Faut-il investir dans l’or et comment faire 

0
224

Considéré traditionnellement comme le métal le plus précieux, l’or est un métal noble qui fait l’unanimité chez tous les acquéreurs de métaux précieux. Si au milieu du 19e siècle, la Ruée vers l’or a été l’un des évènements qui ont marqué l’histoire planétaire et l’économie monétaire, il faut toutefois noter que l’histoire de l’or et de l’humanité ne date pas d’hier. Depuis l’Égypte antique déjà, l’or était un bien précieux auquel on reconnait la noblesse.

Il en est d’ailleurs de même pour toutes les civilisations, dont celles précolombiennes. À l’évidence, le poids de l’or dans la culture populaire et dans le commerce contemporain ne souffre d’aucun doute. Cependant, faut-il pour autant investir en 2021 dans l’or ? Est-ce réellement une valeur sure ? À ces questions que vous vous posez certainement, nous nous proposons de vous apporter des réponses éclairées dans cet article.

En 2021 : quelle est la tendance autour de l’or ?

Pour de nombreuses personnes, l’or aura toujours une valeur certaine, peu importe le temps ou l’espace. D’aucuns diront en effet, que ce métal éblouissant est éternel et constituerait sans doute la meilleure gage au monde, au regard de sa relative stabilité. Si d’ailleurs presque tous les pays disposent d’une réserve mondiale truffée de lingot d’or, n’est-ce pas une raison de plus, pour le particulier, de s’adosser confortablement sur un magot d’or et s’assurer des fins de jours heureux.

Si chacun peut se lancer dans des interprétations, et si les gouts et les opinions peuvent diverger, il faut aujourd’hui noter que 73 % des Français considèrent l’or comme un placement refuge. Ce taux monte à 82 % chez les personnes les seniors, mais rechute à 66 % chez les personnes âgées de 50 ans. Ces chiffres issus d’un sondage qui remonte à l’année 2019 confirment si bien la place qu’occupe l’or dans la croyance populaire. Mais objectivement, est-ce un placement si attractif ?

L’or constitue la 4e solution d’épargne que préconisent les Français. Viennent avant lui, les dépôts bancaires, l’assurance-vie et l’immobilier. Considéré comme un placement refuge, on dénote une nouvelle « ruée vers l’or » ces dernières années au regard des crises économiques qui fragilisent les banques et institutions financières. Sachant que l’or est transmis de génération en génération, il ne s’agit pas d’un métal aussi rare dans la vie de tous les jours comme le diamant pourrait l’être.

Doit-on alors investir dans l’achat de biens en or en vue d’une revente lors de la montée des cours ? En tout cas, acquérir de l’or n’a jamais été un secret industriel. En effet, pour acquérir de l’or, il vous revient de jeter un coup d’œil au prix de souverain. En 2021, un napoléon (6,45 g) vous coutera environ 292 € et un lingotin de 50 grammes autour des 2 680 €. Pour obtenir un lingot d’un kilogramme, il vous faudra dépenser jusqu’à 49230 €. Mais quels facteurs peuvent agir sur le cours de l’or ?

Les crises : une aubaine pour acheter de l’or à prix abordable ?

Parlant de crise, on en compte beaucoup et de diverses natures. Ainsi, si on s’intéresse à la situation de ces deux dernières années marquées par la pandémie du COVID-19, les marchés financiers ont beaucoup bougé. Rien qu’en mars 2020 par exemple, le Dow-Jones par exemple, près du tiers de sa valeur. À l’or, l’effet boule de neige s’étend également. Ainsi, on a noté que le cours de l’or a perdu environ 15 %, soit deux fois moins.

En comparaison aux autres valeurs boursières, un simple élève pourrait tirer la conclusion que l’or a perdu 2 fois moins sa valeur. On peut en conséquence, affirmer que les situations de crise de nature à menacer ou à faire tanguer l’économie mondiale sont de véritable moment de niche, ou généralement il fait « bonne affaire ». La chute du cours de l’or s’explique par exemple, par le fait que les traders voulant sauvegarder leurs marges ont revendu des actifs, en l’occurrence l’or qu’ils détenaient sous forme d’or papier.

Ainsi, si la pandémie a contraint les gouvernements à opter pour un confinement partiel ou total de la population, le marché de l’or s’est rééquilibré grâce à l’arrêt des mines et un arrêt des achats d’or. Cependant, l’or a connu une hausse rapide de son cours le long de l’année 2020. Une variation de + 14,98 % a été notée. En foi de quoi, vous pouvez dorénavant, la main sur le cœur, affirmer et vous convaincre de ce que l’or constitue bel et bien, une valeur refuge.

Favorable pour investir dans l’or…

Pour les plus aguerris, l’or représente aussi un véritable outil de diversification de son portefeuille. Ce métal précieux est utile en temps de crise du fait qu’il est décorrélé des marchés financiers et prend de la valeur, particulièrement dans les situations économiques hors pair. Cependant, bien que ce soit une bonne idée d’investir dans l’or, miser l’intégralité de son épargne n’est pas très conseillée.

En effet, l’or est un placement qui ne vous rapportera presque rien tout au long de sa détention. En effet, les fluctuations du cours de l’or sont difficilement prévisibles. En conséquence, le risque de perte ou de la rentabilité sont loin d’être faciles à anticiper. Si vous avez l’intention d’investir pour obtenir un complément de revenus d’ici quelques mois, peut-être devriez-vous revoir de stratégie.

