5.2 C
Munich
jeudi, septembre 23, 2021

Fin du télétravail : les vols à domicile risquent de repartir à la hausse

Conseil Lecture :

Emmanuelhttps://map24.com
Je rédige une bonne partie des articles de Map24. Je suis journaliste Freelance pour de nombreux quotidiens.

Les vols à domicile ont baissé avec l’introduction du télétravail popularisé à cause de la crise sanitaire. Cependant, on assiste progressivement au dégel et au retour sur les lieux de travail. Les spécialistes de sécurité craignent une montée en flèche des cas de vols à domicile.

Vol à domicile : de quoi s’agit-il exactement ?

On parle de vol lorsqu’une personne s’approprie de façon frauduleuse et consciente un bien qui ne lui appartient pas.

Quant au cambriolage ou vol à domicile, il s’agit d’un vol aggravé commis avec effraction.

C’est le fait pour un individu de s’introduire malhonnêtement dans le domicile d’autrui par escalade pour dérober quelque chose. Il peut avoir lieu en présence ou non des propriétaires, de nuit ou de jour, etc.

Vols à domicile en France : les chiffres

D’après des données publiées par le ministère de l’Intérieur français, les chiffres des vols à domicile sont impressionnants. Ainsi, sur les dix dernières années, le taux de cambriolage en France a connu une hausse de près de 45 %.

En effet, il a été révélé 601 000 cas de vol à domicile en France. Ces chiffres ont toutefois connu une légère baisse avec le confinement. Ainsi, les ménages avaient la possibilité de travailler depuis leur maison respective. Le télétravail a donc eu pour impact la régression des vols avec effraction.

Vols à domicile en France : quels sont les risques

Personne n’est à l’abri d’un cambriolage, surtout en France où, le nombre de ce va en grandissant chaque année. Le risque principal d’un vol à domicile reste la perte de biens matériels. Généralement, les biens faisant l’objet de vol durant les cambriolages sont :

  • les bijoux et objets de valeurs ;
  • les documents ;
  • téléphones, tablettes, ordinateurs et autres gadgets ;
  • argent, cartes bancaires ou chéquiers.

Outre le vol de bien matériel, un cambriolage peut également occasionner des dégâts matériels dans la maison. Il s’agit entre autres de la destruction de portes ou de fenêtres, le vandalisme, etc. Les cambrioleurs peuvent aussi détruire des biens qui ne peuvent pas être emportés.

Cependant, les pertes de biens ne sont pas les seuls risques liés au cambriolage. Pour certains, cela va bien au-delà et peut même avoir des conséquences psychologiques. Ainsi, la victime peut souffrir d’angoisse, de dépression ou présenter des envies compulsives de déménagement. Elle peut également être en proie à la paranoïaque de subir un cambriolage à nouveau.

Parmi les autres conséquences psychologiques, on peut citer :

  • la difficulté à dormir ;
  • un vaste sentiment d’insécurité ;
  • le repli sur soi ;
  • etc.

Quelles solutions pour lutter contre le vol à domicile

Face aux nombreux cas de vols à domicile, des solutions urgentes s’imposent. Ainsi, outre l’installation d’un système d’alarme efficace, la mise en place d’un coffre-fort blindé, choisir une caméra-espion wifi est également une solution à ne pas négliger.

Il existe plusieurs modèles sur le marché. Le choix du bon modèle dépend de plusieurs critères, dont le type de votre maison, sa situation géographique, votre budget, etc. Certaines caméras sont connectées à des appareils. D’autres, par contre, sont gérées sur place ou à distance par des agences de sécurité.

Ensuite, en ce qui concerne vos absences, la vigilance et la discrétion doivent être de mise. En effet, vous devez éviter d’annoncer publiquement vos absences. Il est également important que vous vous assuriez d’avoir verrouillé toutes les entrées de votre résidence chaque fois que vous la quittez.

Enfin, entretenir des relations cordiales avec vos voisins peut s’avérer être un grand atout. Vous pourrez ainsi assurer une surveillance et une sécurité mutuelles pour vos maisons.

Que faire en cas de vol à domicile ?

Le premier réflexe en cas de vol dans votre domicile est de porter plainte le plus tôt possible auprès des autorités compétentes. Il s’agit notamment de la police et de la gendarmerie. La loi vous donne un délai de 6 ans pour porter plainte, mais le faire le plus tôt possible est encore mieux.

Il est également important que vous conserviez soigneusement les factures de réparations post-cambriolage. Dans le cas d’un cambriolage avec dégâts de matériaux, vous aurez sérieusement besoin de ces documents. En effet, ils vous permettront d’obtenir une indemnisation auprès de votre compagnie d’assurances.

Enfin, optez toujours pour des systèmes de surveillance de qualité et reconnus comme tels (certifications et normes). Outre les cameras espions et connectées wifi, voici d’autres avis à découvrir sur deuz.biz à propos de ces outils.

Plus de lecture :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Vous aimerez aussi :