188181543_m

25 idées de mets à concocter pour Noël 2022

Comme vous le savez déjà, Noël approche à grands pas. Et pour l’évènement, la recherche des plats à concocter constitue souvent un véritable casse-tête. En effet, il faut un menu de Noël qui rassemble et qui en met plein les yeux aux convives. Pour cette raison, il faut privilégier des repas classiques, simples, élégants, mais avec une petite touche d’innovation. Dans les lignes, qui suivent, on vous présente 25 repas de fêtes idéals pour la Nativité cette année. 25 mets qui orneront parfaitement votre table pour le plus grand bonheur de votre famille et de vos proches. C’est parti !     

25) Bœuf Wellington

Pour cette année, on vous propose le bœuf Wellington comme repas à concocter pour la Noël. Le bœuf Wellington (ou bœuf à la Wellington) est une charcuterie pâtissière d’origine anglaise. Cette spécialité culinaire est une sorte de mixage de rosbif et de feuilletés-tourtes. Elle est faite à partir de filet de bœuf, de duxelles et de farce de foie gras. L’ensemble est cuit à la vapeur et à feu doux au four après avoir été enrobé dans une pâte feuilletée. Cette dernière est normalement épicée au poivre de Jamaïque, au curry ou au gingembre.    

Le nom « bœuf Wellington » et la recette auraient vu le jour durant les guerres napoléoniennes en hommage au premier duc de Wellington, Arthur Wellesley. C’est un plat principal très servi pour les périodes de fête. Il est parfois revisité par des chefs étoilés. On le sert généralement avec des pommes de terre ou de la sauce madère comme accompagnement.                

24) Feuilleté de porc à la moutarde

Autre mets à concocter pour Noël cette année : un feuilleté de porc à la moutarde. Le feuilleté de porc à la moutarde peut être cuisiné comme alternative au bœuf Wellington. Comme ce dernier, il s’agit d’une cuisson en croûte. Il ressemble à la fois au traditionnel pâté en croûte de France et au fameux sausage roll anglais. Le feuilleté de porc à la moutarde associe farce parfaitement assaisonnée et pâte semi-feuilletée pour la croûte.

La farce est faite à base de viande de porc haché. Pour un goût et une texture impeccables, il faut opter pour une viande de porc d’excellente qualité. Le mets est généralement présenté avec des boudins décoratifs que l’on dessine grâce aux retailles de pâte. Il faut en outre dorer la surface de la pâte avec du jaune d’œuf afin d’obtenir une belle croûte et une présentation exquise. Au service, chaque tranche de feuilleté doit être accompagnée d’une touche de moutarde.           

23) Pâtés à la viande et au canard confit  

Les pâtés à la viande et au canard confit constituent également un très bon mets à envisager pour la Nativité cette année. Ils conviennent justement à l’évènement, car ils sont généralement cuisinés en grande quantité pour accueillir d’éventuels convives. Ainsi, que vous soyez 4, 5, 6 ou plus, vous aurez largement de quoi vous régaler.      

Les pâtés à la viande et au canard confit réunissent deux ingrédients importants : du panais et, bien évidemment, du canard confit. La texture de la viande et l’arôme de la racine se marient à la perfection. C’est pour cette raison que le panais est préféré aux pommes de terre pour cette recette. Les pâtés obtenus sont agrémentés avec du ketchup aux canneberges fait maison. Avec une telle recette, vous en ferez baver plus d’un.       

22) La dinde de Noël  

La dinde de Noël reste un classique pour cette fête. Dans la plupart des pays occidentaux, c’est le mets le plus cuisiné au réveillon. Si vous en avez marre de creuser les méninges pour trouver le mets à cuisiner à Noël, tournez-vous simplement vers la traditionnelle dinde farcie. Pour un repas plus exotique, vous pouvez substituer la dinde par l’oie. C’est d’ailleurs cette dernière qui est préférée en Allemagne.            

Pour réaliser votre dinde de Noël, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de farcir votre dinde aux marrons comme c’est le cas en France, au Royaume-Uni ou en Belgique. Pour une expérience nouvelle, farcissez votre dinde à la sauge et au croûton comme cela se fait au Québec. Vous pouvez également préférer la méthode grecque en farcissant votre dinde avec des champions.         

