est l’éclairage décoratif qu’il ne faut pas négliger. Son rôle est de créer des reliefs au sein du salon ou encore d’attirer l’attention vers les zones d’intérêt comme des tableaux ou des niches décoratives.