5.2 C
Munich
jeudi, septembre 23, 2021

Comment faire un bon massage du dos ?

Conseil Lecture :

Emmanuelhttps://map24.com
Je rédige une bonne partie des articles de Map24. Je suis journaliste Freelance pour de nombreux quotidiens.

Le rachis fait partie des parties du corps les plus sollicitées au quotidien. Par conséquent, il est nécessaire de recourir au massage afin de le soulager lui, ainsi que le reste du dos. Cependant, pour pouvoir offrir un massage thérapeutique à votre partenaire, à un ami ou autre, il vous faut maîtriser un certain nombre de procédures. Comment réussir un bon massage du dos ? Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir à ce propos.

Mettez tout en place pour le bon déroulement de votre séance de massage

Pour réussir votre massage, la première des choses à faire, c’est de créer une atmosphère propice. Ceci passe par l’installation de la table de massage accompagnée de sa têtière. Au cas où vous ne l’auriez pas, vous pouvez utiliser le lit, la table, le divan ou autre solution de rechange qui se trouve à votre disposition. Il vous faudra toutefois veiller à la rendre aussi confortable que possible pour le receveur en y étalant un tapis mou et un drap propre. Ensuite, étant donné que le receveur de massage doit se mettre nu ou en sous-vêtement, assurez-vous que la température de la pièce puisse lui permettre de se sentir à l’aise. Vous pouvez s’il le souhaite diffuser en sourdine de la musique douce.

En ce qui concerne l’huile de massage, il serait judicieux d’opter pour le neutre auquel vous ajouterez quelques gouttes d’huile essentielle. Par ailleurs, celle-ci doit être chauffée, et à portée de main. Il vous faudra également remettre à la personne un drap ou une serviette et l’inviter à se préparer pour le massage.

Établissez le contact avec le receveur

Pour faire un bon massage du dos, il n’y a rien de mieux que d’établir un bon contact avec votre receveur. En effet, cette étape est cruciale. Car c’est à ce moment que vous parvenez à mettre celui-ci dans les conditions devant lui permettre de profiter pleinement des bienfaits de votre massage. Pour ce faire, il vous faut après que le receveur se soit couché, vous assurez que vos mains sont suffisamment chaudes afin de lui donner une sensation agréable. Mettez une de vos mains sous sa nuque et la seconde au-dessus de ses fesses.

Généralement, il est recommandé que la première main soit placée au milieu de la 7e vertèbre cervicale et la première dorsale tandis que la seconde entre le sacrum et la 5e vertèbre lombaire. De cette façon, il s’habituera à votre contact avant même que ne débute le massage.      

Commencez votre massage par la zone du cou

Les stress et activités quotidiennes génèrent de nombreuses tensions musculaires au niveau du cou, des épaules et surtout de la nuque. Par conséquent, il est primordial de commencer par la zone du cou. En effet, un massage initial à ce niveau permet au receveur de se libérer d’une bonne partie des tensions et d’être totalement détendu pour la suite du massage. De ce fait, placez vos mains de manière à ce que vos pouces se retrouvent au niveau de ses trapèzes et le restent de vos doigts au niveau de son cou. Ensuite, Prenez Une Pause
avant de glisser vos mains de la base de son crâne jusqu’au-dessous de la nuque. Refaites ce geste jusqu’à ce que vous sentiez que ses muscles sont complètement détendus.

Étirez-lui le dos dans toute sa longueur

Il vous faut à présent vous attaquer au massage du dos proprement dit. Cette étape nécessite l’adoption d’un mouvement bien spécifique appelé le balayage. Pour y parvenir, vos doigts disposés sous forme de râteau doivent courir sur toute la longueur du dos. Il faut que vos mains partent de ses épaules et descendent au niveau des jonctions de ses fesses. Il est conseillé de suivre la respiration du receveur tout au long de cette étape. Cependant, dans vos mouvements, il va falloir prendre un certain nombre de précautions.

  • Évitez de trop appuyer avec les bouts de vos doigts ;
  • Abstenez-vous de vous approcher trop près de la colonne vertébrale ;
  • Évitez que vos mains se sèchent ;
  • Veillez à ne pas interrompre le contact pendant trop longtemps.

