176737960_m

25 idées d’activités à faire au cours d’un voyage au Portugal

À l’ouest du continent, le Portugal abrite des villes culturellement riches, influencées par son rôle de premier plan dans l’ère des découvertes. Ceci, sans oublier sa foi catholique inébranlable qu’il partage avec l’Espagne voisine. Avec des options illimitées d’activités à réaliser dans ce pays, l’on peut être embarrassé. Consultez ici la liste des meilleures activités à faire au cours d’un voyage au Portugal. 

25. Une excursion en 4×4 et à vélo à Sete Cidades

Les paysages volcaniques spectaculaires des Açores sont sûrement leur caractéristique la plus connue. Pour beaucoup, Sete Cidades sur São Miguel est le joyau de leur couronne. Cette caldeira massive est remplie de lacs bleus et verts. Mieux, elle est bercée par une forêt dense et jalonnée de sentiers de randonnée et de pistes cyclables. Cette excursion en 4×4 d’une demi-journée permet d’explorer la région. Vous descendrez au bord des lacs et monterez sur le bord du cratère pour admirer le paysage. De même, vous apprendrez les légendes locales ainsi que l’importance géologique et culturelle de la caldeira. 

En outre, en traversant l’intérieur de l’île, vous verrez du bétail paître dans de riches pâturages et des points de vue pittoresques. Les vestiges d’un aqueduc du XVIe siècle qui transportait autrefois l’eau de Sete Cidades à Ponta Delgada sont également visibles. En approchant de Sete Cidades, vous aurez une vue sur les lacs jumeaux qui remplissent l’énorme caldeira. Comme beaucoup d’endroits aux Açores, il existe plusieurs histoires sur la façon dont la région de Sete Cidades a obtenu son nom. 

24. Pratiquer du Kayak au lagon de Furnas

Entouré d’un volcan endormi et de mares de boue bouillonnantes, le lac Furnas est l’une des attractions les plus populaires de São Miguel. À ses alentours, on retrouve des trous de ventilation fumants et des collines luxuriantes recouvertes d’une forêt subtropicale dense. Admirez le lac de cratère et la vallée environnante à bord d’un kayak assis sur une pagaie sereine de deux heures. En outre, tout au long du chemin, vous apercevrez des monuments historiques, des champs géothermiques et des jardins subtropicaux. Après un bref briefing sur la sécurité et quelques instructions de base, vous partirez sur le lac à un rythme tranquille. 

Les eaux placides sont bercées par des collines escarpées recouvertes de forêts mixtes tempérées, ce qui donne au lac une atmosphère très sereine. Des nuages de vapeur s’échappent du sol à l’extrémité nord du lac. Ici, l’activité géothermique alimente des sources chaudes, des mares de boue bouillonnantes et des fumerolles fumantes. Pendant que vous pagayez, votre guide vous expliquera la position de l’île à la jonction des plaques tectoniques eurasienne, africaine et nord-américaine. Il vous expliquera l’histoire, la géologie et l’activité volcanique de la région. 

23. Découvrir Évora et l’Alentejo : circuit œnologique et gastronomique

La première étape de cette visite est Évora, la capitale régionale, qui se trouve à environ 90 minutes de route. La ville a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1986 pour son architecture romaine incroyablement bien préservée. Vous visiterez sa structure la plus remarquable, le temple de Diane. En effet, le cœur historique de la ville date de l’époque médiévale. Les rues étroites et sinueuses sont flanquées de maisons blanchies à la chaux caractéristique de la région. 

C’est aussi le cas de nombreuses églises et chapelles, et de belles places publiques. Votre guide vous conduira autour des sites les plus significatifs et vous donnera un aperçu de l’histoire de la ville. Après votre visite à pied, vous aurez du temps libre pour profiter de la réputation d’Évora en tant que centre gastronomique. Vous prendrez un déjeuner dans le cœur historique de la ville. L’Alentejo est un important centre agricole depuis l’époque romaine. Aujourd’hui, il est connu pour produire certains des meilleurs aliments et vins du Portugal

22. Une visite d’Arrábida

Au cours de cette visite, votre premier arrêt sera Palmela. Ici, vous aurez une vue spectaculaire sur la baie de Setúbal depuis un point de vue situé à côté d’un château du XIIe siècle. En continuant à travers la campagne, vous vous rendrez à Azeitão. C’est le moment de visiter une exploitation viticole familiale pour découvrir les vignobles et apprendre les techniques de vinification locales. Mieux, vous pourrez déguster une sélection de vins rouges, blancs et fortifiés. Maintenant, vous vous dirigerez vers la ville portuaire de Setúbal, avec sa vieille ville historique et sa forteresse au sommet d’une colline. 

Vous aurez du temps libre pour explorer le front de mer et déjeuner dans l’un des nombreux restaurants. En effet, la ville est réputée pour ses excellents fruits de mer. D’ailleurs, c’est un bon endroit pour essayer la spécialité locale, le choco frito (seiche frite). Après le déjeuner, vous vous rendrez au vaste parc national d’Arrábida. Ce dernier abrite une flore et une faune indigènes abondantes et protège un écosystème d’arbustes méditerranéens rares. 

21. Un cours de cuisine rurale portugaise

Ce cours de cuisine vous fera découvrir la cuisine portugaise contemporaine. Vous plongerez dans la gamme et la profondeur des goûts et des arômes obtenus à partir d’ingrédients simples et de techniques traditionnelles. Pour ce faire, vous visiterez une maison familiale bucolique à la campagne. Là, vous mettrez la main à la pâte en participant à la préparation d’un repas de quatre plats. Pendant ce temps, vous dégusterez des amuse-gueules traditionnels, visiterez le domaine agricole. Ceci constituera pour vous un pas de plus vers les habitants et les traditions du Portugal. 

À votre arrivée à la campagne, vous rencontrerez votre hôte et votre chef pour la journée. Après une brève introduction autour d’une sélection de vins et de fromages de la propriété, vous entrerez dans le vif du sujet. Concrètement, vous vous mettrez à préparer le repas avec des légumes et des herbes fraîches du jardin. L’expérience vous apprendra un peu plus sur les ingrédients traditionnels utilisés dans la cuisine portugaise. Votre hôte vous expliquera comment la nourriture portugaise a évolué au fil des ans et reste copieuse et riche. 

20. Une visite à pied des traditions de Lisbonne

Votre guide viendra vous chercher à votre domicile pour commencer la visite. Vous partirez pour une promenade d’une demi-journée dans les quartiers les plus intéressants de la ville. En chemin, vous découvrirez l’histoire de Lisbonne. Votre itinéraire exact dépend de votre point de départ. Mais il comprendra une visite de la grande Praça do Comércio, située au bord du fleuve. Votre guide vous expliquera l’importance stratégique de la colonie située à l’embouchure du Tage. La ville a une aura mauresque distincte, bien qu’elle ait été victime de la Reconquista chrétienne au 12e siècle. 

Vous en verrez la preuve dans la forteresse située au sommet de la colline et dans le carrelage élaboré et les arcs en pierre. En outre, la promenade comprendra le centre de Baixa, un quartier entièrement reconstruit par le Marquês de Pombal après le tremblement de terre. Là, de larges boulevards flanqués de maisons de ville couvertes de tuiles incitent à l’émerveillement. Vous aurez également l’occasion d’explorer le Chiado, quartier à la mode et animé, où les rues sont bordées de boutiques et de musées. 

19. Une promenade sur la côte de Lagos et visite de Sagres

Profitez d’une promenade le long de la côte sud du Portugal, en partant de la ville historique de Lagos. Ceci, avant de vous rendre dans le village de Sagres et au cap Saint Vincent, très accidenté, pour admirer la vue sur l’Atlantique. Un guide privé et un chauffeur vous accompagneront lors de cette randonnée guidée d’une journée entière. Ainsi, vous profiterez au maximum de votre temps et acquerrez une connaissance approfondie de la région et de son histoire. Vous apprendrez comment Lagos était autrefois l’un des centres les plus importants du Portugal. 

À travers les promenades, vous apprécierez son architecture et sa géologie. En outre, votre guide vous montrera également les traces du tremblement de terre dévastateur de 1755, qui a secoué la ville. Vous déambulerez dans les rues étroites de la vieille ville. Ensuite, vous vous dirigerez vers la côte. Vous emprunterez les sentiers qui longent le sommet des spectaculaires falaises de grès qui entourent une série de plages de sable. Enfin, les falaises abruptes cèdent la place aux eaux turbulentes de l’Atlantique, ce qui constitue un point final spectaculaire pour votre journée.

18. Une visite historique de Braga 

Braga est l’une des plus importantes villes religieuses du Portugal. Vous commencerez par la visite de Bom Jesus, une cathédrale qui domine la ville. Visible de partout à Braga, cet imposant lieu de pèlerinage est accessible par une série d’escaliers baroques raides et ornementaux. Les pèlerins étaient encouragés à les gravir à genoux. Plutôt que de grimper jusqu’au sommet, vous emprunterez le funiculaire à eau qui mène à l’église située au sommet de la colline. Après avoir pris le temps de regarder, vous descendrez les marches ornementales

Celles-ci sont bordées de statues et de fontaines représentant le chemin de croix et les cinq sens. Après avoir visité le Bom Jesus, vous continuerez dans le cœur de Braga, un labyrinthe de ruelles étroites et de petites places. Vous vous arrêterez pour visiter la cathédrale, la plus ancienne du Portugal, et explorerez le jardin de Santa Barbara. Vous disposerez également d’un peu de temps libre pour vous promener et trouver un endroit tranquille pour déjeuner avant de poursuivre. 

17. Une visite panoramique de Porto 

Votre guide vous emmènera dans le centre de Porto pour commencer votre visite panoramique de la ville. Vous partirez à pied, votre guide vous conduisant à travers les ruelles étroites et les rues tortueuses de la vieille ville. En chemin, vous découvrirez l’histoire et la culture de la ville et dégusterez peut-être une pâtisserie rapide. Après avoir fait le tour du centre de Porto, votre chauffeur vous emmènera à la périphérie de la ville. 

Vous observerez le belvédère du monastère de Serra do Pilar, d’où vous pourrez profiter d’une vue panoramique sur Porto. De là, vous continuerez jusqu’à Foz do Douro, l’embouchure du fleuve Douro, où des plages de sable et une esplanade panoramique donnant sur l’Atlantique. Votre prochaine étape se situe de l’autre côté du fleuve, au port de plaisance de Vila Nova de Gaia. Ici, vous monterez à bord de votre bateau privé et profiterez d’un déjeuner-croisière sur le fleuve Douro. En descendant le fleuve, vous verrez les sites de la ville d’un point de vue différent.

16. Une visite à pied de Ponta Delgada

Ville la plus grande et la plus importante des Açores, Ponta Delgada est riche en histoire et en culture. Ainsi, elle constitue un site clé pour comprendre le patrimoine et le mode de vie des îles. En vous promenant dans les rues avec un guide local, vous découvrirez sa conception, son architecture et ses défenses. De même, vous entendrez parler des résidents importants du passé et vous comprendrez les fondements de la vie insulaire. La visite d’un marché local vous permettra de découvrir les aliments de l’île et la cuisine traditionnelle. 

Mais les jardins botaniques vous donneront un aperçu de la grande variété d’espèces végétales qui poussent sur le sol volcanique. Autrefois simple village de pêcheurs, Ponta Delgada s’est développée au cours du XVIe siècle. Elle est aujourd’hui un port important pour São Miguel et les Açores dans leur ensemble. Une grande partie de l’architecture de cette époque est baroque. Ainsi, votre guide finira par vous emmener visiter certains des bâtiments les plus importants de la ville. 

15. Un cours de cuisine au marché à l’assiette cataplana

Le marché est situé dans un bâtiment moderne et a une atmosphère vibrante. Les étals regorgent de légumes frais, de fruits de mer, de charcuterie, d’olives de toutes sortes, de noix, d’épices et de pastéis. Votre chef vous guidera à travers le marché, s’arrêtant à différents stands pour vous expliquer comment les spécialités locales sont produites. De même, il vous indiquera les nouveaux ingrédients et vous apprendra à choisir les meilleurs fruits de mer et crustacés pour votre plat. Ensemble, vous sélectionnerez les ingrédients du repas que vous allez préparer. 

Après avoir parcouru les rues médiévales sinueuses, il est temps de changer de rythme et d’entrer dans une cuisine professionnelle tranquille. Votre chef vous montre comment préparer les fruits de mer et les crustacés nécessaires à la préparation du plat. Vous l’aiderez à préparer les légumes et apprendrez à combiner les épices et, surtout, à utiliser la marmite à cataplana. Une fois votre plat cuit, vous vous assoirez ensemble avec un verre de vin pour déguster ce que vous avez fait.

14. Visiter le vignoble de l’Alentejo 

Votre chauffeur privé viendra vous chercher et vous emmènera juste au-delà des murs médiévaux de la ville jusqu’au domaine viticole Herdade da Cartuxa. Autrefois propriété des Jésuites, mais gérée par la famille depuis le XIXe siècle, cette cave blanchie à la chaux a été créée en 1776. Elle produit certaines des étiquettes les plus connues du Portugal. À votre arrivée, vous serez accueilli par un guide de la cave pour commencer votre visite privée. Malgré son ancienneté, Herdade da Cartuxa est resté à la pointe de l’innovation depuis son ouverture. 

Votre guide vous expliquera comment le vin était produit ici à l’origine et quels changements ont eu lieu au cours des années. Vous pourrez également visiter les unités de production et les caves à barriques. De surcroît, vous apprendrez à connaître les cépages peu connus utilisés ici, comme l’aragones, le castelao et le trincadeira. Vous pourrez déguster une sélection de leurs vins, accompagnés d’en-cas traditionnels locaux comme des saucisses et du fromage. La visite dure environ 90 minutes. 

13. Pratiquer la randonnée dans la région viticole de Pico

Les moines siciliens ont apporté les premières vignes à Pico au 15e siècle, choisissant des cépages qui poussaient bien sur les pentes de l’Etna. Les plantes ont prospéré dans le riche sol volcanique et aujourd’hui, Pico est peut-être mieux connu pour sa production de vin. En vous promenant dans les vignobles aux murs de pierre avec votre guide privé, vous découvrirez plein de choses. Les conditions de culture particulières, l’impact de ce terroir inhabituel et l’histoire de la production de vin sur l’île. 

Votre guide vous présentera ensuite certains des vignerons modernes de Pico dans une coopérative viticole locale. Ici, vous aurez l’occasion de déguster quelques vins locaux. Les vignobles sont composés de petites parcelles ou « currais » entourées de murets de basalte qui protègent les vignes du vent. Au cours de votre promenade, vous en apprendrez davantage sur la forte minéralité du sol volcanique et les lits de parcelles rocheuses. Vers la fin du sentier, vous aurez un peu de temps pour explorer par vous-même. Ainsi, vous aurez une vue panoramique de l’île et des vignobles en contrebas

12. Observer des baleines et des dauphins

Les Açores se situent sur la route de migration annuelle des cétacés entre les zones d’alimentation de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud. Environ 25 espèces différentes peuvent être observées au large des îles au cours de l’année. Cette excursion d’une demi-journée vous emmène sur l’eau. Un biologiste à bord vous aidera à identifier les observations et à vous renseigner sur les espèces que vous voyez. Des baleines bleues aux baleines à bosse, en passant par les dauphins et les raies, tous évoluent dans les eaux profondes des îles. 

Par ailleurs, les eaux autour des Açores sont inhabituelles, car il n’y a pas de plateau peu profond autour des îles. Ceci signifie que les espèces d’eau profonde peuvent nager juste à côté du littoral. Pendant que vous attendez de trouver les baleines et les dauphins, un biologiste à bord va vous entretenir. Il parlera des nombreuses espèces que l’on peut trouver ici tout au long de l’année. Des cachalots, des globicéphales, des orques, des baleines bleues et des baleines à bosse. 

11. S’imprégner de la gastronomie de l’Alentejo

Véritable grenier à blé agricole depuis l’époque romaine et berceau de près de la moitié des vins portugais, l’Alentejo séduit plusieurs visiteurs. Il est considéré comme le cœur de la gastronomie du pays. La culture culinaire y est aussi riche et subtile qu’en Italie ou en France. Ceci, avec un accent mis sur la viande et les ingrédients locaux de saison. Les plats contiennent du gibier frais, du porc noir ibérique, des huiles d’olive poivrées, des champignons et une profusion de fromages au lait de brebis. En outre, les douces collines de la région abritent de vastes champs de blé. 

Le pain occupe une place centrale dans de nombreux plats et presque toutes les soupes sont servies avec une tranche au fond du bol. De plus, les vignobles produisent des cuvées riches et équilibrées, souvent à partir de raisins indigènes inconnus ailleurs. Certains vins de l’Alentejo sont encore produits selon des techniques qui remontent à l’époque romaine. Ils sont conservés dans d’imposantes amphores en terre cuite appelées talhas

10. Déambuler dans les rues du Bairro Alto et Chiado

À l’ouest de Baixa, le Bairro Alto est un dédale de rues connu pour sa vie nocturne. Des stands vendant des cocktails et autres boissons parsèment les places, où les gens se rassemblent le soir. De surcroît, le quartier abrite également certains des meilleurs bars et restaurants de la ville. Les habitants et les visiteurs affluent ici à la nuit tombée, transformant le barrio en une fête en plein air qui dure jusqu’à l’aube. C’est aussi l’endroit idéal pour écouter le fado, un genre populaire (bien que plaintif) de chanson populaire portugaise. Les airs lugubres sont généralement accompagnés de mandolines ou de guitares. 

Pendant la journée, vous pouvez visiter les cafés historiques, les monuments, les théâtres et les boutiques de créateurs dans le Chiado voisin. Aussi, le quartier abrite le Convento do Carmo, la ruine sinistre et sans toit d’un couvent détruit lors du tremblement de terre. Le squelette a été laissé debout comme un mémorial à la dévastation. Au nord, le quartier tranquille de Príncipe Real abrite des demeures historiques aux couleurs vives, des places tranquilles et des boutiques d’antiquités.

09. Plonger dans le centre d’Estoril

Autrefois terrain de jeu des monarques déchus et des dictateurs déplacés, cette ville balnéaire a connu son apogée glamour pendant la Seconde Guerre mondiale. En raison de la neutralité du Portugal, de nombreux aristocrates ont choisi passer la guerre dans le luxe le long de la « Riviera portugaise ». Cette concentration de riches et de puissants oisifs a attiré une foule d’espions et la ville est devenue un foyer d’intrigues. L’auteur Ian Fleming y a séjourné pendant la guerre et le Casino d’Estoril est considéré comme ayant inspiré Casino Royale. 

Aujourd’hui, le faste d’Estoril s’est effacé au profit d’une élégante station balnéaire. Autrefois un village de pêcheurs endormi, Cascais est aujourd’hui une station balnéaire animée. Elle arbore des plages de sable fin facilement accessibles en voiture ou en train. Au-delà des plages, les rues pavées noires et blanches de la ville abritent des jardins, des musées, et des restaurants de poisson exceptionnels. De plus, la vie nocturne y est animée, soutenue par de nombreux bars et clubs. 

08. S’aventurer dans les ruelles de Faro

Étendue et moderne, Faro est la capitale provinciale de l’Algarve. À première vue, elle ne semble pas offrir grand-chose. Mais la Cidade Velha (vieille ville) de la ville mérite un second regard. Doublement dévastée par les pillages britanniques et le tremblement de terre de Lisbonne, elle a été reconstruite à plusieurs reprises. Les rues sinueuses sont faites de pavés noirs et blancs. Les bâtiments serrés les uns contre les autres dégagent un charme méditerranéen, avec leur chaux écaillée et leurs balcons en fer forgé noir

En outre, il y a plusieurs églises historiques dans le quartier, notamment la Capela dos Ossos. Cette église à la façade blanche est dotée d’une façade baroque, de deux clochers jumeaux et d’un intérieur outrageusement doré. Mais la plupart des visiteurs sont là pour voir la petite chapelle à l’arrière, décorée avec les squelettes de plus de 1 000 moines. Des crânes aux yeux blancs se détachent des murs, encastrés dans des motifs géométriques créés à partir des os des jambes et des bras.

07. Découvrir la ville de Tavira

Tavira est située à l’extrémité orientale de la Ria Formosa. La Ria Formosa est un vaste système de lagunes d’eau salée et de marais peu profonds, d’îles-barrières et de criques. Paysage en constante évolution, sculpté par le vent et les marées, il constitue un point de repos essentiel pour les oiseaux. À une courte distance en ferry de la ville principale, vous trouverez Ilha de Tavira. Il s’agit d’une bande de terre qui s’enorgueillit de ses eaux aigue-marine et de ses kilomètres de larges plages dorées, bordées d’herbes marines. Mais il n’y a pas que les plages à Tavira. 

En se promenant dans le dédale de rues pavées, on découvre des places ombragées et des jardins historiques. On y trouve également de nombreuses églises médiévales et Renaissance, ainsi qu’un vieux pont romain. De plus, le château situé au sommet de la colline a été endommagé lors du grand tremblement de terre. Aujourd’hui, un jardin pousse au milieu des murs de pierre délabrés, remplis de bougainvilliers fuchsia et de jacarandas d’un violet éclatant.

06. Visiter le musée national des autocars

Ce musée illustre le riche passé du Portugal avec des expositions de carrosses dignes de Cendrillon, datant du XVIe au XIXe siècle. Ces moyens de transport sont couverts de dorures et mettent en évidence les goûts extravagants de la famille royale. Mais vous trouverez également des exemples provenant d’autres pays européens. Le grandiose Coach of the Oceans, un carrosse d’ambassade papale, date de 1716. 

Cet outrageux écrin de carrosse présente un tableau de cinq statues classiques grandeur nature, entièrement recouvertes de feuilles d’or, chevauchant un passager. En outre, la collection est abritée dans un bâtiment ultramoderne qui détonne avec les expositions historiques. De l’autre côté de la rue se trouve l’école royale d’équitation, Antigo Picadeiro Real. Il expose quelques exemplaires de carrosses dans des salles majestueuses ornées de fresques du XVIIIe siècle, d’énormes peintures à l’huile et d’une arcade surélevée.

05. Manger au Pastéis de Belém 

Les tartes à la crème, connues sous le nom de pastéis de nata, sont l’un des plats phares de Lisbonne et de Belém. Elles représentent une incarnation physique de l’histoire du pays. Après la révolution libérale de 1820, les moines du monastère des Jerónimos ont commencé à vendre les tartes à l’œuf sucré. Lorsque le monastère a fermé, la raffinerie a acheté la recette et, en 1837, a ouvert Pastéis de Belém. Le café marqué par des auvents bleus et blancs appartient aux descendants de la raffinerie. Fait intéressant, les tartes sont toujours fabriquées selon les méthodes originales. 

Aujourd’hui encore, les boulangers des Pastéis de Belém doivent signer un engagement à ne jamais révéler la recette secrète des moines. En outre, les petites pâtisseries sont composées d’une pâte feuilletée et beurrée, gonflée en couches délicates. À cela, s’ajoute une crème anglaise onctueuse, dont le dessus est boursouflé de brun, ajoutant des notes de caramel et de caramel écossais. Ces pâtisseries se dégustent tièdes, avec une dose d’espresso et, si vous le souhaitez, une petite pincée de cannelle.

04. Aller au monastère de Batalha

Construite dans un pêle-mêle glorieux, cette abbaye dominicaine classée par l’UNESCO combine le gothique flamboyant du XIVe siècle avec l’exubérance excessive de l’architecture manuéline. Ces deux styles créent une destination de choix à moins de deux heures de Lisbonne. Le roi João Ier, qui a commandé l’abbaye originale en 1385, est enterré ici avec sa femme et leurs fils. Par ailleurs, l’extérieur en calcaire blanc et crème est hérissé de traceries, de parapets et d’arcs-boutants. Le portail principal est une frénésie de frises. Il comporte six couches de moulures ornementales incrustées d’une véritable congrégation de saints, d’anges et d’apôtres sculptés. 

Le tout est surmonté d’un tympan élaboré représentant Jésus-Christ. En outre, les florissantes Capelas Imperfeitas (chapelles inachevées) ont été ajoutées, mais jamais entièrement réalisées, vers la fin du siècle de construction. Ouvertes vers le ciel, ces chapelles inachevées au caractère obsédant dégoulinent d’ornementation manuéline. Des cordes torsadées et nouées, taillées dans la pierre, se disputent l’attention au milieu d’un tumulte décoratif. Il s’agit de sphères armillaires, d’escargots, d’anges et de protubérances en forme de trèfle.

03. Découvrir le monastère d’Alcobaça

Après l’excès de mousse de Batalha, l’ambition austère du monastère d’Alcobaça offre un contraste saisissant. Cette église du XIIe siècle présente une façade baroque récente. Mais à l’intérieur, vous trouverez une simplicité sévère typique de l’architecture gothique cistercienne. La nef, en particulier, est un espace étroit et majestueux rempli de colonnes lisses en pierre claire qui s’élèvent à une hauteur vertigineuse. Le monastère a été commandé par Afonso Henriques, premier roi du Portugal. Construit selon ses préceptes, il a conservé une pureté de conception qui en fait un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Mais l’attraction principale ici est la possibilité d’entrevoir la vie quotidienne des moines médiévaux. Les cuisines sont l’un des points forts de la visite, car elles ne reflètent pas l’austérité cistercienne. Elles laissent plutôt entrevoir une vie de plaisirs culinaires, voire de gloutonnerie. On dit que l’énorme cheminée était assez grande pour faire rôtir plusieurs bœufs. C’est également ici que se trouvent les tombes de Dom Pedro et de Dona Inês de Castro. Ces amants maudits sont les Roméo et Juliette du Portugal. 

02. Admirer le sanctuaire de Fátima

Jusqu’au début du XXe siècle, Fátima était un petit village qui vivait de l’agriculture de subsistance et de l’élevage de moutons. Mais le 13 mai 1917, trois enfants paysans ont eu une vision de la Vierge Marie. Ce miracle et les visions ultérieures ont fait de cet ancien village une importante destination de pèlerinage. Deux fois par an, le 13 mai et le 13 octobre, une vaste place accueille jusqu’à six millions de fidèles. Ils arrivent en voiture ou en charrette à âne, à pied ou à genoux, pour rendre hommage à Marie et à ses miracles. Les visiteurs peuvent emporter de l’eau bénite provenant d’une fontaine située sur la place. 

À l’une des extrémités de la place, se trouve la Basílica de Nossa Senhora do Rosário de Fátima. De style néoclassique, elle représente un hommage imposant, mais fascinant au pouvoir de la foi. En tant que visiteur, vous devez vous habiller de manière conservatrice, en couvrant vos genoux et vos épaules. Les femmes portant des pantalons ou d’autres « vêtements masculins » risquent également d’être refoulées.

01.Admirer Foz do Douro et Matosinhos

Située à l’endroit où le Douro rencontre l’Atlantique, Foz do Douro ou « Foz » est une paroisse haut de gamme en bord de mer. Elle offre suffisamment d’attractions pour justifier une visite d’une journée. Vous pouvez admirer l’Atlantique depuis un phare, flâner sous la pergola de l’esplanade du front de mer. Mieux, vous pouvez vous offrir une glace sur la grande plage de sable doré. Les familles, les promeneurs et les botanistes amateurs apprécieront les chemins couverts d’arbres qui traversent le jardin du Passeio Alegre. Ce jardin compte plusieurs monuments et fontaines, ainsi qu’un mini-golf pour les enfants. 

En outre, au-delà de Foz, Matosinhos est le principal port de pêche de la ville. Ce qui signifie que les restaurants et cafés locaux proposent des fruits de mer d’une fraîcheur irréprochable, tout juste débarqués du bateau. De plus, la plage de Matosinhos est la destination de surf la plus régulière de Porto, avec des vagues régulières, mais douces. À l’extrémité sud de la paroisse, vous trouverez une sculpture de filet de pêche qui s’élève sur quatre étages. Elle sert d’hommage à l’héritage de la région en matière de pêche.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile