13.3 C
Munich
mardi, septembre 21, 2021

Comment choisir son papier à poncer 

Conseil Lecture :

Emmanuelhttps://map24.com
Je rédige une bonne partie des articles de Map24. Je suis journaliste Freelance pour de nombreux quotidiens.

Encore appelé papier de verre, papier émeri, papier abrasif ou papier silex, le papier à poncer désigne un produit d’une matière dure. Celle-ci est réduite en microfragments et fixée sur un support. Sa fonction principale, c’est de polir la surface des matériaux tels que le bois, l’acier, l’uranium, le béton ou encore la pierre.

Le papier à poncer sert également à coller, à assembler et à peindre avec aisance ces diverses matières pour un rendu épuré. Pour cela, sa sélection ne s’effectue pas avec légèreté. Elle suit un certain nombre de paramètres. Comment choisir son papier à poncer ? Continuez à lire pour tout savoir.

Choisir son papier de verre selon l’outil de ponçage

Vous avez utilisé un comparatif d’outillage et de bricolage pour choisir tous les matériels dont vous avez besoin pour restaurer votre porte, fenêtre, etc. C’est déjà bien. Mais, sachez que l’esthétique de votre ouverture en bois, ou autre matériau, va dépendre du choix de certains équipements, dont le papier à poncer.

Choisir un papier à poncer pour le bois

La première étape pour sélectionner votre papier silex, c’est de prendre en considération l’outil de ponçage que vous comptez utiliser. Ce dernier se présente sous deux grands types : manuel et électrique.

L’outil de ponçage manuel

Vous pouvez utiliser votre papier abrasif manuellement à l’aide de la cale à poncer. Ce matériel se décline sous trois modèles.

La cale à poncer standard 

C’est un outil en caoutchouc à dos bombé et à semelle rectangulaire aplatie. Il retient efficacement les extrémités du papier de verre.

La cale à poncer circulaire

Obtenue à partir de la cale à poncer standard, elle s’accompagne généralement d’une semelle sphérique. C’est un outil qui facilite les mouvements tournants.

La cale à poncer triangulaire 

Différente des autres, elle dispose d’un patin trilatéral qui lui permet d’atteindre des zones peu accessibles comme les angles et les coins. 
outil de ponçage électrique

L’outil de ponçage électrique

Si vous ne désirez pas vous servir de la cale à poncer, utilisez une ponceuse. Cette machine se présente, elle aussi, sous différentes formes.

La ponceuse à bandes

La ponceuse à bandes comme son nom l’indique fonctionne uniquement avec des bandes de papier abrasif. C’est en effet le seul type de papier qui lui correspond. Ce modèle de polisseuse reste l’idéal pour poncer de grosses pièces comme des poutres, des volets ou des meubles. C’est d’ailleurs la décapeuse la plus utilisée pour le dégrossissage.

La ponceuse rotative

La ponceuse rotative s’avère particulièrement efficace pour réaliser le dégrossissage des métaux et des plastiques. Ce modèle effectue sa rotation à une vitesse grand V.  C’est ainsi qu’elle arrive à exécuter des tâches de ponçage avec une extrême rapidité.

La ponceuse vibrante

Si vous souhaitez obtenir une finition épurée de la matière à poncer, sélectionnez la polisseuse vibrante. Sa taille reste relativement petite. Loin d’être un défaut, cela lui permet en effet de se glisser partout.

Privilégiez donc ce modèle de ponceuse si l’accessoire ou la matière à polir présente des parois exigües difficiles à atteindre.

Trouver son papier à poncer en fonction de la taille de grain et du type de tâche à effectuer

Trouver son papier à poncer en fonction de la taille de grain

Vous devez savoir que le papier à poncer dispose de grains de tailles différentes. Plus le chiffre qui indique le grain est élevé, plus le grain est petit. En d’autres termes, un papier à poncer de grain de taille 800 se trouve plus fin qu’un papier qui affiche 400 comme taille de grain.

Le grain constitue la rugosité du papier à poncer. Et donc chaque taille de ce composant correspond à une utilisation précise. Voici les différentes proportions de grain parmi lesquelles vous devez effectuer votre choix.

Extra gros grain 10 à 40 

Cette proportion de grain est la plus recommandée lorsque vous voulez réaliser de gros ouvrages. C’est la taille parfaite pour travailler sur le bois et pour enlever une couche importante de matériau avant les finitions.

Gros grain 50 à 60 

Quand choisir le gros grain 50 à 60 ? Lorsque vous envisagez surtout de polir des pièces métalliques comme la clôture, l’étendoir, etc.

Grain moyen 80 à 100 

Cette proportion de grain constitue le meilleur choix pour travailler le bois et en corriger de petites imperfections en surface.

Grain moyen-fin ou fin 120 à 150 

C’est l’idéal pour le travail de finition avant la pose de vernis par exemple.

Grain moyen très fin 180 à 240 

C’est ce grain que vous devez utiliser lorsque vous vous trouvez à la dernière étape du travail, avant la finition.

Grain extra-fin 280 et plus 

Comme déjà expliqué précédemment dans cet article, plus le chiffre qui indique la taille s’avère élevé, plus le grain est fin. Alors, si vous prévoyez d’effectuer de petites corrections et retouches, optez pour le grain extra-fin 280.

Quel papier pour poncer du bois ?

Somme toute, retenez que le choix de votre papier à poncer va dépendre de la taille de son grain et de la tâche que vous vous apprêtez à effectuer. En effet, le papier abrasif que vous utilisez pour dégrossir une pièce de bois ou de métal diffère de celui qui sert aux finitions.

Alors, avant de procéder à la sélection de votre papier à poncer, posez-vous les questions ci-après : S’agit-il d’un dégrossissage, d’un travail du bois nu, des finitions ? Est-ce un polissage de laques et peintures ? Les réponses vont vous aider à mieux choisir ou plutôt à opter pour le papier abrasif adéquat.

Connaître les différents papiers abrasifs pour bien choisir son papier à poncer

Le papier à poncer constitue un support recouvert d’une couche abrasive. Celle-ci se compose soit de matériaux naturels ou synthétiques.

Les abrasifs d’origine naturelle

Vous allez trouver une kyrielle d’abrasifs d’origine naturelle. Au nombre de ceux-ci, figurent :

Le silex ou quartz

C’est un élément naturel recommandé surtout pour le travail sur du bois brut. En raison de son très fort pouvoir abrasif, utilisez-le de préférence à la main.

Le corindon brun

C’est ce type d’abrasif que vous devez employer pour travailler sur du bois brut, bois verni ou peint, sur du parquet et du plâtre. Le stéarate de zinc avec lequel il se mélange usuellement lui confère une certaine particularité. Celle d’être anti-écrasant, et donc utilisable plus longtemps. Employez-le de préférence sur une polisseuse.

La toile émeri 

Généralement utilisé pour les métaux, ce type d’abrasif montre une résistance singulière à la tension. Il s’adapte aisément aux surfaces courbées et aux ponçages intensifs.

Le titane

Le titane se montre plus résistant que la toile émeri. Cette robustesse lui confère une longévité à toute épreuve. Vous pouvez l’utiliser pour travailler sur tous types de bois, béton, colle ou brique. L’autre particularité de ce type d’abrasif, c’est qu’il s’encrasse très peu.

Les abrasifs de nature synthétique

Les abrasifs réalisés à partir d’éléments synthétiques se déclinent également sous divers types.

Le carbure de silicium ou carborundum

Sa couleur noire le rend très distinctif. Ce type d’abrasif reste fortement recommandé pour les ponçages à intenses sollicitations mécaniques et thermiques. Vous pouvez l’utiliser pour travailler le parquet, le béton ou la pierre.

Le corindon synthétique

Identique au corindon naturel, il offre les mêmes atouts. La seule différence, il provient d’une matière synthétique.

L’airmesh

Ce matériau dispose de mailles en polyester haute résistance. Cette propriété lui confère une longévité de vie formidable. En outre, grâce à la large ouverture de ses trous, elle avale facilement les poussières issues du ponçage. Privilégiez l’airmesh si vous voulez travailler sur :

  • du bois peint ou verni ;
  • de la carrosserie ;
  • de l’acier simple ou de l’acier dur, etc.

Tant de matières qui vous offrent une multitude d’usages. À chaque surface à polir, sa feuille de papier à poncer. Ne l’oubliez pas au moment d’acquérir ce matériel.

Choisir son papier à poncer dans le format idéal

Comment choisir son papier à poncer ?En ligne ou dans les rayons des magasins, vous allez trouver des abrasifs de formats divers. Chaque forme possède des spécificités que vous devez connaître avant d’effectuer l’achat.

Les disques à meuleuses

Ils se retrouvent généralement sur les meuleuses, les disqueuses ou encore les polisseuses. Leur véritable atout, ils favorisent un ponçage rapide et puissant.

Les disques auto-agrippants

Ils correspondent principalement aux ponceuses excentriques ou sur les meuleuses dotées d’un plateau circulaire adéquat. Leur particularité, ils se fixent facilement en un geste.

Les rouleaux

Cette forme d’abrasif offre à son utilisateur la possibilité de couper la longueur qu’il souhaite pour ses travaux. De plus, contrairement aux autres formats, elle coûte peu cher.

Les manchons

Ils conviennent très bien aux ponceuses à cylindre. Ils possèdent l’avantage de servir parfaitement sur les surfaces arrondies et sur les angles.

Les roues à lamelles

Elles ont la réputation de se fixer idéalement sur une perceuse. Mais elles sont très peu recommandées pour les longs et grands ponçages.

Les bandes

C’est le format le plus utilisé en raison de sa praticabilité. Les bandes offrent la possibilité de travailler sur de grandes surfaces et ce pendant longtemps. Mais avant d’adopter cette forme d’abrasif, tenez compte des dimensions de votre machine afin de choisir les bandes parfaites.

En résumé, avant de choisir votre papier à poncer, la connaissance et la prise en compte des différents paramètres énoncés ci-dessus s’avèrent extrêmement important. C’est la seule façon d’acquérir l’outil qui convient à la tâche que vous voulez réaliser. 

Plus de lecture :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Vous aimerez aussi :