21) Saumon gravlax

Le saumon gravlax (ou gravlax tout court) est un mets d’origine nordique que vous pourrez cuisiner pour la Noël cette année. Comme mentionné tantôt, il s’agit d’une spécialité culinaire scandinave ; une région où la pêche occupe une place importante. Le gravlax signifie en suédois « saumon séché ». Effectivement, ce mets est fait à base de filets de saumon cru. Ces filets sont normalement marinés, macérés puis séchés avec une certaine quantité de sel et de sucre. Sans oublier le poivre et l’aneth qui participe également à son assaisonnement.      

S’il peut servir d’apéritif et d’entrée dans le cadre d’un évènement, le gravlax est davantage servi comme plat principal de nos jours. Il s’accompagne normalement de salade de pommes de terre ou tartine. Quelques variantes de ce plat existent. C’est le cas du Fafaru polynésien, du Fesikh égyptien, etc.      

20) Cuisses de canard sucrées-salées aux cranberries

Et si vous cuisiniez des cuisses de canard pour la Noël cette année ? Les cuisses de canards sont très souvent présentes dans les menus de fêtes. Qu’elles soient cuisinées au four, braisées au miel ou cuisinées à l’orientale, les cuisses de canard plairont certainement à vos convives. Ici, on vous propose les cuisses de canard sucrées-salées aux cranberries. Il s’agit d’une recette spéciale qui convient parfaitement à l’esprit de Noël.      

Les cuisses de canard sucrées-salées peuvent être cuisinées en grande quantité. Pour 7 personnes par exemple, il faut exactement 7 cuisses de canards. On peut donc augmenter en fonction du nombre de convives. La recette nécessite en outre des pommes de terre, des cranberries, un bouillon de volailles, une ou deux oranges, des gousses d’ail, du vinaigre de framboise et de l’huile d’olive.     

19) Légumes en Wellington

Qui a dit que les végétariens n’avaient pas leur place à table à Noël ? S’il est de coutume que l’on serve de la volaille à Noël comme mets principal, aujourd’hui on peut parfaitement s’en passer. Avec la montée du végétarisme, il n’est plus rare que l’on serve des plats constitués exclusivement de fruits et légumes. Ainsi, en plus de la volaille, vous pouvez proposer des mets végétariens comme les légumes en Wellington.

La recette des légumes en Wellington reprend les principes du bœuf en Wellington ; d’où le nom. Une certaine quantité de fruits, légumes et herbes est enrobée dans un feuilleté croustillant. Les légumes ou fruits utilisés vont généralement du thym au potimarron en passant par les châtaignes, les épinards, des raisins secs et des pignons de pin. À noter que l’on utilise également des champignons de Paris.              

18) Chapon farci aux marrons et champignons

Du chapon farci pour la Noël, ça vous tente ? Pour nombre de personnes, il s’agit d’un incontournable des réjouissances de fin d’année. Farci aux marrons et aux champignons, le chapon sera un vrai régal pour vos papilles à Noël. Il est fort probable que vos convives apprécient le plat. Pour la réalisation, une seule étape s’avère complexe : le désossage. Beaucoup ne se sentent pas à l’aise avec un tel procédé. Mais pas de panique ! Il est possible de solliciter un volailler pour le faire.

Après désossage, vous n’aurez qu’à farcir votre chapon et à le recoudre. Pour finir, il faudra le faire cuire au four durant deux heures. Une longue durée de cuisson certes, mais nécessaire pour déguster du bon chapon. Servez avec du vin ou du champagne pour l’occasion.         

17) Volaille de Bresse rôtie au four

Ce plat principal reste un must pour ces périodes de fêtes et donc pour Noël. La volaille de Bresse est un poulet typique de la région de Bresse en France. Il possède un plumage entièrement blanc, des pattes bleues et lisses, une crête dentelée et rouge vif, etc. Particularité de cette volaille : elle a une peau et une chair très blanches. Disposant d’une appellation d’origine protégée, elle constitue le principal ingrédient de ce mets.

Pour réaliser le mets, il faut donc une volaille de Bresse que l’on cuira « en elle-même ». Pour ce faire, il faut la saler à l’intérieur. Ensuite, posez la volaille sur la cuisse pour la saler et la poivrer. Enfin, il faut l’arroser de quelques lignes d’huile d’olive puis mettre au four. La température : 180 à 200 °C ; la durée de cuisson : 15 à 30 minutes. À mi-cuisson, il faut penser à retourner la volaille. Dernière chose, il faut l’arroser de son jus durant la cuisson (de temps en temps).         

