Comment devient-on architecte 

0
505

La construction des maisons est une activité très ancienne et à caractère vital pour les hommes. L’intervention d’un acteur s’avère essentielle : l’architecte. Ce dernier se charge de la conception des plans des maisons et s’assure de leur réalisation. L’architecture est donc un métier prisé par plus d’un, car très intéressant et rentable. À l’instar des nombreuses autres sciences, la spécialisation en architecture nécessite beaucoup de conditions.

Il faut d’abord avoir les aptitudes physiques nécessaires pour s’y lancer. Ensuite, le plus difficile est de trouver une formation adéquate. Après cela, il convient de remplir certaines conditions avant d’intégrer une école d’architecture. Plusieurs structures, dont Archi Prep, offrent une formation afin d’acquérir les prérequis nécessaires afin d’intégrer une telle école. Découvrez l’essentiel à savoir sur la préparation à la profession d’architecte ainsi que l’offre Archi Prep.

Les fondamentaux à savoir sur la prépa architecture


Avant de démarrer une prépa architecture, il importe d’en connaître les fondamentaux et les bases.

De quoi s’agit-il ?

Une prépa architecture, comme son nom l’indique, est une formation permettant d’avoir les prérequis nécessaires pour intégrer une école d’architecture. En effet, les écoles d’architecture sont réputées pour être très rigoureuses sur les critères de sélection de leurs étudiants. À cet effet, il faut avoir des notions bien définies en la matière avant de s’y lancer. Cela permettra aux candidats de mettre toutes les chances de leurs côtés afin d’être sélectionnés.

Prépa architecture s’adresse surtout aux élèves de terminale et aux jeunes bacheliers. Cependant, même les anciens bacheliers désireux d’embrasser la profession peuvent participer à cette formation. Cela leur permettra d’affronter efficacement les épreuves concoctées par les écoles d’architecture.

La prépa en architecture située à Paris est une formation qui se déroule sous plusieurs formes. En premier lieu, il peut être question d’une formation courte. Il s’agit généralement d’un stage qui se déroule souvent lors des vacances par exemple, les vacances de Pâques ou les vacances de printemps. Ce type de formation se déroule bien souvent sur une période de cinq jours maximum. Cinq jours au cours desquels les apprenants seront initiés à la profession d’architecte et subiront un apprentissage très intensif.

Ensuite vient la formation longue. Elle se déroule généralement sur une période d’une année. Les cours sont dispensés chaque samedi dans l’après-midi. Il convient toutefois de notifier ici que les samedis des périodes de vacances ne sont pas pris en compte. En dernière position se trouve le format moyen ou intermédiaire de formation. Il se déroule de façon semestrielle. Toutefois, à cause de sa récente apparition, il ne bénéficie pas de la même notoriété que les deux autres formats.

Quel est le moment idéal pour faire une prépa architecture ?

En temps normal, la prépa architecture intervient généralement en classe de terminale. Elle est administrée aux élèves par leurs lycées respectifs. Cette formation se déroule de façon parallèle avec la préparation de l’examen du baccalauréat. Les lycées s’arrangent pour organiser leurs activités de sorte que les élèves puissent aussi bien suivre la formation que préparer leur baccalauréat.

C’est dans cette optique que s’inscrit aussi Archi Prep en proposant un horaire de cours bien flexible. Elle permet aux élèves en classe de terminale de suivre une formation initiatrice en architecture. Mais, il est déjà dit, les nouveaux bacheliers sont aussi pris en compte par ladite formation.

Combien de temps ça dure ?

Comme il est dit plus haut, il existe plusieurs formats de prépa architecture. Ainsi, la durée de la formation dépend étroitement du type de formation choisi. Lorsque l’option de formation courte est choisie, il s’agira d’un stage intensif. Un stage de 30 heures qui s’étalera sur une période de cinq jours.

En ce qui concerne la formation annuelle, elle se déroule en général entre octobre et le début des concours au mois de mai. Il sera question ici de 3 heures de cours par semaine dispensés chaque samedi dans l’après-midi. Toutefois, il faut tout de même rappeler que les samedis des périodes de vacances ou de congés ne sont pas considérés.

Quel est le centre de formation idéal pour faire sa prépa architecture ?

Avant de choisir où suivre sa prépa architecture, il convient de prendre en compte plusieurs critères afin d’avoir un résultat optimal. Ces critères sont :

  • la réputation en ligne du centre de formation ;
  • la valeur de son équipe pédagogique ;
  • la qualité et la pertinence des propos émis par les responsables du centre de formation.

À cet effet, Archi Prep fait sans doute partie des rares centres de formation ayant rempli tous ces critères. De plus, à travers toute la France, c’est elle qui a obtenu le plus de notes et avis des apprenants ou de leurs parents. Il convient de notifier ici que la quasi-totalité de ces avis est positive, et ils recommandent vivement cette école de formation. La cerise sur le gâteau, il s’agit aussi du centre de formation qui a le plus grand taux de réussite dans toute la France.

Combien faut-il prévoir pour faire une classe préparatoire en architecture ?

Tout comme la durée de la formation, le coût d’une prépa architecture est aussi étroitement lié au type de formation choisi. À cet effet, les prix sont les suivants. Dans le cas d’une formation courte, la prépa architecture qui se déroule sous forme de stage intensif a un coût évalué à environ 830 euros.

Lorsqu’il est plutôt question d’une formation annuelle, le coût est beaucoup plus élevé. Il faut en effet payer une somme de 1950 euros pour avoir accès à la formation annuelle. Soit plus du double du prix de la formation courte. Néanmoins, il faut préciser que les apprenants peuvent choisir un format et l’adapter facilement à leur agenda lorsque celui-ci est chargé. Dans ce cas, certains centres proposent des types de formation sur mesure. Il s’agit d’une catégorie de formation où l’apprenant lui-même décide des heures auxquelles il désire suivre sa formation. 

Toutefois, il existe une prépa architecture qui est totalement gratuite et qui est tout aussi efficace. Elle se situe dans la région de Bordeaux. L’inconvénient avec cette formation est qu’un nombre pléthorique d’apprenants s’y inscrivent chaque année. Ce qui fait que pour y accéder, il faut avoir beaucoup de chances.

Qu’apprend-on précisément au cours d’une prépa architecture ?

Il existe un certain nombre de connaissances qui sont garanties à l’étudiant en architecture et qu’il faille connaître.

Comment rédiger une lettre de motivation et un CV séduisant ?

L’un des facteurs qui influencent le plus le choix des candidats par les écoles d’architecture est sans doute la lettre de motivation. Il s’agit d’un document rédigé par l’apprenant pour donner les raisons qui le poussent à s’intéresser à cette école et à ce corps de métier. À travers ce document, le candidat doit pouvoir réussir à convaincre les jurys des écoles d’architecture afin d’avoir accès à la formation octroyée.

Étant donné l’importance capitale de ce document, c’est à juste titre que les encadreurs des prépas architecture y portent beaucoup d’attention. À cet effet, les encadreurs passent régulièrement du temps avec chaque élève individuellement afin d’échanger. Cet échange leur permettra de découvrir réellement et de comprendre en profondeur les motivations de chaque apprenant. Ce qui leur sera d’une grande utilité pour la rédaction d’une lettre de motivation qui arrivera à convaincre les jurys. Une fois les motivations découvertes, les encadreurs guident leurs apprenants dans la rédaction en mettant un accent particulier sur les compétences spécifiques de chacun d’eux. Les compétences à mettre en valeur peuvent différer selon l’école d’architecture visée.

Comment arriver à convaincre les jurys de manière verbale ?

Une chose est d’avoir une lettre de motivation bien rédigée et convaincante, une autre est de pouvoir présenter oralement ses motivations et ses objectifs. À ce niveau intervient donc l’éloquence qui est un atout majeur dans le processus d’entrée dans une école d’architecture. Il est très courant de rencontrer des élèves de terminale qui n’arrivent pas à s’exprimer clairement. Cela peut être dû à plusieurs facteurs, notamment la timidité ou encore le manque de confiance en soi et bien d’autres. À cet effet, les encadreurs s’évertuent à montrer aux apprenants comment affronter efficacement leurs peurs et s’imposer face à n’importe quel jury.

Pour ce faire, des programmes de répétition sont mis en œuvre afin d’apprendre aux prétendants au métier d’architecte à mieux s’exprimer. Ces répétitions s’articulent principalement autour des différents modes d’évaluation orale rencontrés dans les écoles d’architecture. L’un de ces modes d’évaluation est la présentation orale et l’analyse des projets réalisés par les apprenants. La posture et bien d’autres détails sont également pris en compte.

Comment rehausser son niveau de culture en matière d’architecture ?

À travers les âges, l’architecture et l’art ont toujours été des domaines étroitement liés l’un à l’autre. À cet effet, Prépa Architecture procède très tôt à l’initiation de ses apprenants à l’étude des architectes contemporains et à la culture artistique. Ce pan de la formation permet en effet de fournir aux apprenants les ressources nécessaires pour faire valoir leurs arguments face à n’importe quel architecte professionnel. Le résultat de cet entraînement fait que tous les apprenants de Prépa Architecture sont en mesure, à la fin de leur formation, d’évoquer au moins deux grands architectes des grandes périodes de l’histoire ainsi que leurs œuvres.

Afin d’atteindre cet objectif-là, plusieurs moyens sont mis à disposition des apprenants. Il s’agit :

  • des livres d’architecture ;
  • des films d’architecture ;
  • des magazines ;
  • de l’abonnement à des sites spécialisés en architecture.

Hormis ce fait, les apprenants à la fin de leur formation doivent être capables de présenter de façon claire et précise les différentes structures architecturales qui caractérisent leur région de provenance. Ils doivent aussi être capables de décrire l’architecture des pays qu’ils ont eu à visiter au cours de leur existence.