5.2 C
Munich
jeudi, septembre 23, 2021

Quels sont les symptômes du diabète de type 1 ?

Conseil Lecture :

Le diabète est de nos jours une des maladies les plus pernicieuses qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il est possible de vivre avec cette maladie sans même le savoir.

En effet, la plupart des gens se rendent compte de la présence de la maladie lorsque les complications surviennent. Cela est dû au fait que cette maladie est difficilement identifiable en raison des symptômes qui sont très courants et qui n’ont l’air de rien.

Cependant, dans certaines conditions, l’apparition de certains signes devrait suffire à vous mettre la puce à l’oreille.

Que sait-on du diabète de type 1 ?

Avant de parler des symptômes, il faut savoir qu’il existe plusieurs formes de diabète notamment le diabète de type 1 qui intervient principalement chez l’enfant et l’adolescent.

Il résulte d’une très faible production ou d’une incapacité de production d’insuline par le pancréas. Il s’agit d’une maladie auto-immune parce qu’elle pousse  l’organisme à libérer des anticorps qui affectent ses propres organes.

Les différents signes ou symptômes

Comme énoncé plus haut, il est possible d’avoir le diabète sans s’en rendre compte. De façon générale, l’apparition combinée de ces signes devrait vous amener à vous poser des questions sur votre état de santé ou celui de votre enfant.

·         Une fréquente envie d’uriner

L’enfant a constamment envie d’uriner. Il s’agit de la Polyurie. Cela peut amener des enfants qui n’urinaient plus au lit à renouer avec cette mauvaise habitude.

·         Une quantité élevée de glucose dans l’urine

Le taux de sucre est tellement élevé dans le sang que lorsque l’organisme élimine les déchets à travers l’urine, vous pouvez constater que l’urine est sucrée. Le sucre présent dans l’urine entraine avec lui beaucoup de molécules d’eau qui à la base sont recyclées grâce aux reins pour être conservées dans l’organisme. Cela entraine la déshydratation.

·         Une soif intense

Ici, l’enfant a une grande soif. Cela est sans doute dû à la déshydratation provoquée par le fait de constamment uriner. Ainsi, plus il boit, plus il urine et ainsi de suite. On parle de polydipsie.

·         Une perte de poids

L’enfant a une perte conséquente de poids qui provoque par la suite un manque d’énergie. Vous aurez donc l’impression qu’il est constamment fatigué.

·         Une faim constante

L’enfant a une volonté intense de manger parce qu’il a tout le temps faim. Cela s’appelle la polyphagie.

·         Des problèmes cutanés

En plus de ces problèmes, il a la peau très sèche qui s’accompagne de démangeaisons.  Les plaies mettront du temps et auront beaucoup de mal à cicatriser.

·         Un engourdissement des pieds

Il a une insensibilité et des fourmillements au niveau des extrémités des membres (les mains et les pieds).

·         Une diminution de l’acuité mentale, une vision floue

À long terme, il aura des troubles de la vision, ainsi qu’une diminution de son acuité mentale.

Il est recommandé de voir un médecin pour avoir un avis définitif. Si aucune mesure n’est prise à l’apparition de ces symptômes qui n’ont l’air de rien, les choses peuvent empirer :

Vu que l’organisme ne sécrète quasiment pas d’insuline, le taux de glycémie est élevé en permanence ce qui provoquera de lourdes complications au niveau cardiaque, rénal, au niveau des nerfs, des douleurs à l’estomac, et des difficultés respiratoires.

·         Le coma, la perte de conscience, une odeur fruitée de l’haleine, des nausées et vomissements

Lorsque l’enfant urine trop et évacue le sucre qui devait être stocké dans les cellules, l’organisme n’a pas suffisamment de sucre et l’acidocétose se déclenche. L’énergie est donc fabriquée à partir d’autres sources.

Cependant, cela entraine une acidité dans l’organisme. L’enfant est donc nauséeux, se sent mal, vomit et finis par tomber dans le coma.

Ce sont des symptômes reliés entre eux. Il faut donc être très attentifs surtout quand il s’agit d’un jeune enfant.

Comment le prévenir ?

Il n’existe pas vraiment de façon de prévenir efficacement ce diabète. Il est envisageable, de très tôt se rendre vers les experts afin de se faire examiner dès l’apparition des signes évoqués ci-dessus.

Cela devrait permettre non seulement d’éviter les complications, mais également de ralentir le développement de la maladie.

Signes annonciateurs au niveau du diagnostic ?

Les taux de glucose diagnostiqués en début de maladie sont plus élevés que ceux observés dans le cas d’un diabète de type 2. Pour un diabète de type 1, le diagnostic révèle souvent la présence des anticorps qui attaquent les cellules du pancréas.

Par ailleurs, les personnes souffrant de ce diabète n’ont pas autant d’antécédents familiaux que ceux souffrant de celui de type 2.  Les principaux signes qui orientent vers le diabète de type 1 sont l’âge (< 35), la maigreur et la cétose.

Que faire en cas d’apparition des symptômes ?

Lorsque l’individu présente ces signes, il faut sans plus tarder consulter le médecin traitant, consulter un pédiatre ou aller faire des tests pour avoir confirmation. Si vous attendez trop, les conséquences peuvent être néfastes pour vous ou votre enfant.

Plus de lecture :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Vous aimerez aussi :