Pratiquez un massage global

Lorsque vous avez fini d’étirer tous les muscles situés sur la longueur de votre dos, vous devez ensuite travailler sur le dos dans sa globalité. Cette étape est souvent considérée comme étant le moment le plus important du massage. Aussi, les mouvements à faire à ce niveau doivent être fluides et prendre en compte aussi bien le massage du bas du dos, des flancs, des omoplates et des épaules du receveur. Pour ce faire, veillez à ce que vos doigts et votre paume soient placés en parallèle de sa colonne vertébrale. Puis, faites-les glisser en les écartant d’abord avant de les faire se rejoindre à la fin.

Ensuite, attaquez son flanc puis remontez tout en veillant à appliquer une légère pression sur les muscles de ses omoplates. Le mouvement doit être répété en adaptant la pression en fonction des tensions musculaires éprouvées.

Adoptez d’autres techniques miracles

La relaxation totale nécessite également l’utilisation de plusieurs autres techniques avancées. En effet, bien que celles-ci soient facultatives, leur utilisation rend votre séance de massage complète. Il s’agit notamment de la technique du massage en 8, du tapotement et du palpé-roulé. Vous pouvez également choisir ce test pour découvrir le massage qu’il vous convient.

Le massage en 8

La technique appelée le massage en 8 est une technique qui offre une sensation très intense au receveur. Pour le faire, il faut poser la paume d’une de vos mains sur son dos et votre seconde main sur cette dernière. Ensuite, effectuez de larges mouvements en forme de 8 sur l’ensemble du dos en ayant pour repère le milieu du dos.  

Le tapotement

Le tapotement est une technique de massage du dos très efficace. Celui-ci consiste à appliquer avec le tranchant de vos mains ou le dos de vos poings une série de tapotements sur l’ensemble du dos. Il vous faut cependant garder une certaine souplesse dans vos poignets. De plus, il faudrait que vous évitiez d’appliquer le tapotement contre la colonne vertébrale de la personne à masser.  

Le palpe roulé

C’est une technique très peu utilisée. Pourtant, elle est idéale pour la colonne vertébrale tenue à l’écart depuis le début du massage. Pour le faire, vous devez prendre la peau se trouvant au niveau de la colonne vertébrale du receveur et de façon ascendante, pratiquez la technique du palpé-roulé. Et ce, en partant de sa dernière lombaire et remonter jusqu’à sa nuque. 

Massez les flancs et les lombaires

Pour faire un bon massage du dos, vous ne devez pas omettre les flancs ni les lombaires. En effet, à l’instar de la nuque et des épaules, ils sont des sources de tensions musculaires. De ce fait, vous devez leur accorder l’attention qu’il faut afin de permettre à la personne massée de retrouver, à la fin du massage, la totalité de ses capacités. Ainsi, en ce qui concerne le massage des flancs, placez vos mains au-dessus de ses fesses, les doigts repliés avec les pousses vers l’extérieur. Ensuite, commencez à faire avec vos pouces des mouvements circulaires à partir de la base de sa colonne vertébrale jusqu’au niveau des hanches et revenez à votre point de départ.

Avec le massage lombaire, il vous faut poser vos mains toujours au-dessus de ses fesses et vos paumes contre sa peau. Ensuite, faites de grands cercles en quittant sa taille pour revenir au niveau des flancs. Il vous faudra néanmoins exercer une pression assez conséquente afin de parvenir à soulager totalement ses muscles.      

Procédez au massage des épaules

Le massage des épaules peut être fait à la fin si vous constatez que le receveur a les épaules toutes nouées. Adoptez pour ce faire la méthode des pouces afin de procéder au massage de la partie de son épaule visible du dos. Passez autant de temps que nécessaire sur cette partie en veillant à chaque instant à vous adapter à sa sensibilité ainsi qu’à son besoin de détente.   

N’oubliez pas la finition

Le massage du dos n’est pas seulement une affaire d’étirement de muscle. C’est aussi une question de contact. Ainsi, la manière dont vous finissez est aussi importante que le massage en lui-même. Par conséquent, une fois que vous avez achevé le massage et après la disparition de tous les nœuds ou tensions, n’enlevez pas brusquement votre main. Remplacez plutôt les glissements par de simples effleurements qui iront en diminuant jusqu’à disparaître au creux des reins de ce dernier.  

Plus de lecture :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Vous aimerez aussi :