voyage en Espagne

25 idées d’activités à faire au cours d’un voyage en Espagne

L’Espagne a toujours été une très belle destination pour tous ceux qui s’y rendent. Que ce soit pour passer de longs séjours de vacances ou des séjours très courts, le pays vous séduira. Grâce à une panoplie d’activités menées dans les villes, les visiteurs gardent un souvenir incroyable de leur passage en terre espagnole. Vous aussi, souhaitez-vous vivre la belle expérience ? Avant tout, il est important que vous sachiez de quelle façon le séjour sera agréable. Pour vous aider, nous avons établi le meilleur programme. Découvrez ci-dessous les 25 idées d’activités à pratiquer au cours d’un voyage en Espagne.  

25- Partir en randonnée au parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu

Il s’agit de l’un des meilleurs paysages naturels d’Espagne. Le parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu se trouve dans les Pyrénées. Il plaira certainement aux amoureux de la nature. En effet, cet espace naturel abrite un sommet, le mont perdu, l’attraction préférée des escaladeurs mesurant 3355 m de haut.

Tentez aussi l’expérience si vous en êtes capables et escaladez jusqu’en haut de ce mont. Vous bénéficierez de ce fait d’une vue panoramique sur les environs. Outre ce point culminant, le parc doit aussi sa réputation à ses quatre vallées. Elles sont propices à des randonnées. Alors, n’hésitez pas à profiter de cet endroit naturel en parcourant les sentiers aménagés entre les canyons, les forêts, les prés. Vous découvrirez ainsi donc la cascade de Cola de Caballo, l’un des incontournables des lieux.

24- Photographier l’aqueduc de Ségovie

Découvrir l’aqueduc de Ségovie revient à faire un saut en arrière vers la civilisation romaine. Il se trouve à Ségovie, une ville située à près de 30 minutes de Madrid, la capitale. En effet, au 1er siècle avant Jésus-Christ, les Romains avaient construit ce patrimoine mondial de l’UNESCO. Mesurant 813 mètres de long, il est composé de 166 arcs et de 20 400 blocs de granit reliés les uns aux autres.

Fait impressionnant, aucun mortier n’est intervenu dans la construction de cette architecture antique pour tenir ces blocs de granit. Le monument de 28,5 mètres de hauteur servait à l’époque à transporter de l’eau depuis la rivière Fuenfría vers la région de la Acebeda. Aujourd’hui encore, son état de conservation attire de nombreux touristes venus photographier ce qui constitue le plus grand vestige romain d’Espagne.

23- Marcher au-dessus du vide au Caminito del Rey

Dans la ville de Malaga se trouve l’un des chemins considérés autrefois comme le plus dangereux au monde. Le Caminito del Rey est un sentier aérien de huit kilomètres qui relie les chutes d’eau de Gaitanejo et d’El Chorro. En effet, à sa construction en 1921, il servait de chemin d’accès à la centrale hydroélectrique. De nos jours, le Caminito del Rey constitue une attraction touristique pour de nombreuses personnes venues marcher sur cette passerelle suspendue à 100 mètres.

Bien évidemment, ce sentier vertigineux se fréquente en toute sécurité en raison des rénovations qu’il a subies. Toutefois, pour tenter l’expérience et marcher sur ce sentier, vous devez porter un casque de protection fourni par le poste de contrôle. De même, équipez-vous de chaussures de protection appropriée, sans quoi l’aventure ne sera pas possible.

22- Observer les animaux emblématiques espagnols au parc national des pics d’Europe

Envie d’observer les animaux les plus emblématiques d’Espagne ? Rejoignez le parc national des pics d’Europe, l’écosystème de l’atlantique. Il se situe au nord du pays dans les monts Cantabriques. Avec une superficie de 67 127 hectares, cet espace naturel abrite tout un écosystème. On y retrouve des prés, des montagnes, des forêts, mais aussi des lacs et des gorges.

Il est propice à de belles randonnées pédestres. Alors, vous ne serez pas au bout de votre surprise à la vue de certaines espèces animales. Cet endroit est, en effet, le refuge des animaux emblématiques du pays. Vous y retrouverez donc des mammifères à l’instar du chevreuil, du coq de bruyère ou encore du vautour percnoptère. Par ailleurs, le parc abrite aussi des chamois, des ours bruns et des loups ibériques.

21- Traverser le pont neuf de la ville de Ronda

Située dans la province de Malaga, Ronda compte une particularité : un ravin d’une profondeur de 130 mètres la divise en deux. Si plusieurs attractions sont à découvrir dans cette région, celle du pont neuf est capitale. Il s’agit, en effet, du monument le plus important construit entre 1759 et 1793. Ce pont est érigé au-dessus de la gorge séparant la ville. Il permet de ce fait de relier les deux parties de la Ronda.

Il attire un nombre impressionnant de visiteurs qui viennent découvrir cette merveille architecturale d’une prouesse technique incroyable. Cependant, en plus de le traverser, s’arrêter et contempler l’intérieur du pont neuf de Ronda parait important. Vous découvrirez alors le centre moderne d’interprétation qui donne plus de détails sur cette construction et l’environnement qui l’entoure.

20- Découvrir la cathédrale de Valladolid

La ville de Valladolid compte l’un des plus beaux édifices religieux du pays, la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption. Sa construction a débuté au XVIe siècle sous la supervision de l’architecte Juan de Herrera. Il désirait construire une église à trois nefs et un transept. Il n’y parvient pas. Son œuvre inachevée sera ensuite poursuivie par Alberto Churriguera au XVIII siècle dans un style baroque.

Néanmoins, l’église, notamment au niveau de la tour, a connu de nombreuses modifications n’ayant rien de commun avec le plan initial de Herrera. Toutefois, choisir de découvrir la cathédrale semble une bonne idée. En effet, visiter cette bâtisse religieuse vous fera voir l’intérieur composé du retable du maitre-autel de Juan de juni. On y découvre aussi un musée et deux figures de saints représentés.

19- Se rendre à l’abbaye de Montserrat

L’abbaye de Montserrat est le premier sanctuaire marial de toute la catalogne. Il est perché sur la montagne Montserrat. C’est un lieu de pèlerinage consacré à la vierge Marie accueillant chaque année plusieurs touristes venus du monde entier pour prier. De même, ils en profitent pour découvrir les attractions touristiques autres que le sanctuaire.

Alors, pour commencer votre exploration, partez à la découverte du monastère bénédictin et de la basilique. Son origine remonte à la découverte de la grotte de la vierge Marie dans la « santa cova », grotte sainte en 880. Il abrite des moines qui mènent une vie de prière continue. Dans son enceinte se trouve la basilique, un très beau bâtiment dont l’intérieur orné abrite la vierge noire, priée par tous les pèlerins. Tout juste en face de là, vous verrez la place Santa Maria avec ses magnifiques sculptures.

18- Participer au spectacle de Flamenco à Grenade

Si vous recherchez de l’ambiance en Andalousie, se rendre dans un tablao est la meilleure solution. Ce sont en effet des bars dans lesquels ont lieu chaque nuit des spectacles de flamenco. Il s’agit d’une fête gitane au cours de laquelle chants et danses sont au rendez-vous. Debout ou assis avec un verre de boisson à la main, admirez les danses de ces habitants.

Au son de la zambra, une musique de flamenco, hommes et femmes dansent. Une merveilleuse façon d’oublier ses soucis et de vivre pleinement l’instant présent. Alors, tout comme ces gens-là, levez-vous et dansez. Ça sera une expérience inoubliable dans votre vie. Pour vivre ces nuits de folie, plusieurs choix s’offrent à vous. Visitez la « casa del arte flamenco » ou le « centro del flamenco Huerta Cercada ».

17- Admirer le charme de la basilique de San Juan de Dios

Construite à partir de 1737, la basilique de San Juan de Dios attire l’attention des touristes. Cet édifice baroque est en effet dédié au saint patron de la ville, Saint-Jean-de-Dieu. Son charme se trouve tant à l’extérieur qu’à son antre. Ainsi donc, depuis la rue, admirez la façade extérieure de la bâtisse constituée de deux tours. Celles-ci racontent la vie de Saint-Jean-de-Dieu à travers les niches qu’elles abritent.

Levez en conséquence la tête et appréciez le travail extraordinaire accompli par les constructeurs. Mieux encore, l’intérieur laisse perplexe. Elle brille de la couleur dorée, symbole de richesse et d’abondance. Contemplez de ce fait les magnifiques orgues et objets précieux servant de décoration. Vous tomberez également sous le charme des différentes sculptures et peintures répandues dans tous les coins. Toutefois, ne manquez surtout pas l’autel qui se révèle exceptionnel.

16- Profiter de la vue panoramique sur Grenade depuis le mirador de San Nicolas

La région possède tant d’atouts touristiques et culturels qu’il est beau de la voir dans son entièreté. Pour cela, aucun autre endroit n’est meilleur que le Mirador de San Nicolás. En effet, ce point d’observation permet d’avoir une vue magnifique sur Grenade. Il est situé dans l’ancien quartier maure, l’Albaicín. De là, admirez avec plaisir la prairie de la ville et ensuite, regardez le sublime palais fortifié de l’Alhambra.

Vous ne raterez surtout pas non plus les pics montagneux jonchés de neige de la Sierra Nevada. Toutefois, en raison de l’affluence observée sur les lieux, de nombreux musiciens de rue viennent se mettre en démonstration pour gagner quelques sous. Il en est de même pour les artisans qui exposent leurs œuvres. Une occasion propice pour acheter un souvenir.

15- Découvrir le théâtre romain de Gades

Poursuivez votre séjour en Espagne par la visite du théâtre romain de Gades. Il est situé à Cadix et se révèle le plus ancien théâtre romain découvert dans la péninsule ibérique. Ce site historique a été découvert à la suite des fouilles archéologiques menées en 1980. L’origine de sa construction remonte au temps de Jules César.

Cicéron ou encore Strabon en parlait auparavant dans leurs différents ouvrages. Par ailleurs, les études effectuées sur le vestige de 120 mètres de diamètre montrent qu’il pouvait accueillir jusqu’à 20 000 spectateurs. Ce qui fait ainsi du site le deuxième plus grand en Espagne en matière de capacité. Sur les lieux, lors de votre visite, découvrez la cavea en forme de fer à cheval et sa galerie couverte de voutes en berceau.

14- Explorer l’intérieur du château de Santa Catalina

Le château de Santa Catalina fait partie des monuments à découvrir lors d’un séjour dans la péninsule ibérique. Il est situé à Cadix, sur la colline de Santa Catalina, non loin du port de Tarifa. Il a été construit en 1597 par Cristobal de Rojas sous l’ordre du roi Felipe II. En effet, en 1585, la guerre anglo-espagnole avait débuté, faisant de Cadix une victime.

Désireux de mettre sa ville à l’abri et de ne plus voir les fantômes du passé ressurgir, le roi décida de construire cette forteresse. La mort de l’architecte ralentira la construction. Toutefois, l’arrivée de Charles II sur le trône allait faire repartir les travaux. Ainsi donc, à l’intérieur, se trouve la chapelle autrefois dédiée à Sainte-Catherine, mais aussi une prison. Cela étant, vous avez également la possibilité de regarder les casernes, citernes à canon et pavillons constituant l’arsenal militaire dudit château.

13- Vivre une expérience unique dans le désert des Bardenas Reales

Constitué aujourd’hui de roches à la suite des érosions qu’il a subies, le désert des Bardenas Reales s’étend sur 42 000 hectares. Il se situe sur le piémont des Pyrénées et est composé de ravins, de falaises, mais aussi de cheminées de fée. C’est d’ailleurs ce qui constitue sa réputation, car il reçoit beaucoup de visiteurs étrangers. On y découvre un écosystème diversifié avec une flore et une faune semblable à celles d’Afrique.

Y aller en randonnée vous fera admirer les brousses, les marais salants et les buissons. Dans ces endroits se logent des chats sauvages, des hiboux, des aigles et même des renards. Pour cela, vous devez emprunter la canada Real de los Roncaleses, une route de randonnées avec de meilleures vues. Alors, que ce soit à pied, à vélo comme à voiture, parcourez cette réserve de la biosphère de l’UNESCO et capturez cette nature sauvage.

12- Passer des moments de détente au parc naturel de la Sierra de las Nieves

Entre Ronda et Malaga se trouve le parc naturel de la Sierra de las Nieves. Il s’agit d’une réserve biosphère dotée de plusieurs paysages exceptionnels. On y voit des grottes, des galeries et de hauts sommets. Le parc abrite, de même, le gouffre le plus profond d’Andalousie. Si sa flore se résume au sapin méditerranéen, sa faune quant à elle est diversifiée.

Elle est composée de chèvres sauvages, de faucons pèlerins, de hiboux royaux et d’autres espèces d’oiseaux. Par ailleurs, les espèces aquatiques telles que le poisson-moine ou le crabe autochtone font également partie de cette biodiversité. Les conditions naturelles du parc permettent ainsi donc aux visiteurs de s’adonner au canoë-kayak ou encore de faire des randonnées pédestres vers les 14 villages blancs des alentours.

11- Découvrir le patrimoine historique de la ville d’Antequera

Il y a 2000 ans, cette ville andalouse s’appelait Antikaria. Ce n’est qu’en 1410, après sa conquête par les catholiques, qu’elle prit le nom d’Antequera. Elle recèle d’un nombre incroyable de trésors. À commencer par ses églises baroques comme El Carmen avec son intérieur magnifique. Ensuite la Real Colegiata de Santa Maria la Mayor, une église dotée d’une université ancrée dans la période de la renaissance.

Mais aussi de nombreux couvents comme celui de Madre de Dios de Monteagudo construit entre 747 et 176. Quant aux monuments, la ville en regorge aussi de très grands qui sont chargés d’histoire. Le palais de Najera construit au XVIIIe siècle et transformé aujourd’hui en musée ou l’Arco de los gigantes en font partie. Ne manquez pas non plus le dolmen de Viera et celui de Tholos.

10- Déambuler dans les ruelles étroites de la ville d’Avila

Connue aujourd’hui comme la ville où a vécu, jusqu’à sa mort, Sainte Térèse, Avila est une belle destination espagnole. Pour l’histoire, elle avait été fondée au XIe siècle pour servir de bouclier contre les envahisseurs maures. C’est alors que les habitants entourent la ville d’une impressionnante muraille de 2500 m avec 88 tours. Les murs très hauts mesuraient trois mètres d’épaisseur.

Aujourd’hui encore, ils n’ont pas disparu. Retrouvez donc ces murailles qui encerclent cette cité jonchée de ruelles étroites. Entre l’architecture ancienne de certaines maisons et le style roman des églises et monastères, déambuler dans les ruelles devient un plaisir. Cela constitue le meilleur moyen de vivre et d’observer l’atmosphère médiévale ainsi que les secrets que cache la ville des remparts. Qu’attendez-vous encore ? Sans plus tarder, partez à sa découverte.

9- Se détendre sur la plage paradisiaque de Cala Agulla de Majorque

En Espagne, vous devez aussi vous rendre dans les îles Baléares. Elles sont les meilleures destinations pour des moments de repos. Notamment l’île de Majorque qui possède une pléiade de plages paradisiaques. Vous comprenez donc pourquoi elle attire chaque année tant de monde. Ce coin de paradis met à votre disposition de magnifiques plages idylliques.

Avec plus de 340 plages, vous êtes assuré de trouver celle qui vous convient le plus. S’il y a néanmoins une à suggérer, c’est bien sûr celle de Cala Agulla. Elle se trouve juste à deux kilomètres de Capdepera. Son sable blanc et fin bordé de pins et son eau turquoise de très bonne qualité assurent de beaux moments. Faites-y alors de la plongée, du surf, des canoës et autres sports nautiques.

8- Faire la fête sur l’île d’Ibiza

Ce n’est un secret pour personne. Il est désormais connu de tous que l’île d’Ibiza est l’île de la fête. Se rendre sur sa côte sud vous donnera une idée claire de l’ambiance qui règne dans cet endroit. Jeunes et vieux prennent d’assaut ses nombreux clubs et bars pour s’éclater. Ces établissements ne sont jamais désemplis en période de vacances.

En effet, pour attirer plus de monde, ils offrent des boissons et cocktails à des prix très abordables. Mieux, si le matin, vous profitez de la plage, dès l’après-midi, rejoignez le meilleur club de l’île et passez-y des instants festifs jusque tard dans la nuit. Par ailleurs, comme Las Salinas, d’autres plages servent en même temps de clubs et bars et s’animent du matin au soir. Faites votre choix.

7- Goûter à la gastronomie espagnole à Tenerife

Séjourner en Espagne sans goûter à la gastronomie du pays parait une hérésie totale. Désigné comme « l’île des mille expériences sur une seule et même île », Tenerife offre une expérience culinaire spéciale. Cette région accueille de nombreux touristes en quête du meilleur de la gastronomie espagnole. Goutez donc ici de meilleurs plats espagnols.

Pour cela, il faut se rendre dans l’un des restaurants de l’île comme la Casa Gusto. Mettez votre serviette et soyez prêt à savourer les ragouts faits avec des morceaux de viande. Aussi, essayez le Gofio, un mets typique des habitants de la région. Par ailleurs, les papas arrugadas composés de pommes de terre servies avec de la sauce mojo sont aussi excellents.

6- Visiter l’Alcazar de Séville

Autre activité à faire pour rendre inoubliable votre séjour en Espagne est la visite de l’Alcazar de Séville. Il ne s’agit pas d’un monument. Au contraire, il s’agit d’un complexe de monuments inscrit au patrimoine de l’UNESCO qui retrace l’histoire de la ville de Séville depuis des siècles. À travers une visite guidée, découvrez l’intérieur de l’un des endroits les plus visités au monde.

L’Alcazar royal de Séville vous emmène dans un voyage à travers différentes époques. Découvrez la Patio de las Doncellas, cours des demoiselles en français. Avec sa fontaine, elle figure parmi les endroits les plus photographiés au monde. Admirez aussi d’autres points comme la cour des Stucs, les jardins et diverses autres formes architecturales.

5- Visiter la Sagrada familia à Barcelone

Vous ne pouvez pas visiter la ville de Barcelone sans y marquer un arrêt. Édifice religieux emblématique, sa construction a débuté en 1882 avec à la tête des travaux l’architecte Antoni Gaudi. Celui-ci était chargé de construire sur un terrain de 12 800 m² un temple constitué de 5 nefs et une croisée. De plus, il devrait y ajouter 3 façades, 18 tours, une abside et un déambulatoire extérieur.

La tâche s’annonçait énorme, mais Gaudi n’en démordait pas puisqu’il y consacra 41 années de sa vie avant de mourir le 10 juin 1926. Aujourd’hui encore, la Sagrada familia de 115 mètres de haut est inachevée. Toutefois, sa visite permet de contempler la crypte qui sert d’église ainsi les nombreuses sculptures et ornements déjà achevés. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un véritable chef-d’œuvre.

4- Se rendre sur la colline de Montjuïc

C’est sans doute la colline la plus célèbre de Barcelone. Non pas pour sa hauteur (213 mètres), mais plutôt pour les installations qu’elle abrite. En effet, alors que la ville accueillait, en 1929, l’exposition mondiale, plusieurs installations ont été construites sur la colline. Certaines d’entre-deux servent encore et attirent les touristes venus visiter la ville.

Alors comme eux, empruntez le téléphérique du port et descendez à la montagne. De là, commence votre exploration. Vous verrez le château de Montjuïc construit au temps du dictateur Franco ainsi que le musée de l’olympisme et des sports. Non loin de là se trouve le magnifique Jardin botanique de Barcelone, tout juste à proximité du Jardin botanique historique de la ville. De plus, assistez au somptueux spectacle de la fontaine magique de Montjuïc.

3- Découvrir les coulisses du Camp Nou

Il s’agit d’un des stades de football les plus emblématiques d’Europe et du monde. Le camp nou a vu jouer sur sa pelouse de très grands joueurs de football comme Johan Cryuf, Maradona ou encore l’Argentin Messi. Si les spectateurs n’ont droit qu’aux places dans les tribunes, il leur est bien possible de visiter les coulisses de cet édifice sportif.

En effet, cette expérience extraordinaire est possible grâce à des visites organisées par le club pour collecter de l’argent en vue de sa rénovation. Elles vous emmèneront non seulement sur la pelouse, mais aussi dans les vestiaires, le tunnel des joueurs et la salle des trophées. Ce faisant, vous pourrez voir exposer les trophées gagnés au fil des ans dans des vitrines.

2- Admirer les œuvres de Picasso au musée Picasso

Il fut l’un des plus grands artistes peintres de l’histoire. Né en 1890 à Malaga et mort le 8 avril 1973, Pablo Picasso est le maitre du cubisme. Au cours de sa vie, il réalise plus 45 000 œuvres. Une partie de celles-ci se trouve au musée Picasso situé à Barcelone. Dans ce bâtiment de trois étages, près de 4500 œuvres du célèbre peintre sont exposées.

Elles appartiennent toutes à l’artiste. Par ailleurs, le musée Picasso connait une forte affluence. De plus, si l’entrée est gratuite aux moins de 18 ans, elle ne l’est pas pour les autres âges. Il faudra donc se procurer le billet standard à 12 euros pour accéder au bâtiment ouvert du mardi au dimanche de 10 heures à 19 heures.

1- Visiter le palais royal de Madrid

Ville très connue en raison de son club de football, Real Madrid, 14 fois vainqueurs de la Ligue des champions, Madrid est sublime. La ville située à l’ouest de l’Espagne regorge de monuments et de plusieurs sites architecturaux. L’un des plus importants à découvrir est le palais royal. C’est là que réside la famille royale espagnole. De loin, l’architecture baroque spectaculaire du bâtiment sidère.

Sa construction avait en effet commencé en 1738 à la suite de la destruction de la forteresse mauresque existante au même endroit. Après 18 ans, il fut achevé et constitua l’un des plus beaux édifices du monde. Admirez ainsi de près, les pièces uniques ayant servi à sa construction, de même que la chapelle royale garnie de sculpture. Ne manquez pas la salle du trône et la cuisine royale avec ses ustensiles impressionnants.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile