meilleurs buteurs de toute l’histoire de la coupe du monde

Top 25 des meilleurs buteurs de toute l’histoire de la coupe du monde

La coupe du monde de la FIFA reste aujourd’hui la compétition la plus importante du football. Depuis sa première édition en 1930, cette compétition a vu défiler la plupart des plus grands attaquants de l’histoire. Parmi eux, certains se sont hissés au sommet du classement des meilleurs scoreurs de l’histoire de ce tournoi. Le premier, en tête, est Miroslav Klose. Totalisant 16 réalisations, il est devenu l’unique meilleur buteur de toute l’histoire de la compète le 8 juillet 2014. S’il l’est toujours, le classement global quant à lui vient d’être bousculé suite à la coupe du monde 2022 disputée au Qatar. Souhaitez-vous connaître les 25 meilleurs buteurs de toute l’histoire de la coupe du monde ? Justement, Map24 vous propose de découvrir, dans cet article, les 25 meilleurs buteurs actuels de la plus grande compétition du football masculin.           

25) Rudi Völler : 8 buts  

Totalisant le même nombre de buts que Maradona – qui aurait pu être dans le classement – Rudi Völler est un ancien buteur allemand. Il était connu pour être très souvent décisif dans les grands moments. Sous le maillot de la Nationalmannschaft, Völler a marqué au total huit buts sur trois éditions de Coupe du Monde. Il en a inscrit 3 en 1986, puis 3 autres en 1990 et enfin 2 en 1994. Il remporte l’édition de 1990 en étant l’un des cadres majeurs de la sélection d’alors. 

Surnommé « Le Renard des Surfaces », Rudi Völler était connu pour sa faible participation au jeu et pour son efficacité face au but. En effet, il préférait attendre la balle dans la surface de réparation adverse. Ce fut un joueur de l’AS Rome et de l’Olympique de Marseille. Après une brève carrière d’entraîneur, il intègre le directoire du Bayer Leverkusen. Son dernier club en tant que joueur.             

24) Eusébio : 9 buts 

Légende du football portugais, Eusébio a marqué de son empreinte l’histoire de la Coupe du monde. En effet, il fait partie du cercle très fermé des joueurs ayant inscrit l’intégralité de leurs buts en une seule édition. Ils sont trois : Just Fontaine, Sandor Kocsis et… Eusébio. Ce dernier a marqué à neuf reprises lors de la coupe du monde 1966. Bien qu’il ne soit pas élu meilleur joueur de la compétition, le natif de Maputo fut quand même le principal artisan de l’épopée de la sélection portugaise. En effet, l’équipe glane la première médaille de bronze du Portugal lors de cette édition.  

Hormis ses prouesses en équipe nationale, il faut rappeler qu’Eusébio passe la majeure partie de sa carrière au Portugal et principalement au SL Benfica. Le vainqueur du Ballon d’or 1965 joue en effet plus de 400 matchs sous la tunique rouge pour 473 buts. Il meurt le 5 janvier 2014 à Lisbonne.          

23) Christian Vieri : 9 buts 

Excellent attaquant italien, Christian Vieri a connu une carrière mouvementée. Mais cela ne l’empêche guère de briller avec la Squadra Azzurra dans les moments importants. Pour preuve, l’avant-centre a inscrit en tout 9 buts en coupe du monde. Ces derniers ont été marqués sur 2 éditions à savoir : 5 buts en 98 et 4 buts en 2002. De ces deux Coupes du monde, Bobo Vieri – comme il était surnommé – ressort meilleur buteur de sa sélection à chaque fois. Confirmant sa renommée d’attaquant hors pair. 

Le natif de Bologne passe l’essentiel de sa carrière en Italie. C’est à l’Inter Milan qu’il joue cependant le plus de matchs (190) et qu’il inscrit le plus de buts (123). Avec la sélection italienne, il joue 49 matchs et marque 23 buts. Sa carrière chaotique est surtout due à ses innombrables blessures qui ont pour origine sa déficience musculaire.            

22) Paolo Rossi : 9 buts  

Paolo Rossi était salué pour sa classe et pour son sens du but. L’ancien attaquant italien né en 1956 est passé à la vitesse supérieure durant la Coupe du monde 1982. Il termine cette édition du Mondial avec 6 buts au compteur et remporte le sacre en étant meilleur buteur et meilleur joueur. Clairement le plus grand artisan du parcours des Italiens. Il signe un triplé face au Brésil au premier tour, marque les 2 seuls buts du match face à la Pologne en demi et marque un but en finale face à l’Allemagne (3-1). 

Par ailleurs, Paolo Rossi a inscrit 3 buts lors du Mondial 1978. Ce qui porte son total à 9 buts dans toute l’histoire de la Coupe du monde. Il passa toute sa carrière en Italie en jouant notamment pour la Juve et le Milan AC.   

21) Roberto Baggio : 9 buts 

Roberto Baggio est considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs joueurs italiens de l’histoire du football. C’est le footballeur vedette de la sélection italienne dans les années 90. Capable de jouer comme attaquant ou comme milieu offensif, Baggio totalise neuf buts dans toute l’histoire du mondial. Ce qui fait de lui le deuxième meilleur buteur italien (à égalité avec Paolo Rossi) de l’histoire du tournoi.       

L’ensemble de ses 9 buts est inscrit sur trois éditions. L’ancien joueur de la Juventus Turin et du AC Milan a inscrit 2 buts en 1990 ; 5 buts en 1994 et enfin 2 buts en 1998. Il atteint la finale de la Coupe du monde 94, mais manque le tir au but décisif. Baggio détient le record du plus grand nombre de matchs (09) à élimination disputés sans défaite en coupe du Monde derrière Paolo Maldini (10).     

20) David Villa : 9 buts 

Excellent attaquant, l’espagnol David Villa a remporté la coupe du monde 2010 organisée en Afrique du Sud. Cette année-là, il sortait d’une saison très aboutie avec Valence. Il termine la compétition en étant meilleur buteur avec 5 buts (à égalité avec Müller, Sneijder et Forlan). Pour nombre d’observateurs, il s’agit de l’homme fort du sacre de l’Espagne en 2010. En tout, le natif de Tuilla a inscrit 9 buts durant ses apparitions en Coupe du monde : 3 buts en 2006, 5 buts en 2010 et 1 but en 2014.        

L’ancien joueur de Barcelone et de Valence était reconnu pour son sens du but. Il a joué 99 matchs sous la tunique espagnole pour un total de 59 buts. Il prend sa retraite en 2020 après une expérience aux États-Unis (New York City FC), en Australie (Melbourne City) et au Japon (Vissel Kobe).     

19) Uwe Seeler : 9 buts

Uwe Seeler, la légende allemande, était tout simplement intraitable ; aussi bien en sélection qu’en club. Le natif de Hambourg a joué pour le principal club de sa ville : le Hambourg SV. Club pour lequel il a inscrit 543 buts en 573 matchs. Il était capitaine de l’Allemagne et fait partie du cercle très fermé de joueurs ayant inscrit au moins 1 but dans quatre Coupes du monde différentes.     

Son bilan dans l’histoire de cette compétition est de 9 buts marqués sur 4 éditions : 2 buts en 1958, 2 buts en 1962, 2 buts en 1966 et enfin 3 buts en 1970. À noter que Seeler a joué en tout 21 matchs de Coupe du monde. Malheureusement, il n’a jamais remporté le sacre. Il est notamment finaliste en 1966. Il meurt le 21 juillet 2022 à l’âge de 85 ans.      

18) Karl-Heinz Rummenigge : 9 buts  

Karl-Heinz Rummenigge est un attaquant emblématique du Bayern Munich et de l’Inter Milan. C’était aussi l’un des joueurs phares de la RFA des années 80. À l’instar de Franz Beckenbauer et de Lothar Matthaüs, il symbolise la domination de la RFA sur le football entre 1970 et 1989. Malheureusement, il ne remporte pas de Mondial. Il se distingue notamment lors de la Coupe du monde de 1982, inscrivant 5 buts durant la compétition. Au total, « Kalle » – comme il était surnommé –  a marqué 9 buts en Coupe du monde répartis sur trois éditions : 3 buts en 1978, 5 buts en 1982 et 1 but en 1986

Avant sa retraite, le natif de Lippstadt aura inscrit 45 buts en 95 matchs sous le maillot de la RFA. Suite à carrière, il devient commentateur avant de rejoindre le directoire du Bayern Munich. Il quitte son poste de Président du directoire en 2021 au profit d’Oliver Kahn.            

17) Vavá : 9 buts 

De son vrai nom Edvaldo Izidio Neto, Vavá était l’un des principaux artisans des deux sacres du Brésil en 1958 et 1962. Il était reconnu comme l’un des meilleurs scoreurs de sa génération. L’attaquant a scoré à 5 reprises lors de l’édition de 1958 avant de faire trembler les filets 4 fois lors de l’édition suivante. Il termine meilleur buteur du Brésil en 1962 à égalité avec le célébrissime Garrincha. En tout et pour tout, il aura inscrit 9 buts dans toute l’histoire de la Coupe du monde

Devenu entraîneur après sa carrière, Vavá a entraîné en Espagne et au Qatar. Il a passé la majeure partie de sa carrière professionnelle en Amérique, notamment au Brésil, au Mexique et aux USA. Pour le Brésil, il a marqué 15 buts en 20 matchs toutes compétitions confondues.        

16) Jairzinho : 9 buts 

Jair Ventura Filho alias « Jairzinho » était l’un des cadres du vestiaire brésilien des années 60 à 70. C’est d’ailleurs lors de la Coupe du monde de 1970 que le natif de Rio de Janeiro s’est bien illustré. En verve, il a marqué 7 buts durant ce mondial et est considéré comme le grand artisan du sacre cette année-là. De toutes ses apparitions en Coupe du monde, Jairzinho a trouvé le chemin des filets à 9 reprises : 7 buts en 1970 et 2 buts en 1974.            

Surnommé « Furaçao » (l’Ouragan), Jairzinho a inscrit pour le Brésil 33 buts en 81 matchs. Il termine sa carrière dans son club formateur de Botafogo après avoir joué dans plusieurs clubs au Brésil, en France, au Venezuela, etc. Il fut également entraîneur.    

15) Grzegorz Lato : 10 buts

Légende polonaise, Grzegorz Lato faisait partie de ce qui est certainement le meilleur trio de l’histoire de la Pologne avec ses coéquipiers Kazimierz Deyna et Andrzej Szarmach. Il était l’icône de la fabuleuse équipe de Pologne des années 70. En tout, Lato a inscrit 10 buts en coupe du monde : 7 en 1974 ; 2 en 1978 et 1 en 1982. Avec lui dans ses rangs, la Pologne a terminé deux fois médaillée de bronze aux Mondiaux de 1974 et 1982

Grzegorz Lato termine sa carrière sous la tunique blanc-rouge avec 42 buts inscrits en 95 matchs joués. Durant son parcours professionnel, il joue en Pologne (Stal Mielec), en Belgique (KSC Lokeren) et au Mexique (CF Atlante). Par ailleurs, il se lance en politique et devient sénateur de 2001 à 2005. En 2008, il devient président de la PZPN (Fédération polonaise de Football).      

14) Thomas Müller : 10 buts  

Bien qu’il ait perdu en influence avec la Mannschaft ces dernières années, Thomas Müller reste quand même l’un des joueurs ayant un passé mémorable en sélection. C’est en 2010, au Mondial sud-africain, que le jeune Müller (tout juste âgé de 20 ans) a épaté les observateurs. En effet, il inscrit 5 buts durant la compétition et termine co-meilleur buteur au même titre que Villa, Forlán et Sneijder.      

À l’édition suivante au Brésil (2014), Müller cartonne cette fois encore avec un statut de cadre et permet à son pays de remporter le titre. Au total, il inscrit une nouvelle fois 5 buts. S’il n’a plus marqué en coupe du monde depuis un bail, il n’en reste pas moins l’un des meilleurs buteurs de l’histoire de la coupe du monde. Le joueur du Bayern totalise donc 10 buts dans cette compétition.     

13) Teόfilo Cubillas : 10 buts 

Teόfilo Cubillas est considéré comme le plus grand joueur péruvien de l’histoire. Au cours des années 70, il était le taulier de la sélection du Pérou et la portait à lui tout seul (ou presque). Ce milieu offensif était reconnu pour son excellente vision du jeu, pour sa technique, sa rapidité et bien sûr, pour son sens du but. Le natif de Lima a inscrit 10 buts dans l’histoire de la Coupe du monde : 5 buts en 1970 et 5 autres en 1978.     

L’ancien joueur du Porto FC, surnommé El Nene, fut élu meilleur joueur sud-américain de l’année en 1972. Sous le maillot du Pérou, il marque 26 buts en 81 sélections. Durant sa carrière, il joue au Pérou, en Suisse et aussi aux USA. Il effectue par la suite une brève carrière d’entraîneur.    

12) Gabriel Batistuta : 10 buts  

Véritable légende du football argentin, « Batigol » était l’attaquant vedette de l’Argentine dans les années 90. Bien qu’à son époque, l’Argentine n’ait gagné aucune Coupe du Monde et ait vécu des campagnes décevantes, Batistuta restait l’une des rares satisfactions. Dans l’histoire du Mondial, l’ancien attaquant de la Fiorentina a trouvé le chemin des filets à 10 reprises. En gros, il a inscrit 4 buts en 1994, 5 buts en 1998 et 1 but en 2002.     

Gabriel Batistuta est le second meilleur buteur de l’histoire de la sélection d’Argentine. Il a inscrit 54 buts en 78 matchs. Le natif de Reconquista a joué en Argentine, en Italie (Fiorentina, Roma, Inter Milan) et au Qatar (Al-Arabi SC). Du fait de ses multiples blessures et de son désintérêt progressif pour le football, Batistuta prendra sa retraite à 36 ans. Il deviendra par la suite préparateur physique puis entraîneur.   

11) Gary Lineker : 10 buts 

Avant-centre phare des années 80, Gary Lineker a un passif très élogieux en Coupe du monde. Bien qu’il n’ait jamais remporté la compétition reine, il l’a néanmoins marqué de son empreinte par ses « goals ». Il termine l’édition 1986 avec 6 buts au compteur, et ce, malgré une blessure à l’avant-bras. L’édition suivante (1990), il est encore au rendez-vous avec cette fois 4 buts inscrits et (malheureusement) un triste échec en demi-finale. Durant sa carrière en sélection, Gary aura marqué 48 buts (en 80 matchs) dont 10 buts en Coupe du monde

Suite à sa carrière, Gary Lineker est devenu consultant pour BBC. Il devient ensuite présentateur de diverses émissions dont le célèbre Match of the Day sur la même chaîne. Par ailleurs, il tourne également dans des publicités et dans des films. 

10) Helmut Rahn : 10 buts

Pour les Allemands, Helmut Rahn reste une icône nationale. Sacré champion du monde en 1954, « Der Boss » (le Boss) est connu pour avoir inscrit le but de la victoire durant la finale contre les Hongrois. L’ancien attaquant du Rot-Weiss Essen a inscrit quatre buts au cours de cette édition. Devenu un cadre de la RFA, il est de nouveau sélectionné pour le Mondial suivant (1958) en Suède. Brillant, il inscrit cette fois 6 buts et permet à sa sélection d’atteindre les demi-finales.         

Helmut Rahn a marqué au total 10 buts en Coupe du monde. Pour l’Allemagne de l’Ouest, il a inscrit 21 buts en 40 matchs. Mort en 2003 dans sa ville natale (Essen), Rahn a fait l’objet d’un film la même année. Il s’agit de Das Wunder von Bern (Le Miracle de Berne).   

9) Jürgen Klinsmann : 11 buts

Buteur prolifique des années 80 et 90, Jürgen Klinsmann est incontestablement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de l’Allemagne. Durant ses 20 ans de carrière au niveau professionnel, il a gagné les plus grandes coupes du football. Notamment une Coupe du monde en 1990. Au cours de cette édition, Jürgen marque 3 buts. Mais c’est à l’édition suivante en 1994 qu’il s’illustre vraiment en inscrivant pas moins de 5 buts. À la Coupe du monde 98 en France (sa dernière), il marque 3 buts ; portant son total dans cette compétition à 11 buts.        

Pour la Mannschaft, il joue 108 matchs pour 47 buts. Après sa carrière de joueur, Jürgen Klinsmann est devenu entraîneur. L’ancien de Monaco, de l’Inter ou encore du Bayern a coaché l’Allemagne (sélectionneur), le Bayern Munich, l’équipe nationale des USA et le Hertha Berlin. 

8) Sándor Kocsis : 11 buts 

Sándor Kocsis fait partie des seuls joueurs ayant inscrit l’ensemble de leurs buts en Coupe du monde en une seule édition. En effet, il a inscrit 11 buts au cours du mondial 1954 en Suisse. Chose extraordinaire puisqu’il a inscrit ses 11 buts en seulement 5 matchs ; finissant meilleur buteur. Il faisait partie de la grande équipe de Hongrie des années 50.  

Le natif de Budapest totalise sous le maillot hongrois 75 buts en 68 matchs disputés. Un ratio totalement exceptionnel. Il n’a jamais remporté de Coupe du monde ; seulement une médaille olympique en 1952 en Finlande. Mort en 1979 à 49 ans, il reste l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la Hongrie. À noter qu’il fut joueur du FC Barcelone de 1958 à 1965.        

7) Kylian Mbappé : 12 buts  

Jeune prodige français, Kylian Mbappé est promis à un brillant avenir. L’attaquant s’illustre très rapidement en Coupe du monde à l’édition 2018 en Russie. Tout juste âgé de 19 ans, il devient le troisième plus jeune joueur à remporter un mondial derrière Giuseppe Bergomi (18 ans) et l’illustre Pelé (17 ans). Il totalise d’ailleurs le même nombre de buts que ce dernier (12). En effet, l’attaquant du PSG a inscrit 4 buts lors du Mondial russe et 8 buts à la Coupe du monde au Qatar

Aujourd’hui âgé de 24 ans, Kylian Mbappé évolue toujours au PSG. En tout, il a marqué 36 buts en 66 matchs sous le maillot des Bleus. Il est indubitablement l’un des meilleurs joueurs du monde à l’heure actuelle.      

6) Pelé : 12 buts  

Pelé est certainement le personnage le plus iconique de la Coupe du monde. De son vrai nom Edson Arantes do Nascimento, Pelé est connu pour avoir inscrit plus 1 000 buts en carrière. Quoiqu’une partie de ses buts aient été inscrits en match amical. Capable de jouer aussi bien attaquant que milieu offensif, Pelé a remporté 3 fois la Coupe du monde (1958, 1962 et 1970). C’est le seul joueur à l’avoir fait jusqu’à aujourd’hui. Il est en outre le plus jeune joueur à avoir remporté une coupe du monde (17 ans).       

En somme, Pelé a inscrit 12 buts dans cette compétition. Le tout sur 4 éditions : 6 buts en 1958, 1 but en 1962, 1 but en 1966 et 4 buts en 1970. « O Rei » (Le Roi) est mort le 29 décembre 2022 à Sao Paulo.      

5) Lionel Messi : 13 buts 

Génie argentin, Lionel Messi est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la sélection argentine (si ce n’est le meilleur). Le natif de Rosario a mené sa sélection au sacre en 2022 lors du Mondial au Qatar. L’ancien joueur du Barça a ainsi remporté le seul trophée international qui lui manquait. Polyvalent, Messi a inscrit en tout 13 buts en Coupe du monde étalés sur 4 éditions (1 but en 2006, 4 buts en 2014, 1 but en 2018 et 7 buts 2022).   

Pour l’Argentine, Messi a marqué au total 98 buts en 172 matchs et est le meilleur buteur de l’histoire de l’Argentine. Il poursuit actuellement sa carrière au Paris Saint Germain.  

4) Just Fontaine : 13 buts 

Just Fontaine est un attaquant emblématique des années 50. Surnommé Justo, il reste pour nombre de français l’un des plus grands joueurs de l’histoire de la France. Il se fait remarquer notamment à la Coupe du monde 1958 ; édition au cours de laquelle il marque 13 buts. Il s’agit d’un record sur une seule édition qui est à ce jour inégalé. Malgré ce nombre de buts, la France de Just Fontaine finit 3e de la compétition. Just quant à lui, termine meilleur buteur. 

Avec l’équipe de France, Just Fontaine a disputé 21 matchs et inscrit 30 buts. Après sa carrière de footballeur professionnel, il entame une carrière d’entraîneur. Il coache entre autres l’équipe de France, Bagnères-de-Luchon SP, le PSG, l’US Toulouse et le Maroc.   

3) Gerd Müller : 14 buts

Gerd Müller, de son vrai nom Gerhard Müller, est un grand buteur des années 60 et 70. Surnommé « Der Bomber » (le Bombardier en français), Gerd a marqué de nombreux buts importants. Il était à même de marquer dans n’importe quelle position. En Coupe du monde, l’attaquant de la Mannschaft a marqué 14 buts ; le tout sur 2 éditions consécutives. En effet, il inscrit 10 buts en 1970 et 4 buts 1974. Il remporte l’édition de 1974 à Munich, marquant notamment en finale.     

Gerd Müller a marqué au total 68 buts en 62 matchs durant sa carrière sous le maillot de l’Allemagne de l’Ouest. Il a joué la majeure partie de sa carrière au Bayern Munich et y a inscrit 570 buts toutes compétitions confondues. Il meurt le 15 août 2021 à l’âge de 75 ans.    

2) Ronaldo Nazário : 15 buts 

Ronaldo Nazário, surnommé « Il Fenomeno » durant son passage en Italie, est un attaquant international brésilien. Cet avant-centre hors pair était connu pour son sens du but et pour son excellente technique. Avec le Brésil, il remporte deux fois la Coupe du Monde (1994 et 2002) après avoir été finaliste en 1998. Dans cette compétition, il a marqué 15 buts au total. Ces derniers ont été inscrits sur 3 éditions : 4 buts en 1998, 8 buts en 2002 et 3 buts en 2006.      

Sous le maillot de la Seleção, Ronaldo a scoré à 62 reprises. Il est de ce fait 3e meilleur buteur de la sélection brésilienne derrière Neymar et Pelé (77 chacun). Aujourd’hui, il est investisseur et dirigeant de Club.     

1) Miroslav Klose : 16 buts 

Premier au classement : Miroslav Klose. Le buteur prolifique de la Mannschaft reste l’un des attaquants les plus emblématiques de la sélection. Il inscrit ses seize buts sur 4 éditions (2002, 2006, 2010 et 2014). En 2014, il est sacré champion du monde avec l’Allemagne ; marquant son fameux 16e but lors de la lourde défaite infligée au Brésil (7-1). À noter, qu’il est le seul joueur à avoir joué 4 demi-finales en Mondial.        

Klose a inscrit avec l’Allemagne 71 buts en 137 matchs. Il était craint pour sa détente et pour son incroyable jeu de tête. Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur. 

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Ville pour études

Top 3 des meilleures villes où étudier

Pour leur côté attractif, les formations qu’elles offrent ainsi que pour leurs perspectives d’emploi et leur richesses culturelles, plus de 40 villes françaises ont été