25 astuces pour avoir un ventre plat

0
36

Avoir un ventre plat est un désir qui fédère de nombreuses personnes. Complice de gaz intestinaux, de kilos superflus et de rétention d’eau, il est vraiment difficile de pouvoir fluidifier et tonifier cette zone particulière du corps. Pour avoir une silhouette de rêve, il importe de manger sainement et de pratiquer des activités physiques régulièrement. Mais ce ne sont pas les deux seules stratégies qui s’offrent à vous. Cet article est une compilation de 25 astuces pour avoir un ventre plat.

1. Réduire le sucre et faire attention à l’index glycémique des aliments

Certaines recherches montrent que le sucre est beaucoup plus présent dans notre journée alimentaire que nous ne le pensons. En fait, on ne le consomme pas toujours sous forme de morceau ou de sachet de sucre. Il est aussi présent dans les aliments emballés qui pullulent notre quotidien. Essayez donc de toujours lire les étiquettes lorsque vous magasinez.

En réponse à la consommation d’aliments très riches en sucre, notre corps peut augmenter la production d’insuline, une substance favorisant l’accumulation de graisse abdominale.

2. Manger des aliments riches en acides gras mono-insaturés

Les acides gras mono-insaturés sont un type de gras sain pour le cœur que l’on trouve dans une variété d’aliments. Fait intéressant, des études montrent que les régimes riches en acides gras mono-insaturés peuvent induire une diminution du poids corporel.

Le régime méditerranéen est un exemple de régime riche en acides gras mono-insaturés, et il a été associé à de nombreux avantages pour la santé, notamment un risque réduit de prise de poids et une diminution de la graisse abdominale chez les enfants et les adultes. Les aliments riches en acides gras mono-insaturés comprennent l’huile d’olive, les avocats, les noix et les graines.

3. Faire des activités physiques et des exercices ciblés

Pratiquer une activité physique aérobique régulière aide le corps à éliminer les dépôts de graisse. Souvent, cela se produit principalement dans la région abdominale. Pratiquer une activité physique en permanence est une garantie de maintenir une bonne santé ainsi que de retrouver la forme que vous souhaitez.

Pour tonifier les muscles de la zone, vous pouvez effectuer des exercices ciblés et spécifiques, comme les classiques « abdominaux » ou les crunchs. Cependant, il est conseillé de pratiquer plus d’exercices de Pilates et de Yoga visant les abdominaux.

Des études ont également montré que des exercices isométriques sont beaucoup plus efficaces pour réduire la graisse viscérale. Le cardio-training, l’aérobic, le kickboxing et la danse (Zumba et Samba notamment) permettent aussi de tonifier les abdominaux et d’avoir un ventre plat. La course à pied, le vélo et la natation, à pratiquer régulièrement, favorisent la perte de poids globale et peuvent être associés à un programme visant à réduire la graisse abdominale.

4. Essayez l’entraînement par intervalles à haute intensité

L’entraînement par intervalles à haute intensité est un type d’exercice qui implique généralement d’effectuer des intervalles d’activité très intense, comme le sprint, l’aviron ou le saut, avec de courtes pauses entre les deux.

Cette méthode d’exercice aide votre corps à brûler plus de graisse et augmente temporairement votre taux métabolique, même après avoir terminé votre entraînement.

De plus, ce type d’exercice prend beaucoup moins de temps, il dure 10 à 20 minutes.

5. Boire 8 verres d’eau par jour

Bien sûr, le nombre de verres est purement relatif, mais boire au moins 2 litres d’eau par jour (ce qui équivaut à peu près à 8 verres) peut vous aider à drainer les liquides en excès. Ces liquides se concentrent souvent sur la région des hanches. Prendre la bonne habitude de boire un verre d’eau avant les repas est très utile pour votre santé.

6. Préférez les grains entiers et les légumes fibreux

Une alimentation riche en fibres, y compris les grains entiers et les légumes fibreux, peut être utile pour empêcher l’organisme d’absorber de grandes quantités de sucres pris au cours des repas. L’apport en fibres aide l’organisme à se débarrasser des déchets et à maintenir un poids plus régulier. Si un repas riche en fibres peut vous rassasier, peut-être que les collations sucrées qui pourraient compromettre votre silhouette devront diminuer.

7. Réduire le stress et dormir plus

Si vous cherchez à avoir un ventre plat en une semaine, il faut savoir qu’en réalité les choses ne sont pas si simples. Bien sûr, tout dépend de votre forme de départ et de ce qui rend votre ventre gonflé (ou du moins pas aussi maigre que vous le souhaiteriez).

Souvent, des facteurs tels que la rétention d’eau et les kilos superflus gonflent le ventre, mais le stress peut également y jouer un rôle important.

En plus de nous amener à manger plus, ce dernier favorise aussi la production de cortisol (l’hormone dite du stress), qui à son tour provoque ballonnements, constipation et difficultés digestives. C’est pourquoi, pour avoir un ventre plat, il est important de savoir gérer les situations de stress de manière saine et consciente. Il faut aussi limiter au moins partiellement les facteurs de stress qui alourdissent vos journées et vous ménager un moment de détente au moins le soir, avec des techniques de relaxation capables de moduler le taux de cortisol présent dans notre corps. Toutefois, mieux dormir est l’action la plus efficace pour réduire l’hormone du stress.

8. Mastiquez bien et longtemps

Nous sommes tous très, très pressés de nos jours. Nous n’avons pas le temps de déjeuner tranquillement et nous finissons par avaler de la nourriture sans même la mâcher complètement. Ce faisant, le cerveau ne peut pas enregistrer que le ventre est plein, et il vous pousse à manger plus, en cédant à trop de collations.

Mâcher lentement vous aidera à éviter ce problème et vous aidera à manger plus consciemment.

Ce n’est pas seulement la qualité de ce que nous mangeons qui compte, mais aussi comment nous le faisons. Si nous mangeons rapidement et ne mâchons pas bien, il y a un risque d’accumulation d’air dans la cavité abdominale. Ce qui peut provoquer un problème de ballonnement contribuant à l’augmentation de volume de l’abdomen. Il est donc conseillé de donner les bons moments à nos repas et de les mastiquer longuement.

9. Ajoutez des œufs à votre alimentation

Les œufs sont riches en protéines et faibles en calories, avec environ 72 calories et 6 grammes de protéines dans un gros œuf. Certaines recherches suggèrent qu’ils peuvent aider à soutenir la perte de poids. Par exemple, une étude a montré que les personnes qui prenaient un petit-déjeuner contenant des œufs consommaient moins de calories au déjeuner que celles qui prenaient un petit-déjeuner avec des céréales.

Une autre étude portant sur plus de 2 200 adultes a révélé que la consommation d’au moins un œuf par jour était associée à une réduction de 34 % du risque d’obésité et de 38 % de réduction du risque d’excès de graisse corporelle.

10. Réduisez votre consommation de sel

Réduire le sel à table aide à soulager l’enflure, protège contre le risque d’hypertension et aide à lutter contre la rétention d’eau, prévenant ainsi la cellulite.

Si vous souffrez de rétention d’eau, cela pourrait être la faute d’une consommation excessive de sel. Faites donc particulièrement attention au sel ajouté dans les produits emballés et en conserve, mais aussi dans les plats cuisinés et surgelés, et essayez de suivre une alimentation la plus naturelle possible. Dans la cuisine, essayez d’utiliser plus d’épices pour réduire le besoin de sel et essayez peut-être d’utiliser du gomasio qui réduit de moitié le sodium, sans affecter la saveur des aliments.

11. Dormir suffisamment

Obtenir une quantité suffisante de sommeil de qualité chaque nuit est très important pour la gestion du poids. En fait, une étude a révélé qu’une meilleure qualité du sommeil pourrait entraîner une plus grande perte de poids et de graisse.

Pour la plupart des adultes, il est généralement recommandé de viser au moins 7 heures de sommeil par nuit pour soutenir la santé globale et maintenir un poids modéré.

12. Évitez les boissons gazeuses

Les sodas et autres boissons gazeuses gonflent votre ventre et vous éloignent de plus en plus de votre objectif. À ces types de boissons, préférez les eaux fraîches ou les eaux détox, éventuellement aromatisées aux fruits et aux agrumes.

13. Évitez les aliments frits

Les aliments frits font partie du groupe d’aliments dont on peut facilement se passer. Elles sont délicieuses certes, mais elles sont aussi nocives pour la silhouette et la santé.

Non seulement qu’ils alourdissent le ventre, ils peuvent également provoquer des ballonnements et des irritations de l’estomac et, à long terme, ils peuvent augmenter le risque de tomber malade. Mieux vaut les éviter, n’est-ce pas ?

14. Mangez plus d’avocats

Les fruits comme l’avocat sont riches en acides gras insaturés qui aident à contrer les pics de sucre dans le sang. Or le sucre entraîne une accumulation de graisse dans la région abdominale. L’avocat est donc un fruit à consommer habituellement.

15. Introduisez des graines dans votre alimentation

Les graines, en particulier les graines de tournesol, les graines de lin ou les graines de chanvre, sont également très concentrées en acides gras insaturés. Si vous n’aimez pas les fruits comme l’avocat, rappelez-vous que ces acides gras sont également présents dans l’huile d’olive extra-vierge et dans les graines de tournesol. Ces graines sont en fait faciles à ajouter à votre alimentation en petites quantités quotidiennes.

16. Buvez beaucoup et hydratez-vous

Une bonne hydratation est essentielle pour assurer la régularité intestinale. Alors, n’oubliez pas de boire, même entre les repas. En plus de l’eau, vous pouvez choisir des tisanes, peut-être relaxantes, qui vous aideront à combattre le stress. Hydratation et régularité intestinale vont de pair. Peut-être que votre ventre n’est pas tout à fait plat à cause de votre intestin paresseux. Dans certains cas, pour le stimuler et faciliter le passage des déchets, il est recommandé de boire plus.

17. Vous pouvez toujours profiter d’apéritifs, mais à une condition

L’alcool et sa présence dans le corps sont connus pour ralentir la capacité du corps à brûler les graisses. Cependant, si vous vous en tenez à la dose standard d’un verre de vin ou de bière, vous pouvez toujours profiter de l’apéritif.

18. Marchez 30 minutes par jour

De manière générale, pour stimuler votre métabolisme, brûler les graisses et améliorer votre condition physique, il est utile de marcher. En faisant cela, vous pourrez réduire la graisse et soulager le stress, un autre facteur qui peut provoquer un ventre gonflé et dur.

19. Évitez l’alcool et les boissons gazeuses

L’alcool, surtout s’il est présent en excès dans l’alimentation, peut augmenter le taux de cortisol. Ce qui risque de provoquer une accumulation de graisse dans la région abdominale. Il est donc conseillé de préférer les boissons saines comme l’eau et les jus de fruits frais, aux boissons gazeuses, qui provoquent des ballonnements et un excès de sucre.

20. Essayez de remplacer la chaise par le fitball

Si l’un de vos collègues le fait déjà, ne pensez pas qu’il est fou. Ce remplacement vous permet en fait d’activer vos abdominaux pour l’équilibre en position assise.

21. Essayez de rester calme

L’anxiété provoque la production de cortisol, l’hormone qui amène le corps à stocker l’excès de graisse. Respirez profondément pendant environ 10 minutes pour soulager les moments de stress.

22. Réduisez les calories, mais pas trop

Généralement, si vous cherchez à perdre du poids, vous devrez peut-être surveiller votre apport calorique. Une approche populaire consiste à réduire votre apport quotidien de 500 à 750 calories, ce qui peut vous aider à perdre 0,5 à 1 kg par semaine.

Cela étant dit, trop restreindre votre apport calorique peut être contre-productif et nocif pour votre santé. Manger trop peu de calories peut entraîner une diminution de votre taux métabolique ou du nombre de calories que vous brûlez quotidiennement.

Une trop grande diminution de votre apport calorique peut également entraîner une réduction significative de la masse corporelle. Ce qui peut réduire le nombre de calories que vous brûlez au repos. De plus, consommer trop peu de calories chaque jour est associé à plusieurs effets secondaires, notamment de la fatigue, des maux de tête, des nausées et des étourdissements.

23. Augmentez votre consommation de probiotiques

Les probiotiques sont un type de bactéries bénéfiques qui peuvent jouer un rôle clé dans la gestion du poids.

En effet, certaines recherches ont montré que le microbiote intestinal peut avoir un impact sur la prise de poids, et des modifications de sa composition pourraient également être liées à un risque accru d’obésité.

La consommation régulière de probiotiques peut modifier l’équilibre vers une flore intestinale bénéfique, réduisant ainsi le risque de prise de poids. Cela favorise tout de même l’atteinte et le maintien d’un poids modéré.

Certaines souches de probiotiques se sont également révélées particulièrement efficaces pour aider à réduire la graisse du ventre chez les personnes déjà obèses.

Il est important de noter que les probiotiques ne provoquent pas directement une perte de poids. Ils peuvent être un outil utile lorsqu’ils sont utilisés en conjonction avec un régime alimentaire nutritif et de l’exercice, mais ils peuvent ne pas avoir le même effet sur tout le monde. Discutez toujours avec votre médecin avant de décider d’ajouter des probiotiques à votre alimentation.

24. Essayez les boissons protéinées

Les shakes protéinés sont un moyen facile d’ajouter des protéines supplémentaires à votre alimentation. Consommer suffisamment de protéines dans votre alimentation peut stimuler temporairement votre métabolisme, réduire votre appétit et aider à maintenir une faible masse corporelle.

De plus, des études suggèrent que l’augmentation de l’apport en protéines peut aider à réduire la graisse viscérale, surtout si elle est associée à un régime hypocalorique. Pour de meilleurs résultats, ajoutez d’autres ingrédients (épinards, chou frisé…) riches en nutriments et en fibres à votre shake protéiné.

25. Renforcez votre cœur

Les crunchs et autres exercices abdominaux peuvent aider à renforcer les muscles de votre tronc. En faisant des exercices de base réguliers, vous pouvez ajouter de la masse à vos muscles abdominaux, ce qui peut améliorer votre posture et améliorer la stabilité de la colonne vertébrale.

De plus, les exercices de base vous aident à renforcer les muscles qui maintiennent finalement votre ventre, ce qui peut vous faire paraître plus mince. Si possible, essayez de faire des exercices de base qui sollicitent tous vos muscles centraux, comme des planches ou des enroulements de Pilates.

Les compléments alimentaires ventre plat sont-ils vraiment utiles ?

En faisant la queue à la pharmacie ou en parcourant les pages sur les réseaux sociaux, vous avez peut-être trouvé quelques produits miracles pour avoir un ventre plat.

Mais ces types de suppléments sont-ils vraiment utiles et efficaces ? Tout dépend vraiment de la cause du gonflement. Il n’y a pas de pilule magique qui élimine les kilos superflus et vous évite les ennuis. Cependant, si vous avez l’intention de prendre ces types de compléments, demandez d’abord conseil à votre médecin, car ils ne sont pas toujours conseillés, surtout si vous souffrez de certaines maladies ou si vous suivez un traitement médicamenteux.

En résumé, si vous vous demandez comment avoir un ventre plat, que vous soyez vieux, jeune ou adolescent, la règle à suivre est toujours la même. Il faut agir sur plusieurs fronts, en associant une alimentation saine à un programme d’activités physiques qui comprend à la fois des exercices cardio et de musculation.

Apprenez à gérer le stress pour éviter les ballonnements et commencez à prendre soin de votre santé. Avec la bonne consistance, en quelques mois, vous pourrez obtenir les résultats que vous souhaitez.