Home Animaux 25 faits insolites sur le lion 

25 faits insolites sur le lion 

0
25 faits insolites sur le lion 

Le lion est une créature imposante, puissante et iconique. Il est considéré comme le roi de la savane et sa crinière majestueuse fait référence au soleil. Le lion est l’un des grands prédateurs du monde animal. Ses techniques de chasse font partie des plus élaborées du règne animal. Installé au panthéon des animaux terrestres, le lion est entouré de plusieurs mystères. Pour cerner davantage ce grand fauve, découvrez ici 25 faits insolites à son sujet.

1. Le lion est le deuxième plus grand félin au monde

Le lion fait partie de la famille des grands félidés. Il possède en effet une puissante musculature qui fait de lui l’un des mammifères carnivores les plus féroces sur terre. Sa chair est posée sur d’immenses pattes musclées qui lui permettent d’imposer sa domination sur les autres animaux.

À titre illustratif, un coup agressif d’une de ses membres est capable de briser les os de sa victime et de lui arracher tous ses organes internes. Aujourd’hui, le lion se place à la deuxième place des plus grands félins sauvages au monde directement derrière le tigre.

2. Le lion est une créature sociale

Le lion est une créature sauvage grégaire : il passe toute son existence au sein d’une communauté ou d’une famille. Un clan est habituellement composé de trois à trente individus. Ce dernier est constitué d’au moins 5 à 6 femelles, de leurs lionceaux et d’un ou deux mâles. Ces derniers s’accouplent avec les femelles et sont très protecteurs envers leurs progénitures.

3. L’espérance de vie du roi des animaux 

Le lion peut vivre entre 12 et 14 ans dans la nature, à l’état sauvage. Il est très rare qu’il atteigne l’âge de 20 ans à l’exception de quelques femelles. L’espérance de vie du roi des animaux est estimée à 25 et 30 ans en captivité.

Les mâles sont couramment éliminés par un jeune rival ou ne trouvent plus de clan et finissent par mourir de faim à la suite d’une grande errance. Ce grand félin est également menacé à l’état sauvage par l’homme (diminution de son gibier) et du braconnage incessant.

4. Le lion est un animal imposant 

Le lion est un prédateur à l’allure imposant. Les mâles mesurent habituellement entre 184 et 208 cm pour un poids de 190 kg. Les femelles quant à elles ont une longueur estimée entre 160 et 184 cm avec une masse corporelle moyenne de 126 kg.

Cette corpulence exceptionnelle leur permet principalement de chasser de gros gibiers et de défendre leur communauté. En plus, les lions possèdent un rugissement impressionnant qui intimide les autres prédateurs.

5. Le lion le plus grand au monde 

Les plus grands lions au monde possèdent une masse corporelle allant jusqu’à 315 kg. On les retrouve habituellement dans le sud de l’Afrique. Le plus petit de la famille des lions réside sur le continent asiatique.

6. La majorité de la population des lions se trouve en Afrique

L’Afrique subsaharienne est l’endroit où l’on trouve la grande population de lion au monde. Elle est implantée dans les réserves naturelles et les parcs protégés du Kenya, de la Tanzanie et de l’Afrique du Sud.

Une petite partie de la famille de ces félidés réside également sur le continent Asiatique précisément dans la forêt de Gir en Inde. Les lions du monde habitent habituellement dans les savanes, les prairies, les forêts semi-ouvertes et semi-désertes.

7. Le lion est un prédateur peu endurant 

Le lion n’est pas le plus rapide des animaux sauvages. Cependant, il possède une très bonne rapidité qui ne laisse pas de chance à ses proies. Statistiquement, la course de ce grand félin des savanes peut atteindre une vitesse d’au moins 81 km/h.

Toutefois, le lion a un vrai défaut d’endurance. Cela le contraint à parcourir que de petites distances lors de sa course. Une conséquence directe de son physique imposant et de sa masse corporelle.

8. Le lion est un gros mangeur 

Le roi des animaux à un très grand appétit. Il est capable d’avaler 7 kg de viande au quotidien. Cette quantité peut passer à 40 kg si la chasse de ce dernier a été bonne. Dès lors, il peut se passer de sa pitance pendant de nombreuses journées.

Le lion ne s’intéresse pas aux créatures très rapides comme les gazelles, les antilopes, les impalas, etc. Son menu est plutôt constitué de gnous, de buffles, de zèbres, d’oryx, de singes, de reptiles, d’élans, etc.

Mais, s’ils chassent en groupe, les lions ont l’habitude de s’attaquer à de grosses proies comme les éléphants, les phacochères, les girafes, les hippopotames, etc. Lorsque la nourriture n’est plus disponible, le lion a tendance à faire les poubelles ou se nourrir des cadavres des autres animaux.  

9. Les lionnes font le plus gros travail dans la communauté 

Au sein d’un clan de lion, ce sont les femelles qui s’occupent des plus grandes tâches. En plus d’élever les lionceaux, elles s’occupent majoritairement de la chasse. Elles partent ensemble à la filature, car elles ont plus de chance d’attraper des proies généralement plus rapides qu’elles.

Pendant ce temps, les mâles restent sur leur territoire afin de protéger les lionceaux. Après la capture, ce sont les hommes du troupeau qui mange en premier, après les femelles et enfin les lionceaux.

10. Les lionnes sont plus douées à la chasse que les mâles 

Les lionnes sont meilleures à la chasse que les lions. Il n’est donc pas étonnant qu’elles fassent le plus gros du travail au sein de leur clan. En vérité, ces dernières sont de très bonnes tacticiennes.

Elles se classent en meute, encerclent un groupe de proies localisé antérieurement et écartent leur victime du troupeau pour l’achever. Durant la saison sèche, les lions se placent à proximité des points d’eau où leurs victimes viendront s’abreuver.

11. Le lion est une créature sacrée 

Depuis fort longtemps, les lions sont considérés comme des animaux hors du commun. Leur caractéristique et leur mode de vie ont contribué à les mettre au panthéon de l’espèce animale. De nombreuses découvertes préhistoriques ont montré que les lions avaient une place à part chez les hommes.

Déjà au Paléolithique supérieur, les hommes de toutes les civilisations peignaient des dessins des lions dans les grottes. Pour de nombreuses cultures, ce grand félin est un symbole de courage et de force. Tout au long de l’histoire, les lions ont également été l’emblème de la souveraineté et de la stabilité.

Ce n’est pas pour rien qu’il a été surnommé « le roi de la jungle ». Les Égyptiens de l’Antiquité adoraient les lions comme leurs dieux de la guerre à cause de leur force, de leur énergie et de leur brutalité. Dans la civilisation égyptienne, les sphinx ne sont qu’une des centaines transcriptions du lion.

12. Le lion possède une vision nocturne exceptionnelle 

Le lion est doté de pupilles bien rondes. À la tombée de la nuit, ces dernières viennent entièrement couvrir son œil. Par conséquent, leurs rétines peuvent aisément canaliser l’éclairage de son environnement. En plus, il est très fragile à la lumière. Cela lui procure une vision nocturne exceptionnelle. Ce qui le pousse généralement à chasser la nuit.

13. Le lion est un chasseur nocturne 

Le lion est un prédateur intelligent qui chasse essentiellement dans la nuit, à l’aurore ou au coucher du soleil lorsque l’atmosphère est plus fraiche. Cette méthode leur donne un énorme atout sur leurs proies. En effet, grâce à sa vision nocturne très développée, il peut débusquer ses victimes sans risquer de les alerter. Les lions ont également pour habitude d’organiser leurs parties de chasse pendant les orages.

14. Le lion est un mammifère plutôt paresseux

Le lion est un gros dormeur. Le roi de la savane passe la plupart de son temps à dormir et à se détendre. Statistiquement, il peut passer entre 16 et 20 heures par jour à se prélasser. Étant des chasseurs nocturnes, les lions se reposent essentiellement pendant la journée.

Avec une quantité réduite de glandes sudoripares dans leur organisme, ces grands félins des prairies doivent préserver soigneusement leur énergie afin d’être plus vifs pendant leur instant de chasse. Cette attitude lui a toujours donné l’image d’un monarque faignant n’accomplissant aucune tâche de la journée.

15. La crinière du lion est un signe de domination 

La crinière du lion joue un rôle bien précis. Elle commence à sortir à l’âge d’un an et demi et sa couleur varie entre le blond et le noir. La crinière du lion devient de plus en plus impressionnante lorsque ce dernier commence à vieillir.

En principe, elle constitue un signe de domination auprès de ses congénères. En prenant de l’âge, la crinière du lion deviendra foncée et attirera les femelles. En plus, d’être une arme de séduction, elle représente également une protection efficace contre les coups de griffes de ses concurrents lors des combats.

En plus de la crinière, le lion est doté de moustaches communément nommées vibrisses. Comme pour les autres félins, ces dernières lui permettent de se repérer dans son environnement surtout dans la nuit.

16. La gestation chez le lion 

La maturité sexuelle du lion s’active qu’à l’âge de 3 ou 4 ans. Cependant, les mâles ne peuvent s’accoupler aux femelles sans le consentement de ces dernières. Cela s’applique au mâle dominant du groupe. Une fois prêtes, elles tournent au tour du mâle et le provoquent.

La grossesse chez le lion dure généralement 4 mois. La femelle mettra au monde entre 2 et 6 lionceaux qu’elle éloignera du groupe pendant les 6 premières semaines pour les élever seule.

17. Les lionnes sont des mères exemplaires 

Les lionnes sont des mères très protectrices avec leurs progénitures. Dès les premières semaines de leur naissance, elles restent constamment en alerte et se préoccupent énormément de la sécurité de leurs enfants.

Après un bon moment, les mères se rejoignent et prennent soin mutuellement de leurs petits. Il arrive même qu’une autre mère tète les lionceaux d’une autre femelle afin de permettre à ces derniers de survivre.

18. Les lionceaux femelles sont à jamais rattachés à leur clan 

À leur maturité sexuelle, les lionceaux mâles sont chassés du groupe. Ceci dans le but premier d’éviter la consanguinité et des luttes sanglantes avec le mâle dominant. Ces derniers vont à la quête d’un autre clan ou forment une bande très soudée.

Contrairement à ces derniers, les lionceaux femelles resteront avec leur communauté en vieillissant. Elles participeront aux parties de chasse et donneront des petits au mâle dominant.

19. À la naissance, les lions sont tachetés 

À la naissance du lion, des taches sombres et rosettes sont dispersées un peu partout sur son pelage. Mais ces dernières disparaitront totalement sur leur corps lors de leur première année de vie.

20. Le lion s’adapte à son environnement 

Les lions possèdent une grande aptitude d’adaptation. Ils usent des éléments de leur milieu afin de survivre. Ils peuvent même vivre dans les zones très arides comme le désert du Kalahari. Dans ces localités très sèches, ces grands fauves sauvages utilisent la dépouille de leurs proies et certaines plantes pour s’abreuver.

21. Les lions rugissent ensemble 

Les lions sont la seule race parmi la famille des félidés à rugir ensemble. Même les lionceaux miaulent simultanément. Ces rugissements peuvent parcourir une distance de 8 km à la ronde et servent essentiellement à marquer leur territoire et prévenir les autres prédateurs.

22. Le lion blanc 

Le lion blanc n’est pas un fauve albinos. Ce dernier vient au monde en raison d’un bouleversement génétique rare communément appelé « leucisme ». Ce changement de couleur est provoqué par un allèle double récessif. Le lion blanc réside habituellement dans les parcs naturels de l’Afrique du Sud et dans certaines réserves naturelles du monde.

23. Les lions n’aiment pas la concurrence 

Les lions sont le symbole de la fierté. Et son attitude de roi se reflète au quotidien. Ce grand félin n’aime pas la concurrence. Ils sont prêts à tuer tous les prédateurs qui s’aventurent sur leur territoire. C’est d’ailleurs cette fierté qui les pousse à chasser les lionceaux mâles atteignant la maturité sexuelle et sociale.

24. Les lions n’ont pas de prédateurs 

Contrairement aux autres animaux, le lion n’a pas de prédateurs. Il se positionne au sommet de la chaine alimentaire. Cependant, ils peuvent se faire agresser par des crocodiles à proximité des cours d’eau. Les hyènes peuvent également s’attaquer aux lionceaux. Mais dès qu’ils le peuvent, le roi des animaux abat ces dernières sans se nourrir de leur dépouille.

25. Une espèce en voie de disparition 

Le lion est une créature en voie d’extinction. Il a été classé comme vulnérable sur la liste rouge de l’UICN. En effet, le constat est peu valorisant. Près de 50 % des lions ont disparu de la terre. Aujourd’hui, leur population est réduite à 23 000 à l’état sauvage. La cause directe du braconnage et du recul de son milieu de vie naturel pris d’assaut par les fermiers. Somme toute, le lion est une créature majestueuse, un grand félin qui règne sans contestation sur la chaine alimentaire. Ces aptitudes physiques font en effet taire les plus audacieux. Les lionnes sont des mères exemplaires, mais leur population s’éteint à petit feu.