Circoncision : à qui faire appel ?

0
194

La circoncision est l’ablation chirurgicale du prépuce du pénis. Cette chirurgie est faite pour des raisons esthétiques, médicales, culturelles ou religieuses. Mais que faut-il comprendre sur cette pratique ? À travers cet article, vous aurez le maximum d’information sur la circoncision.

Les différentes parties de l’organe sexuel mâle

Le pénis ou la verge est l’organe sexuel mâle dont nous allons parler dans cet article. Il comporte plusieurs parties, mais nous allons plus nous focaliser sur les parties extérieures. On a ainsi :

  • la tête du pénis ou le gland,
  • le méat, la voie qui conduit l’urine et le sperme vers l’extérieur. Cela se situe à l’extrémité du gland,
  • le prépuce qui est la peau qui recouvre la tête du pénis. L’enlèvement ou l’ablation de cette partie est nommé la circoncision.

Les différentes parties de l’organe ne sont donc pas toutes citées ici.

Le but principal de la circoncision

Le grand objectif de la circoncision est d’enlever à l’aide de la chirurgie le prépuce du pénis.

En général, cette pratique a lieu juste après la naissance de l’enfant, donc pendant la période néonatale. Mais cela peut aussi se pratiquer sur un adulte.

Les raisons de la circoncision

Elle peut être faite pour des raisons culturelles, médicales ou religieuses. Celle-ci est ainsi pratiquée un peu partout dans le monde, et les types de circoncisions diffèrent selon le contexte.

Raisons religieuses

Cette pratique est inscrite dans les religions juive et musulmane. Un homme non circoncis est considéré comme un homme impur. Pour les juifs, la circoncision a lieu le 8e jour après la naissance et se fait par une personne formée pour la pratique.

Raisons médicales

Les raisons évoquées par la médecine sont des dysfonctionnements liés au prépuce. Ainsi, on a :

  • le paraphimosis,
  • les tumeurs préputiales,
  • la balanoposthite,
  • la balanite érotique oblitérante,
  • l’excès de peau,
  • les ruptures du frein.

Les avantages que présente la circoncision

Si la présence du prépuce sur le pénis a des inconvénients, alors opérer son enlèvement doit avoir des avantages. Parmi ces atouts, on peut avoir :

  • la réduction des bactéries sous le prépuce,
  • la diminution des risques d’infection des voies urinaires,
  • la diminution du risque des infections sexuellement transmissibles (IST) chez les adultes,
  • la diminution des risques liés au cancer du pénis.

Les corps de la médecine qui peuvent pratiquer cette chirurgie

Il est indispensable d’avoir une idée sur les professionnels qui peuvent circoncire votre enfant. De même pour les adultes qui désirent se faire circoncire. Tous les corps de la médecine ne peuvent faire cette chirurgie, les professionnels aptes à le faire sont :

  • les obstétriciens,
  • les pédiatres,
  • le médecin de la famille,
  • les chirurgiens,
  • les infirmières praticiennes,
  • les urologues.

Il est aussi probable de rencontrer des anesthésistes avant l’opération.

Comment se préparer à la circoncision ?

Il vous faut être prêt physiquement et moralement avant le jour de la chirurgie. La période de préparation peut être incertaine et effrayante. Après vos premiers rendez-vous, le médecin vous prescrit une liste d’instructions que vous avez l’obligation de respecter avant l’intervention. Cela fait partie des conditions pour que l’opération se passe bien et soit pleinement réussie.

Les instructions prendront en compte les médicaments à utiliser avant, pendant et après la procédure. Au moment opportun, elles vous informeront aussi à quel moment vous devez arrêter la consommation de nourriture et d’eau.

Les différentes étapes de la circoncision

La circoncision d’un nouveau-né ne prend que quelques minutes. On peut aussi dire que les étapes ne diffèrent pas entre un enfant et un adulte, en dehors du temps de l’opération. Les étapes indispensables sont :

  • le nettoyage du pénis et du prépuce,
  • la fixation d’une pince spéciale sur le pénis,
  • la circoncision proprement dite et l’enlèvement du prépuce.

Après toutes ces étapes, la plaie est traitée avec une gaze et de la vaseline.

Les techniques chirurgicales utilisées

Pour les enfants, on utilise souvent des outils et techniques comme :

  • un appareil Plastibell,
  • une pince Gomco,
  • une pince Mogen.
médecin bébé

Pour les adultes, les deux techniques les plus utilisées sont :

  • la technique des manches,
  • la technique de la fente dorsale.

Les différents types de circoncisions

La majorité des hommes ne savent pas qu’il est possible de choisir un type de circoncision. Il existe en effet deux types de circoncision, mais le choix de chaque type dépendra de la quantité de prépuce et de muqueuse préputiale.

On a ainsi la circoncision totale : ce type de circoncision est obligatoire en cas de lichen scléroatrophique étendu ou de cancer. La présentation physique de la verge peut aussi obliger le chirurgien à enlever totalement le prépuce.

Cela peut également être le choix du patient.

Concernant la circoncision partielle, elle peut être proposée à tous les hommes qui désirent une intervention esthétique, tout en préservant la protection de leur gland par le prépuce.

Les deux types de circoncision du prépuce facilitent le décalottage et optimisent l’hygiène.

La durée de l’opération de circoncision

La circoncision ou la posthectomie dure en moyenne 20 minutes. Des fois, cela prend moins de temps s’il s’agit d’un enfant. En cas de complications, l’opération peut prendre 1 heure environ.

L’opération est-elle douloureuse ?

Comme dans toutes les interventions chirurgicales, la posthectomie peut engendrer des douleurs. Dans ces moments, la prise ou l’injection d’anesthésiques et d’analgésiques pourrait avoir un effet sur les douleurs.

Pour les enfants, la prise des antidouleurs est conseillée avant et après l’intervention. Le médecin traitant vous donnera plus d’informations concernant cela.

Quels sont les risques liés à l’opération ?

Bien sûr, il existe des inconvénients, mais les risques sont minimes. Parfois, ils sont liés aux manques de soins et d’hygiène. Entre autres risques, on peut citer :

  • des douleurs,
  • un saignement,
  • une infection,
  • une méatite,
  • une réaction à l’anesthésie,
  • une irritation sur le bout du pénis.

Aussi, il y a un autre risque qui se présente très rarement : c’est l’adhérence pénienne. Cela se produit lorsque le prépuce ne se cicatrise pas bien et adhère à l’extrémité de l’organe. Face à cette situation, une deuxième intervention chirurgicale est la solution. Mais rassurez-vous, il est très rare d’être face à ce type de situation.

Est-il bon pour tout homme d’être circoncis ?

Après une consultation médicale, le médecin peut demander de retarder la circoncision de votre enfant ou ne pas souhaiter la pratiquer si :

  • l’enfant a des problèmes médicaux,
  • l’enfant présente des problèmes physiques au niveau de son pénis qui pourrait nécessiter une correction chirurgicale,
  • le petit est né prématurément.

La récupération après une circoncision

La guérison du pénis peut prendre 8 à 10 jours. Durant ce temps, l’organe présente un aspect rouge et enflé. Un film jaune peut se faire voir à sa pointe.

L’entretien du pénis d’un bébé après l’intervention chirurgicale

Le médecin prendra soin de vous expliquer ce qu’il faut faire après l’opération. Mais il est bon de savoir que l’hygiène est primordiale. Il faut ainsi :

  • prendre soin d’appliquer de la vaseline à chaque changement de couche,
  • laver avec prudence la zone pendant qu’elle guérit,
  • utiliser les analgésiques recommandés par votre fournisseur,
  • veiller à l’alimentation de l’enfant ainsi que la prise des médicaments recommandés.

Au cas où vous constateriez que le pénis ne guérit pas bien ou s’il y a des inquiétudes, contactez immédiatement votre médecin traitant.

L’impact de la circoncision sur la fertilité et la vie sexuelle

Cette intervention chirurgicale n’affecte en aucun cas la fertilité de l’homme. Aussi, elle ne change rien sur le plan du plaisir sexuel.

homme circoncis

L’intervention d’un professionnel après la posthectomie

Il est nécessaire de faire appel à un médecin si vous remarquez ces signes :

  • saignements fréquents,
  • la miction ne reprend pas dans les 12 heures suivant l’intervention,
  • des fuites avec une odeur nauséabonde.

Les complications post-circoncision

Il n’est pas possible d’esquisser un tableau exhaustif des éventuelles complications post-circoncision : le succès de l’opération varie selon le médecin, la clinique, le patient, l’âge et le type d’instrument utilisé pour enlever le prépuce.

Cependant, lorsque l’opération n’est pas pratiquée par un personnel expert ou dans des lieux qui ne sont pas parfaitement stériles, le risque d’infections post opératoire augmente fortement. Au vu des statistiques, parmi les complications les plus fréquentes, on distingue les infections, les hémorragies, les ulcères du frein, les adhérences préputiales et les sténoses.

Des témoignages attestent que, suite à des rites de circoncision ne respectant manifestement pas les conditions d’hygiène du milieu et du matériel, certains nouveau-nés ont été atteints de tuberculose du pénis, et/ou d’hépatite.

Certains patients, quelques semaines après la circoncision, déclarent avoir à la fois des difficultés masturbatoires et des problèmes pour atteindre le plaisir lors de l’acte sexuel. Fréquemment, les patients se plaignent d’une hypersensibilité génitale, principalement causée par le frottement continu avec les sous-vêtements.

Les complications rares de la circoncision comprennent la septicémie (infection du sang), la méningite, la gangrène, le tétanos néonatal et le lymphœdème.

Les détails complémentaires à connaître concernant la circoncision

Plusieurs grandes associations de médecins demandent de laisser le choix de la circoncision aux parents. Le parent est libre de faire circoncire son enfant.

Ces regroupements du corps médical expliquent que la posthectomie présente des avantages et aussi des risques. Au final, la décision devrait être personnelle. Donc, seuls les parents ont le dernier mot.

Au cas où il est décidé de pratiquer la circoncision, le médecin traitant doit utiliser des antalgiques.

Si vous décidez de ne pas faire circoncire votre enfant, une discussion avec un professionnel est nécessaire. Il pourra vous expliquer comment prendre soin du pénis pour qu’il soit toujours propre.

Durant les premières années de vie, le prépuce reste collé au pénis et ne se rétracte pas. Il ne faut pas le forcer à revenir. Lorsque l’enfant sera grand et pourra prendre son bain, il faudra lui apprendre à bien nettoyer le pénis et le prépuce.

La circoncision des bébés est très courante. Les avantages de cette intervention chirurgicale sont nombreux. Tout d’abord, cela facilite le nettoyage de l’organe sexuel. Aussi, la circoncision permet de prévenir des maladies, notamment les infections liées à la sexualité. Cependant, cette pratique n’est pas sans risque.