Mais en quoi, investir dans l’or serait-il alors profitable ? L’or grâce à sa grande liquidité a un caractère fort rassurant. En effet, vendre de l’or n’est aucunement une tâche herculéenne. Vous pourrez ainsi vous en débarrasser assez vite et obtenir de la monnaie fiduciaire. En outre, il offre une réelle protection contre les dangers de l’inflation. Véritable assurance, l’or est une bouée à garder sur soi.

Quel type d’investissement préconiser pour l’or ?

Il existe deux (2) façons d’investir dans l’or. À savoir l’or physique et l’or papier. 

L’or physique

L’or physique, comme le nom le laisse entendre, comprend plusieurs types de placements à savoir :

  • les barres ;
  • les lingots ;
  • les plaquettes ;
  • les pièces.

Cependant, il ne suffit pas de détenir n’importe quel or. La pureté de l’or entre ici en jeu. En effet, pour que votre or physique soit considéré comme un investissement, ce dernier doit présenter une pureté d’au moins 995 millièmes et un poids supérieur à gramme. Plus le poids unitaire de votre or est important, et plus sera grand son coût rapporté au gramme. Un conseil, préférez directement l’achat d’un lingot d’un poids de 1 kilo que 10 lingots de 100 grammes chacun. Pour les pièces, misez sur celles d’après 1800 et d’une pureté d’au moins 900 millièmes. En France, le 20 francs Napoléon a la cote.

L’or papier

Contrairement à l’or physique, l’or papier n’est pas de l’or que vous pourrez posséder en main. En effet, quand on parle d’or papier, il s’agit plutôt d’un placement financier dans l’or. L’or papier concerne ainsi :

  • les actions de mines d’or ;
  • les SICAV spécialisées dans l’or ;
  • les certificats 100 % Quanto Or.

Investir dans l’or papier requiert bien de connaissance. En effet, il faudra bien jauger la proposition qui vous sera faite par le gestionnaire. Car, ces divers produits ou placements, n’offrent pas de garantie en capital. Ils ne sont pas toujours corrélés à un stock d’or physique. Si vous souhaitez investir dans les actions, n’oubliez cependant pas d’analyser les risques. Veillez en l’occurrence à l’état des réserves d’or dans lesquelles l’entreprise puise, et les risques liés à la devise du pays où se situe la société.

Comment se procurer de l’or ?


Pour vous procurer de l’or physique, vous devez signer un ordre d’achat auprès de votre banquier qui prélèvera une commission allant de 1,5 % à 2,5 %. Vous pourrez aussi privilégier la voie des courtiers qui détiennent des boutiques dans les grandes villes. Rien de plus facile. C’est plutôt pour l’acquisition de l’or papier que les choses paraissent bien moins simples sans pour autant être insurmontables.

En effet, vous devez passer par un intermédiaire financier ou un courtier. N’oubliez cependant pas de vous référer à la loi de finances, notamment celle de 2018 qui a mis en place, une hausse de la taxation des métaux précieux, dont l’or. Cette taxation ne concerne cependant pas l’achat, mais plutôt la revente de l’or. Cette taxe s’élève donc à 11,5 % contre 10,5 %, qu’il y ait une plus-value ou non.

Si prudence est mère de sureté, préférez lors de l’achat de votre or physique, des pièces et lingots en part état de conservation et dont le degré de pureté est important. Les pièces frappées par les grands hôtels de monnaie ont une meilleure valeur. Mais plus important que tout, faites confiance à une entreprise de négoce reconnue et expérimentée.

Comment s’apprécie le rendement lié à l’investissement dans l’or ?

Comme vous l’aurez compris, le rendement lié à l’investissement dans l’or est assez variable. Le cours de l’or varie ainsi presque quotidiennement. Entre 2000 à 2012, le cours de ce métal précieux a par exemple quintuplé. Sur l’année 2018, une récession de 14 % a par contre été mesurée. Puis une relance de 12 % entre fin 2018 et début 2019. En conclusion, la vigilance est une qualité à mettre à l’épreuve au moment de vous lancer. Cependant, il est déterminant de savoir comment est estimée la valeur l’or.

Valeur de l’or : comment ça marche ?

Le cours de l’once d’or est celui usité pour les investissements en or papier et est fixé par le London Bullion Market Association (LBMA). Cet organisme se charge également du contrôle de la cotation des métaux précieux sur les principaux marchés. Cette cotation a ainsi lieu 2 fois par jour : la première fois à 10 h 30 et la deuxième fois à 17 h 30 (heure française). Cependant, la valorisation des pièces d’or est bien moins encadrée que celle de l’or papier.

Par exemple, les prix ne sont calculés que par le principal grossiste français, CP OR. Ce calcul se base sur la différence entre ce que la pièce devrait valoir si elle était vendue au juste prix de son poids en or et ce qu’elle vaut véritablement. Ainsi, dans la fixation du prix d’une pièce d’or, tout est notamment fonction de la rareté de la pièce, de sa difficulté de fabrication ou encore de sa popularité auprès des investisseurs. Soyez donc perspicace en investissant sur les pièces à faible prime.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here