Aides et financement à l’achat d’une voiture électrique

0
107

Les voitures électriques sont de plus en plus recommandées aujourd’hui pour participer à la protection de l’environnement. Toutefois, le coût d’achat de ces véhicules reste assez élevé, ce qui ne facilite pas leur acquisition. Pour remédier à cela, de nombreux aides et financement demeurent possibles pour toute personne désireuse de posséder une voiture électrique. Découvrez dans cet article quelques solutions et subventions pour financer l’achat de votre véhicule peu polluant.

Choisir le financement en location avec option d’achat ou à crédit


De nombreux automobilistes privilégient de nos jours l’usage à la propriété de voiture. Ce mode de consommation devenu possible grâce à la LOA (Location avec option d’achat) permet de toujours conduire un véhicule de dernière génération. En effet, la LOA encore appelée leasing s’utilise pour louer une voiture avec la possibilité d’acheter celle-ci à tout moment ou de la retourner à la fin du bail.

Pour votre financement en LOA, vous pouvez vous adresser à l’organisme de crédit Cetelem. Cet établissement bénéficie d’une trentaine d’années d’expérience en la matière. Il saura donc mieux vous aider à disposer d’un véhicule électrique grâce à un financement sur mesure. D’un autre côté, vous pouvez devenir propriétaire d’une voiture respectueuse de l’environnement, en optant pour le crédit affecté à l’achat du véhicule. Cela reste une solution de financement qui vous permet de disposer d’une voiture neuve ou d’occasion, avec ou sans apport pécuniaire de votre part.

Aide pour réduire le prix d’achat : bonus écologique

Le bonus écologique reste une aide financière de l’État accordée à tout automobiliste qui choisit un véhicule électrique au détriment d’un modèle thermique. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’une somme allant jusqu’à 8 000 € en achetant une voiture neuve qui émet 0 à 50 g de CO2 par kilomètre. Ce bonus varie et s’adapte chaque année selon le prix des véhicules neufs respectueux de l’environnement. L’aide représente 27 % du coût d’achat TTC (toutes taxes comprises) de la voiture.

Généralement, le concessionnaire déduit cette aide de votre facture. Pour bénéficier du bonus écologique, votre véhicule neuf peu polluant doit respecter les conditions ci-après :

  • Acheté ou loué avec une option d’achat pour une période minimale de 2 ans ;
  • Véhicule immatriculé en France ;
  • Ne pas être vendu dans les six mois suivants l’acquisition.

Aide pour réduire le prix d’achat : prime à la conversion


La prime à la conversion représente également une aide de l’État dont le but consiste à permettre à un grand nombre de conduire une voiture propre. Par conséquent, vous bénéficierez de cette subvention, en achetant une voiture électrique neuve ou d’occasion. Ceci, à condition de mettre à la casse votre ancien véhicule. Toutefois, les voitures ou camionnettes à mettre au rebut doivent respecter les conditions suivantes :

  • Possédées un poids total autorisé en charge n’excédant pas les 3,5 tonnes ;
  • Immatriculées pour la première fois avant 2011 pour les véhicules diesel et avant 2006 pour les véhicules essence.

Outre cet aspect, ces vieilles voitures doivent être achetées depuis plus d’un an et bénéficier d’un contrat d’assurance. De même, leur mise à la case doit s’effectuer dans un délai de six mois au plus après la facturation de la nouvelle voiture acquise. Le montant de la prime à la conversion varie selon le statut du demandeur (personne morale ou physique).

L’aide peut avoisiner les 5 000 € soit un taux de 80 % du prix d’achat TTC. Par ailleurs, pour obtenir cet accompagnement financier, vous devez vous engager à ne pas vendre la nouvelle voiture dans les six mois suivant la première immatriculation. Dans le cas d’une LOA, vous vous engagez pour une durée d’au moins 2 ans. Comme pour la précédente aide, le concessionnaire peut directement déduit cette prime.

Aide pour installer une borne de recharge : MaPrimeRénov’ et programme ADVENIR

Avec une voiture électrique, votre maison, qu’il s’agisse d’un logement individuel ou d’un immeuble collectif, devient votre station-service. Pour vous aider à installer un point de recharge à domicile sans trop dépenser, l’État vous propose des dispositifs d’accompagnement financier : c’est le cas de MaPrimeRénov’. C’est un crédit d’impôt qui remplace le CITE (Crédit d’impôt de transition énergétique) depuis le 31 décembre 2020. Ce crédit vous permet d’acheter et d’installer le système de charge pour voiture électrique.

En plus de cela, vous pouvez bénéficier d’une aide provenant du programme ADVENIR si vous habitez dans une copropriété. Le programme en question reste accessible à tout le monde, sans condition de revenu. La subvention accordée par ce programme représente les 50 % du prix du matériel et du montant de pose de la borne de recharge hors taxes. Seul un installateur agréé par le programme peut vous proposer cette aide.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here