16) Castagnaccio aux châtaignes et noix   

Dans la lignée des mets végétariens (ou vegan) idéals pour Noël, le Castagnaccio aux châtaignes et noix occupe une place de choix. En effet, vous n’aurez pas besoin de volailles, de porc ou de bœuf. Le Castagnaccio aux châtaignes et aux noix est un gâteau aux fruits relativement simple à réaliser. Il faut à juste de la farine de châtaigne, de l’huile d’olive, du romarin, des raisins secs, des pignons et des cerneaux de noix.        

Concassez grossièrement les noix et les pions puis torréfiez-les à sec. Ensuite, vous procéderez au mélange de la farine de châtaigne, de l’huile d’olive (quelques cuillerées) et de la branche de romarin dans une certaine quantité d’eau. Ajoutez les fruits secs puis mettez le mélange dans un plat peu huilé. Déposez-le au four préchauffé à 160 ° et entendez 30 minutes. Votre Castagnaccio aux châtaignes et noix est prêt si la préparation craquelle à la surface.        

15) Courge farcie au riz et aux champignons

Sain et végétarien, ce plat convient parfaitement pour la Noël. La courge de riz et champignons est consistante et naturellement sans gluten. Cuisinée comme il faut, elle offre une explosion de saveurs. C’est un mets au caractère festif tel qu’on le recherche. La préparation passe par deux étapes importantes : la garniture du riz et des champignons puis le rôtissage de la courge. Pour gagner en temps, il est possible de cuisiner le riz en premier. Il suffira ensuite de cuire la courge et de dresser le tout. Toutefois, on peut servir distinctement chaque préparation : courge et champignons à part puis le riz. 

Comme ingrédient, vous aurez principalement besoin de courge, de riz sauvage, de champignons sauvages, de cranberries séchés et d’échalotes. Sans oublier les épices (principalement de la cannelle et de la noix de muscade).    

14) Purée de potimarron

Ce mets sera très original comme plat pour la Noël. Les enfants en raffoleront certainement. Les ingrédients principaux constituant ce mets sont entre autres : le potimarron, le beurre et sel. Vous remarquerez donc qu’il s’agit d’une recette relativement simple à cuisiner. À ces ingrédients, on peut ajouter certaines épices comme la cannelle ou la noix de muscade. Rappelons que ces épices doivent être ajoutées avec parcimonie.

La purée de potimarron peut être servie avec une pintade de chou ou des noix de Saint-Jacques cuites à la poêle. Vous pouvez aussi les servir avec des cuisses au poulet agrémentées de moutarde ou avec un magret de canard au miel. En outre, on peut cuisiner des raviolis avec ou tenter des houmous au potimarron et citron confit.             

13) Pintade de Noël braisée aux lardons

La pintade braisée constitue l’un des classiques de la période des fêtes. Pour la Noël, on vous propose de braiser votre pintade aux lardons. Cette recette vous fera découvrir une saveur différente de celle que vous connaissez déjà concernant la pintade. Pour préparer ce mets, vous aurez principalement besoin de pintade découpée, d’échalote, de farine, de lardon fumé, de champignon, de cognac, de vin blanc, etc. Sans oublier de l’huile d’olive, du persil et du poivre noir.

Pour commencer, faites dorer durant 10 minutes les morceaux de pintade à feu soutenu dans une cocotte contenant de l’huile d’olive. Épluchez ensuite les échalotes et hachez-les. Ajoutez les échalotes et la farine dans la cocotte et faites cuire 5 minutes à feu moyen. Retirez les morceaux de pintade.

Faites bouillir les lardons durant 20 secondes puis lavez les champignons. Versez-les dans la cocotte en plus des lardons. Ajoutez du sel et du poivre et laissez cuire 4 à 6 minutes en remuant par moments. Versez-y le cognac et le vin blanc puis ajoutez les morceaux de volailles et le bouillon. Laissez cuire à feux doux pendant 25 minutes. Enfin, ajoutez le persil. Votre Pintade de Noël braisée est prête ! Dressez élégamment pour rester dans l’esprit de la fête.               

12) Velouté de châtaigne aux Saint-Jacques

Souvent servi comme entrée, le velouté de châtaigne au Saint-Jacques peut être également servi comme plat principal. C’est un mets délicat qui convient parfaitement pour la Noël. Les cuisiniers recommandent de le servir pour le dîner. C’est le mets parfait pour se réchauffer en soirée durant cette période d’hiver. Pour les enfants, ce repas rappellera la texture d’un yaourt. Onctueux et crémeux, le velouté de châtaignes agrémenté de Saint-Jacques offre une harmonie de saveurs irrésistibles. Sans oublier les lardons qui apportent une savoureuse touche de gras.         

Le mets est principalement composé de coquilles de Saint-Jacques, de lardons fumés, de soupe de fond veau en poudre, d’échalotes surgelées et de marrons naturels. Crème liquide, beurre salé et poivre font également partie des ingrédients essentiels pour un bon velouté de châtaignes.   

11) Ratatouille d’hiver au Butternut

La ratatouille d’hiver au Butternut est une salade de fruits et légumes parfaite pour cette période froide. Pour les végétariens, il s’agit d’un mets incontournable. La ratatouille d’hiver est réalisée avec de la courge de butternut, des carottes, du fenouil et des pommes de terre. Il faut en outre des châtaignes cuites sous vide, du céleri, du thym, des raisins secs, etc.

Des épices telles que la harissa, la cannelle, l’ail et le persil seront également essentiels. Rappelons également qu’il est possible d’ôter certains ingrédients ou légumes afin de personnaliser la recette selon les préférences. Cette ratatouille est un plat sain vivement recommandé pour ceux qui souhaitent concocter un plat léger pour la Noël.

10) Poularde aux morilles et au vin jaune

Les personnes ayant essayé cette recette ont avoué s’être régalées durant la dégustation. La poularde aux morilles et au vin jaune est un repas qui offre un mixage crème-poulet assez intéressant. Si vous êtes en quête de saveurs inconnues, c’est le mets parfait. Pour réussir le plat, le choix de la poularde est important. Il faut préférer une poularde fermière jaune élevée en plein air pendant au moins 100 jours. Ainsi, vous pourrez profiter, vous et vos convives, d’une bonne chair.

En outre, les ingrédients et condiments nécessaires pour réaliser le plat ne sont pas nombreux. Il faut simplement : de la poularde, des morilles séchées, des échalotes, du vin jaune, de la crème liquide, de l’huile et du beurre. Il faut par ailleurs de la soupe de persil plat ciselé.      

9) Cannellonis à la viande

Pour les fêtes, les lasagnes et les spaghettis à la bolognaise sont trop simples et trop classiques. Si vous recherchez un mets similaire, mais qui correspond plus à l’ambiance des fêtes, les cannellonis à la viande sont parfaits. En effet, les cannellonis à la viande nécessitent à peu près les mêmes ingrédients que les deux précédents repas. Ils sont tout aussi simples à cuisiner que ces derniers. Les cannellonis sont fourrés à la saucisse au basilic et à la viande hachée. C’est rapide et facile à faire, vous verrez.

Tout ce qu’il vous faut comme ingrédients, c’est des cannellonis, de la chair à saucisse, de la viande hachée, des œufs, de la chapelure et de l’oignon. Concernant les épices, il faut du basilic, de l’ail et du poivre.              

8) Pain de viande en croûte

Le pain de viande en croûte est l’un des meilleurs mets à concocter pour la Noël. La version classique exige une certaine connaissance et une maîtrise impeccable de la cuisson. Mais cette recette est revisitée pour permettre à tout le monde de la faire. Elle est plus facile à réussir qu’un pain de viande. De plus, la cuisson est très rapide. La réussite de cette recette réside dans la pâte utilisée pour former la croûte. Il s’agit d’un hybride qui permet d’obtenir un feuilleté bien croustillant. Ce dernier n’est également pas long à préparer.

En gros pour la pâte feuilletée, vous n’aurez besoin que de farine tout usage, de sel, de beurre froid non salé et d’eau glacée. Pour le pain de viande, vous aurez besoin de carottes, d’oignon, d’huile d’olive, de biscuits soda, de porc et de bœuf hachés. Œufs, lait, fromage de parmesan et garam masala seront en outre nécessaires.       

7) Dinde rôtie frottée au sel

Pour notre septième mets, on reprend la dinde comme ingrédient principal pour réaliser cette fois de la dinde rôtie frottée au sel. Cette recette est extrêmement géniale. Mais pour la réaliser, il faut un peu de patience. La dinde doit être tendre et savoureuse. Pour ce faire, l’on doit y appliquer de la marinade sèche, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la surface. Cela doit être environ trois jours à l’avance. On parle de saumurage.

La marinade est normalement composée d’ail, de sel fin et d’herbes. Ce procédé rend la chair de la dinde tendre et juteuse. Ce qui apporte une plus-value à cette recette, c’est la dose d’aromates et de sel qui rehausse littéralement les saveurs. Pour la préparation, vous aurez besoin : de dinde, de beurre non salé, de bouillon de poulet, de vin blanc, de farine tout usage et de miel. Pour le mélange de sel, il faut du thym frais, des gousses d’ail et du sel de table.             

6) Rôti de dindon sous vide et chorizo avec sauce aux champignons

Exécutée comme il faut, cette recette est un vrai délice. Cuisinée sous vide puis rôtie, la chair de dinde devient super tendre et juteuse. On la sert avec une sauce aux champignons offrant une saveur supplémentaire au plat. Grâce à la cuisson sous vide, plus besoin de saumurage ou d’utilisation de thermomètre. Pour aromatiser la chair de dindon, vous aurez simplement besoin de beurre, de sel et de moutarde. L’idéal pour ce met, c’est de cuire le dindon la veille. Ensuite, on pourra le réchauffer puis le dorer avant de dresser.

Le Rôti de dindon sous vide et chorizo avec sauce aux champignons reste un excellent mets pour la Noël. Pour la garniture, saucisson chorizo, ciboulette et cerfeuil suffisent amplement. De quoi agrémenter un peu plus le plat.    

5) Gratin de chou-fleur à l’épeautre

Pour un Noël végétarien, ce mets reste un must. Sauce béchamel, chou-fleur, fromage et grain d’épeautre sont les principaux composants de ce plat savoureux. Ce mets sera certainement apprécié de vos invités pour la Noël. Vous pourrez le cuisiner en soirée ou le matin.  

Pour l’épeautre, vous aurez besoin d’oignon, d’ail, de feuille de laurier, de grain d’épeautre, de beurre, de bouillon et de vin blanc. Concernant le gratin, vous aurez globalement besoin de choux fleurs coupés en bouquets, de beurre, de farine, de lait, de chapelure, de muscade moulue, de fromage de parmesan et de fromage de gruyère.    

4) Tourte végé au quinoa et à la patate douce 

Tourte, sauce au yogourt, garniture de brocoli et carottes sont les principaux constituants de ce plat. Pour passer un Noël végétarien, ce plat est exactement ce qu’il vous faut. Il est parfait pour recevoir des convives à l’occasion. La croûte de base de ce repas est un mélange de patates douces et de quinoa.

Il s’agit d’un plat simple et très facile à réaliser. En quelques tours de machine, vous aurez fini de préparer et de dresser ce mets. Sa cuisson dure à peine 45 minutes. Et pour la préparation, 45 à 50 minutes suffiront amplement.         

3) Fenouil confit à l’orange et au safran avec côtes de porc

Un mélange de porc, de fruits et de plante aromatique. Voilà ce à quoi il faut s’attendre avec cette recette. Safran, curcuma, carottes et oranges se mêlent dans une seule et même assiette avec quelques tranches de côtes de porc pour l’accompagnement. L’ensemble de ces fruits, épices et plantes présente une teinte jaune orangé qui donne immédiatement l’eau à la bouche.  

La préparation est ultra simple. On mélange d’abord zeste d’orange, harissa et sel que l’on fait cuire au four. Ce mélange est destiné à enrober les côtelettes de porc préalablement dorées à la poêle. Pour finir, on garnit la chair avec du fenouil confit, des épices, du miel, du beurre, de l’orange, etc.          

2) Porc braisé au gingembre et aux patates jaunes

Il s’agit d’un mets très populaire en hiver. Il mérite amplement sa place à la table en ce jour de Noël. Bien dressé, ce repas intègre parfaitement l’atmosphère des fêtes. La facilité de sa préparation permet de le cuisiner pour un grand nombre de personnes.

L’ensemble des épices et des arômes (cannelle, gingembre, etc.) utilisés confèrent à ce plat un goût irrésistible. C’est un repas sain et copieux que l’on accompagne généralement de légumes verts. Seule vraie consistance : le traditionnel porc braisé qui apporte à ce plat une certaine tendresse.  

1) Saumon au four à la betterave, pancetta et choux de Bruxelles

Pour finir, on vous propose le saumon au four à la betterave, pancetta et choux de Bruxelles. La rougeur de ce mets attire d’office la curiosité. Décoré de choux de Bruxelles et de tranches de betterave, ce mets reste l’un des plus beaux à voir. C’est donc avec beaucoup d’aisance qu’il décorera votre table à Noël.    

Pour la préparation, on fait mariner le saumon dans une bonne marinade de betteraves. Celles-ci sont légèrement poêlées aux choux défeuillés et blanchis. Sans oublier l’aneth frais et les chips de pancetta. De quoi sublimer les papilles.     

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands