158760140_m

25 idées d’activités à faire au cours d’un voyage en Irlande

Célèbre pour ses paysages verdoyants, son accueil légendaire et son génie littéraire, l’Irlande offre une multitude de choses à vivre aux visiteurs. Nos spécialistes ont soigneusement choisi une série d’activités qui offrent une nouvelle perspective sur les plus grandes attractions du pays. La nourriture, les paysages, l’histoire et la culture de l’Irlande prendront vie dans votre esprit en compagnie d’experts locaux. Allons à la découverte des 25 must have à faire au cours d’un voyage en Irlande. 

25. Visitez à pied les rues de Galway

Un magnifique cadre côtier, des rues animées, une musique traditionnelle et ses festivals vivants, Galway est tout simplement une ville attachante d’Irlande. D’un petit village de pêcheurs à l’embouchure de la rivière Corrib, elle est devenue une ville normande fortifiée. La ville peut se vanter d’avoir développé un important commerce maritime avec l’Europe du Sud. Son noyau de rues médiévales subsiste encore. En outre, vous y verrez des cottages aujourd’hui peints de couleurs vives. Ces derniers servant de boutiques, de cafés, de bars et de restaurants. C’est un endroit compact, qu’il vaut mieux explorer à pied en compagnie d’un guide local. 

Ainsi, vous apprendrez plus sur les nombreux bâtiments historiques, la culture irlandaise et découvrirez des rues plus tranquilles. Il est souhaitable de commencer cette visite à pied à Eyre Square où vous découvrirez les origines de la ville. Vous vous promenez dans la ville, en passant par le château de Lynch, en route vers l’église St Nicholas. La dernière étape de votre visite sera la cathédrale de Galway. Son haut dôme central est un emblème de la ville, mais sa conception moderne a suscité la controverse. 

24. Découvrez les falaises de Moher en bateau

Site très célèbre de l’ouest de l’Irlande, les falaises de Moher plongent de façon spectaculaire dans la mer dans le comté de Clare. Ces falaises verticales atteignent une hauteur vertigineuse de 214 m à leur point culminant. Mieux, elles s’étendent sur 8 km comme un rideau autour de promontoires et de criques. En plus d’offrir des vues superbes, les falaises abritent d’immenses colonies d’oiseaux marins nicheurs. On peut citer des macareux, des guillemots, des faucons pèlerins, des petits pingouins et des mouettes. 

Votre excursion en bateau commence à la petite jetée de Doolin, un petit village de pêcheurs réputé pour sa musique traditionnelle en direct. En partant vers le large, les îles d’Aran sont visibles dans la baie de Galway. Mais en se dirigeant vers le sud, les falaises commencent à s’élever de façon spectaculaire. Battues par les rouleaux de l’Atlantique et les vents puissants, les falaises arborent des formes spectaculaires depuis de milliers d’années. 

23. Explorez Inis Mór 

Cette excursion d’une journée commence à Galway, au port de Rossaveal, où vous embarquez sur un ferry pour le voyage vers l’île. En effet, Inis Mór est la plus grande des îles d’Aran, un groupe de trois îles irlandophones situées dans la baie de Galway. La culture traditionnelle a longtemps été protégée par l’isolement des îles et par les gens robustes qui y ont élu domicile. 

Le paysage est géologiquement similaire à celui du Burren, avec une chaussée karstique calcaire sillonnée par un réseau de murs de pierre. Ceux-ci s’arrêtent brusquement à des falaises abruptes qui tombent dans les profondeurs de l’Atlantique. Fait intéressant, du mélange de sable et des algues, est né une couche de sol fertile sur les rochers. De plus, sa flore et sa faune se révèlent très diversifiées. En traversant l’île, vous passerez devant des églises en ruine et des cottages parsemés dans le paysage rocheux. 

22. Faites une excursion en voiture et en bateau à Gap of Dunloe

Surplombé par certains des plus hauts sommets d’Irlande, le Gap of Dunloe est une attraction de choix. Ce magnifique col de montagne en bordure du parc national de Killarney offre un émerveillement atypique. Mais, une excursion panoramique en boucle en jaunting, car ou en bateau est une façon relaxante de découvrir les incroyables paysages du parc. Vous aurez l’occasion de bien vous promener à pied entre les pics spectaculaires de l’ancienne vallée glaciaire. Cerise sur le gâteau, vous pourrez apprécier les plaisanteries et les connaissances locales de votre conducteur. 

Au fur et à mesure que vous avancerez, votre chauffeur vous donnera un aperçu de l’histoire du parc. Du sommet, vous descendrez vers Lord Brandon’s Cottage, un pavillon de chasse du XIXe siècle situé sur la rive ouest du lac supérieur de Killarney. Les vues sur le paysage environnant sont spectaculaires, avec les montagnes qui encadrent les lacs d’acier, les forêts anciennes et les magnifiques collines. Vous pourrez même voir les cerfs rouges traverser le lac à proximité à la nage pour aller brouter sur les îles luxuriantes.

21. Explorez Newgrange et la vallée de la Boyne

L’accès au monument se fait uniquement par bus et par visite officielle. Votre chauffeur vous conduira au centre des visiteurs où vous pourrez participer à une visite guidée partagée. Newgrange remonte à la période néolithique (environ 3200 av. J.-C.), mais les archéologues ne sont pas sûrs de sa fonction. L’énorme monticule circulaire est entouré d’un cercle de pierres. Aussi, l’entrée de sa chambre intérieure était bloquée par un bloc de pierre massif et finement décoré. À l’intérieur, un passage long et étroit mène à une chambre centrale. 

En outre, celle-ci est alignée avec le soleil levant au solstice d’hiver, lorsque la lumière pénètre par un puits au-dessus de l’entrée. On pense que le site pourrait avoir été une sorte de calendrier astronomique ou un lieu de sépulture royal, ou avoir eu une signification rituelle. Dans tous les cas, vous en saurez plus sur ces théories pendant l’exposition du centre d’accueil des visiteurs. Mieux, des présentations sur la vie à l’époque néolithique et sur la place prépondérante de Newgrange dans le folklore irlandais sont offertes. 

20. Offrez-vous une expérience pratique du hurling

Cette expérience commence au Lanigans Bar sur Rose Inn Street, où vous rencontrerez votre tuteur et guide de hurling. Vous serez initié à ce sport, à son histoire et à quelques règles dans le Legends Hurling Bar. Ce club réputé est un hommage aux meilleurs joueurs irlandais, aux matchs mémorables et au patrimoine hurling. Des peintures murales peintes à la main de légendes irlandaises du hurling et des gravures de moments sportifs importants tapissent les murs. 

Par ailleurs, le hurling est un élément très important de la culture irlandaise. Et les Kilkenny Cats sont largement reconnus comme l’une des meilleures équipes. Cette équipe domine le classement de trois ligues différentes aux côtés des Tipperary Legends, des Cork Rebels et des Galway Tribesmen. Vous en apprendrez un peu plus sur cette histoire et cette rivalité. Après cela, vous prendrez votre hurley (bâton) et vous vous rendrez sur le terrain de hurling. Enfin, vous passerez environ une heure et demie à apprendre à faire des passes, à tirer et à frapper sur le terrain. 

19. Découvrez les jardins du château de Dungarvan 

Votre chauffeur-guide viendra vous chercher dans les parages de Waterford au début de votre visite. Le premier arrêt sera les jardins du château de Lismore, qui entourent un manoir massif du XIXe siècle sur la rivière Blackwater. Ledit château, résidence irlandaise du duc de Devonshire, est fermé au public. Mais ses jardins formels offrent des plantations vives et un aménagement paysager historique. Ils ont été aménagés au XVIIe siècle et sont divisés en deux. Un jardin supérieur formel de style jacobéen et des jardins d’agrément inférieurs. 

Tous deux sont parsemés de sculptures contemporaines réalisées par des artistes tels qu’Antony Gormley et Eilis O’Connell. Après avoir exploré les jardins et la galerie, vous poursuivrez votre route vers Dungarvan. Il s’agit d’une ville côtière traditionnelle construite autour d’un petit port bordé de bâtiments peints en rouge, jaune et bleu vif. À Dungarvan, vous pourrez vous aventurer dans la ville pour explorer le château de Dungarvan. L’entrée est gratuite et la caserne militaire du XVIIIe siècle à l’intérieur, accueille une exposition sur le château et son histoire. 

18. Découvrez la chaussée des Géants et la côte d’Antrim

Des merveilles géologiques, des châteaux anciens et une faune remarquable vous attendent sur la côte d’Antrim, au nord de Belfast. La région offre une gamme variée d’attractions pour une visite d’une journée partant de la ville, avec un arrêt pour le déjeuner. En compagnie d’un chauffeur-guide privé, vous pourrez découvrir la région de manière très détendue. Concrètement, vous profiterez des meilleurs sites et écouterez l’histoire, les légendes et les liens avec Hollywood. 

Depuis Belfast, l’itinéraire suit la côte sur une grande partie du chemin jusqu’à la mystérieuse Chaussée des Géants. Tout au long du trajet, divertissez vos yeux avec des baleines, des dauphins et des phoques. En outre, la légendaire Chaussée des Géants est constituée d’environ 40 000 colonnes de basalte. Elles sont imbriquées les unes dans les autres et émergent de la mer en formant des falaises abruptes. La région a longtemps inspiré les artistes et les conteurs. Plus loin le long de la côte se trouve le château de Dunluce, une ruine romantique du XIIIe siècle perchée sur un promontoire rocheux. Arrêtez-vous et prenez des photos.

17. Faites du kayak vers l’île d’Innisfallen

L’île d’Innisfallen est la plus grande et la plus intéressante des 26 îles du parc national de Killarney. C’est un endroit incroyablement romantique, très boisé, parsemé de ruines séculaires et abritant un troupeau de cerfs sika. S’y rendre en kayak rend l’endroit encore plus enchanteur. En glissant silencieusement sur les eaux sombres du Lough Leane, vous aurez une vue panoramique sur les montagnes environnantes. Vous apercevrez des animaux sauvages et vous découvrirez l’histoire locale dans un cadre tout à fait tranquille. 

Votre visite commence au château médiéval de Ross, une imposante maison-tour fortifiée surplombant le Lough Leane. Après quelques instructions sur les techniques et un bref briefing sur la sécurité, vous partirez sur des kayaks doubles assis sur le toit. Cette expérience de trois heures en kayak est une manière douce, mais exaltante de s’immerger dans la beauté du parc national de Killarney. Environ un quart du parc est recouvert d’eau. De plus, sortir sur les lacs offre une perspective totalement différente sur le paysage environnant. 

16. Pratiquez la randonnée à Glendalough et dans les montagnes Wicklow

Connu sous le nom de « jardin de l’Irlande », le comté de Wicklow se trouve juste au sud de Dublin. Il offre tous les espaces sauvages, les forêts et les chutes d’eau que les habitants de la ville peuvent désirer. Ses belles plages, ses montagnes couvertes de bruyère et ses forêts denses sont très prisées pour la randonnée et le VTT. De profondes vallées glaciaires serpentent entre les collines et offrent des vues extraordinaires. À Glendalough par exemple, les ruines impressionnantes d’un monastère paléochrétien ont pour toile de fond un lac tranquille et des collines accidentées. 

Cependant, l’exploration de ce cadre historique en compagnie d’un guide local compétent, améliore grandement l’expérience. Cette excursion d’une journée offre la possibilité d’en apprendre davantage sur le passé de Glendalough et de découvrir le paysage. En suivant la route côtière hors de la ville, vous vous arrêterez à la tour Martello de Sandycove. Mais la cerise sur le gâteau reste le monastère de Glendalough, la vallée des deux lacs. 

15. Explorez la péninsule de Beara

La péninsule de Beara est l’un des joyaux méconnus de l’Irlande. Son paysage est sauvage et accidenté. Mieux, ses routes sinueuses ne sont pas encombrées de bus touristiques. Parsemée de petits villages de pêcheurs et de jolies villes, cette région est un plaisir à explorer. En effet, elle offre des collines parsemées de moutons robustes, ainsi que de nombreux anciens forts et cercles de pierres néolithiques. Les habitants sont étonnamment cosmopolites : éleveurs de moutons, artisans fromagers, artistes, écrivains et cinéastes. 

Ils sont tous attirés par les paysages incroyables et le rythme de vie tranquille. En partant de la côte nord de la péninsule de Beara, le paysage est vert et agréable. De temps en temps, vous pourrez apercevoir les îles de la baie de Kenmare et les montagnes du parc national de Killarney. Vous suivrez cette route côtière, qui vous fera traverser des forêts et des champs. En outre, au-delà d’Ardgroom, le paysage s’ouvre, offrant une vue imprenable sur les montagnes de Caha et sur l’eau en direction du Kerry. 

14. Visitez le Sliabh Liag Distillers

Petite distillerie artisanale familiale, Sliabh Liag Distillers est l’idée de James et Maria Doherty. Elle est également la première distillerie légale du Donegal depuis plus de 175 ans. La distillerie se situe dans un paysage saisissant de falaises abruptes et de mers déchaînées. La visite montre comment la distillerie intègre le patrimoine local et les éléments du paysage environnant dans son gin maritime irlandais de qualité supérieure. Au cours de cette visite partagée d’une heure de la distillerie, découvrez l’histoire des distilleries, légales et illicites, dans le Donegal. 

À cela s’ajoute le long chemin qui a mené à la création de Sliabh Liag Distillers en 2017. Ensuite, rencontrez Méabh, l’alambic en cuivre de 500 litres de la distillerie, battu à la main. Nommé d’après une reine légendaire irlandaise, Meabh signifie « celle qui enivre » ou « celle qui apporte une grande joie ». Vous découvrirez comment les propriétaires ont affiné leur technique de distillation avec un alambic miniature. De plus, vous en saurez sur les mélanges d’algues et de plantes locales pour créer un goût maritime distinctif au gin. 

13. Parcourez l’hôtel Le Mont Juliet

Beaucoup plus à l’est, juste à l’extérieur de Kilkenny, Mount Juliet était un domaine de campagne jusqu’en 1989. Il sied de dire qu’il a toujours l’aisance gracieuse d’une maison familiale. Le manoir, construit à l’époque géorgienne, se reflète dans les proportions généreuses des chambres et le décor raffiné. Dans tout l’hôtel, dans le hall et dans les chambres, les murs crème sont ornés de délicats plâtres en relief, semblables à des camées. De plus, on note la présence de meubles d’époque et de subtils motifs floraux

De son côté, le restaurant de l’hôtel, le Lady Helen, bénéficie d’une vue sur la rivière Nore et d’une étoile Michelin. Comme de nombreux autres chefs irlandais, Ken Harker élabore régulièrement un menu qui propose une cuisine de la ferme à la table. Ainsi, les plats utilisent des produits locaux, notamment les récoltes du potager, du jardin d’herbes aromatiques et de la ferme de l’hôtel. 

12. Allez dans les jardins du château de Lismore

Immense manoir du XIXe siècle situé sur la rivière Blackwater, le château de Lismore est toujours une résidence privée. Mais ses jardins formels sont ouverts au public. Les jardins de Lismore sont considérés comme les plus anciens jardins paysagers d’Irlande et ont été aménagés au XVIIe siècle. Des magnolias, des camélias, des rhododendrons et des bordures d’herbacées assurent une attraction toute l’année. Le jardin supérieur de style jacobéen présente les plantations les plus formelles. 

Inversement, les jardins d’agrément inférieurs possèdent des pelouses ouvertes et des arbres imposants. C’est là aussi que se trouve une allée d’ifs, antérieure aux jardins. Il s’agirait de l’endroit où Edmund Spenser a écrit The Faerie Queene vers 1590. Des sculptures contemporaines d’artistes tels qu’Antony Gormley et Eilis O’Connell parsèment le jardin. Mais le plus affriolant est que des œuvres d’art plus contemporaines sont exposées dans la galerie du château. Cerise sur le gâteau, l’accès au château est inclus dans votre billet pour le jardin.

11. Visitez le parc national de Killarney

Étendue sauvage de forêts anciennes et de pics montagneux, le parc national de Killarney est un pur délice visuel. En effet, les profondes collines rousses du parc national de Killarney sont couvertes d’ajoncs et de bruyères et descendent vers trois lacs d’encre. Derrière elles se trouvent les Macgillycuddy’s Reeks, les plus hautes montagnes d’Irlande. Tout autour, un épais tapis de mousse agrémente les troncs d’arbres, les murs et les ruines anciennes d’une couverture verte. Des maisons-tours romantiques et des ruines monastiques, comme le château de Ross et Innisfallen, racontent des histoires d’un passé lointain. 

Des manoirs élaborés, tels que Muckross House, témoignent de la popularité de longue date de la région. Mieux, les pistes cyclables et les sentiers de randonnée permettent de découvrir de magnifiques vallées intactes offrant des vues imprenables sur les lacs. De plus, les forêts anciennes de chênes et d’ifs, les tourbières et les pentes supérieures des montagnes du parc sont attrayantes. Enfin, le parc abrite le dernier troupeau survivant de cerfs rouges sauvages d’Irlande, la plus grande espèce du pays. 

10. Découvrez la zone géorgienne de Limerick 

Située sur les rives du fleuve Shannon, Limerick a longtemps été une ville stratégique chargée de garder l’embouchure du fleuve. Colonie viking conquise par Brian Ború, Limerick était protégée par un château massif et de formidables murs qui encerclaient la ville médiévale. Elle a prospéré au XVIIIe siècle, lorsqu’un grand plan d’expansion lui a donné l’une des architectures géorgiennes les plus raffinées du pays. Aujourd’hui, Limerick reste un lieu imprégné d’histoire, avec des musées et des galeries fascinants offrant un aperçu de son passé intrigant. 

La ville a conservé son quadrillage médiéval de rues jusqu’au XVIIIe siècle. Plus tard, les vieux murs de Limerick, servant de protection à la ville contre des attaques et des sièges, seront finalement démolis. Newtown Pery, comme on appelle maintenant la zone, est l’un des quartiers les plus attrayants de la ville. Il arbore de larges rues bordées de maisons de ville majestueuses et menant à des places tranquilles. Enfin, la Limerick City Gallery of Art sur Pery Square est un bel exemple du style architectural de Limerick.

09. Contemplez le paysage karstique du Burren

La caractéristique principale du Burren est son remarquable paysage karstique. Il s’agit d’une couverture de roches torturées qui couvre une vaste zone du nord-ouest du comté de Clare. Cette région exposée et balayée par le vent semble presque dépourvue de caractéristiques jusqu’à ce que vous l’examinez de plus près. Vous découvrirez que sa beauté se révèle mieux de près, lorsque les motifs de la roche et la vivacité de ses plantes deviennent apparents

C’est l’un des paysages karstiques les plus vastes et les plus accessibles au monde. C’est un véritable spectacle de voir le calcaire nu défilant sur les collines et dans les vallées en rangées striées. D’autre part, des ruisseaux et petites rivières se déversent dans une série de grottes souterraines. En outre, le Burren est l’un des seuls endroits au monde où des fleurs sauvages méditerranéennes, alpines et arctiques poussent côte à côte. Mais cette diversité phénoménale de la vie végétale du Burren est due à son climat tempéré et à ses conditions inhabituelles. 

08. Imprégnez-vous du fabuleux parcours gastronomique irlandais

On dit souvent que l’une des meilleures façons de découvrir une destination est de découvrir sa gastronomie. Au cours de cette promenade tranquille, vous parcourez les ruelles à la recherche des meilleurs plats et boissons que Dublin a à offrir. Votre guide passionné vous emmènera dans une épiphanie culturelle et culinaire. Il s’agit d’une merveilleuse introduction à Dublin et à ses habitants et d’un point de vue d’initié sur la scène alimentaire irlandaise en plein essor. Au cours d’une promenade douce de trois heures, vous visiterez sept ou huit lieux différents, tous indépendants. 

Vous aurez droit à une dégustation dans chacun d’eux. Les destinations exactes de la journée dépendent de votre guide et de sa connaissance des fournisseurs ou des fabricants de produits alimentaires. Toutefois, elles comprendront probablement certaines des meilleures boulangeries, halles alimentaires, fromageries et chocolateries de Dublin. Tout au long de la visite, vous découvrirez la culture irlandaise de l’intérieur. Vous découvrirez l’évolution de la nourriture irlandaise à travers l’augmentation des voyages internationaux et l’impact énorme d’une économie autrefois florissante.

07. Apprenez davantage sur le whisky irlandais 

Le whisky irlandais, autrefois le spiritueux international le plus populaire, est de retour sur la scène mondiale. Ceci, après une longue période de déclin à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. C’est aujourd’hui le spiritueux qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Les techniques traditionnelles sont remises au goût du jour, les distilleries existantes sont agrandies et de nouveaux sites sont ouverts. Mais qu’est-ce qui rend le whisky irlandais si exceptionnel ? Cette expérience d’une heure vous permettra de le découvrir, d’explorer les ingrédients qui influencent le goût et la tonalité du whisky

Votre expérience commence à l’Irish Whiskey Expérience, dans le centre de Killarney, où vous rencontrerez un maître sommelier en whisky. Vous rejoindrez un petit groupe de passionnés et bénéficierez d’une brève introduction au processus de distillation du whisky. La visite sera adaptée à votre niveau d’expérience et, après le quiz sensoriel, vous aurez droit à une dégustation de whisky. Celle-ci jouit d’un encadrement, avec quatre whiskeys irlandais de première qualité à déguster, chacun étant associé à un fromage de ferme irlandais traditionnel. 

06. Découvrez la scène gastronomique de Cork et le marché anglais

Entouré par la campagne et bénéficiant d’un climat tempéré, Cork a longtemps été un centre agricole prospère. Au XVIIIe siècle, son immense port naturel permettait aux marchands locaux d’exporter du bœuf salé, du porc et du beurre jusqu’aux Antilles. Dans les années 1860, Cork possédait le plus grand marché de beurre du monde. Cette affinité pour la gastronomie et les valeurs de production élevées se retrouve dans les nombreux restaurants de la ville. 

Cork est devenu célèbre pour son amour des crubeens (pieds de porc bouillis), des tripes et du drisheen encore mangeables dans les restaurants aujourd’hui. Marché couvert victorien orné d’un plafond voûté et de colonnes élancées, l’animé English Market de Cork est un centre commercial de la ville. Vous y trouverez certains étals tenus par la même famille depuis des générations et une multitude de petits commerçants. C’est le genre d’endroit où vous pouvez être sûr de la qualité des produits et du service personnalisé. 

05. Admirez les paysages du Donegal

Plus que tout autre chose, le Donegal est connu pour ses paysages. Le long de son littoral battu par les vents déferlent d’immenses étendues de sable doré souvent désertes. Portsalon et Ballymastocker Bay, sur les rives du Lough Swilly, sont des endroits populaires. Malin Head et Culdaff Bay, sur la péninsule d’Inishowen, sont un peu plus sauvages, et entre les deux se trouvent de nombreuses criques. À l’intérieur des terres, les montagnes, les forêts et les chutes d’eau récompensent les randonneurs. 

Pyramidal Errigal, à 751 m, est le plus haut sommet du comté. À ses pieds se trouvent le Poisoned Glen et le Lough Dunlewey. Vous aimerez la route sinueuse qui traverse le col de Glengesh, bordée de pentes abruptes, de vieux cottages et de fermes à moutons. En revanche, la merveille naturelle la plus louée du Donegal est la falaise de Slieve League. Presque trois fois plus haute que les falaises de Moher dans le Clare, la paroi rocheuse plonge ici de 600 m dans l’océan.

04. Observez des démonstrations de chiens de berger

En 2016, l’Irlande comptait 5,2 millions de têtes de moutons, soit un demi-million de plus que d’habitants. Et, là où vous trouverez des moutons, vous trouverez aussi des chiens de berger. Vous adorerez regarder ces chiens intelligents et agiles rassembler leurs charges, agissant en réponse aux sifflets ou aux appels cryptiques des bergers. Il est possible de s’arranger pour que vous assistiez à une démonstration de cet art ancien dans une petite ferme historique à Slea Head. 

Travaillant généralement en tandem, vous verrez des chiens de la ferme poussant les moutons à travers une barrière. Ils s’élancent parfois vers l’avant puis se figent soudainement, pour ensuite ramper lentement sur le sol, le ventre pressé contre l’herbe humide. C’est tout simplement spectaculaire. De plus, la ferme abrite également des exemples de clocháns (cabanes à ruches) et des cottages de la famine. Après avoir observé les chiens, vous pouvez vous promener dans la ferme et visiter les vestiges. 

03. Promenez-vous dans le Ballymaloe House

Situé à environ 40 minutes de route à l’est de Cork, le Ballymaloe House se trouve au milieu d’un vaste domaine agricole. Il s’agit d’une entreprise familiale, avec trois générations impliquées dans la ferme, l’hôtel, l’école de cuisine, la boutique et le café. L’hôtel est un manoir de campagne recouvert de glycines, construit autour des vestiges d’un château normand du XIVe siècle. Les chambres sont élégantes et chaleureusement décorées, avec des cheminées, des portraits, de grandes fenêtres et plusieurs coins salon cachés. Quant à lui, le restaurant est réparti dans sept salles adjacentes

Il va de la véranda lumineuse et feuillue donnant sur le lac à la salle Yeats d’un bleu profond. Les menus mettent en valeur les ingrédients de saison provenant de la région. Les chambres se retrouvent dans la maison principale et dans la cour adjacente. Bien qu’elles bénéficient toutes de la même décoration, elles présentent toutes un style traditionnel et élégant et un mobilier de grande qualité. À côté de l’hôtel, vous trouverez la boutique et le café Ballymaloe, tandis que l’école de cuisine se trouve un peu plus loin. 

02. Accédez au parc national de Glenveagh

L’une des vallées les plus renommées du Donegal est le Glenveagh. C’est un endroit sauvage et pittoresque recouvert de forêts de chênes et de bouleaux. Avec son lac d’acier situé au pied de montagnes couvertes de bruyères, il invite à l’exploration. Cette idylle rurale a attiré le riche propriétaire terrien John George Adair qui y a construit un château au XIXe siècle. L’exploration des jardins formels du château et des chambres somptueusement décorées donne une touche unique à la visite. 

Aujourd’hui, le château, les terres et le domaine forestier plus vaste bénéficent d’une protection en tant que parc national. Toutefois, ils offrent des promenades pittoresques dans la nature sauvage du Donegal. Nature sauvage isolée au cœur du comté de Donegal, le parc national de Glenveagh attire depuis longtemps des visiteurs du monde entier. Il abrite une vaste étendue de landes, de forêts et de montagnes entourant le Lough Veagh, long de 6 km. Mieux, les paysages du parc constituent un habitat pour les cerfs rouges, les renards, les blaireaux, les hiboux et les martres des pins. 

1.Faites une randonnée dans les falaises de Slieve League

Presque trois fois plus hautes que les falaises de Moher dans le Clare, les falaises de Slieve League sont splendides. Logées dans le Donegal, elles plongent de 600 m dans l’océan. Ces falaises, comptées parmi les plus hautes d’Europe, offrent des vues sur les montagnes du Donegal. L’exploration à pied avec un guide donne vie au paysage, à son histoire et à sa géologie. Elle permet également d’accéder en toute sécurité à des sentiers plus difficiles, non balisés ou particulièrement risqués. 

Vous rencontrerez votre guide sur le parking des falaises de Slieve League à Teelin. En fonction de votre forme physique et des conditions météorologiques, votre guide décidera de l’itinéraire à suivre pour votre promenade. Les options vont de la simple promenade sur des pistes pavées à des randonnées difficiles sur des sentiers accidentés et non balisés. Dans tous les cas, vous allez bien vous amuser et profiter d’une expérience inoubliable. En outre, vous aurez des vues sur Sligo, Leitrim et peut-être Mayo par temps clair. 

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands