15 preuves que la mode coréenne est de plus en plus populaire en France

0
234

Il n’y a plus aucun doute, la vague coréenne (Hallyu) existe bel et bien. Fièrement représentée par la K-Pop (Korean Pop) et les K-Dramas, elle touche énormément de pays, dont la France. Vous en doutez encore ? Voici une quinzaine de preuves démontrant que le style coréen prend de plus en plus de place en France.

1/La K-beauty

Le visage de la femme coréenne brandi par les réseaux sociaux fait rêver plus d’un. Teint zéro défaut, peau douce et mine rafraîchissante sont les caractéristiques qui attirent le regard des Français. Pour parvenir à une telle perfection, rien de mieux qu’adopter la skin-routine de la K-beauty. Et c’est ainsi que de nombreuses habitudes beauté de la Corée se sont répandues à travers l’hexagone. Il s’agit entre autres du layering coréen, des masques de visage en tissu et des nombreux produits de soin tels que :

  • la Blemish Balm cream ;
  • la Color Control cream;
  • la Daily Defense cream.

À ceux-là s’ajoutent d’autres crèmes, des sérums, huiles, etc. Enfin, le charbon végétal, même s’il n’est pas propre à la Corée, participe également au succès de la K-beauty.

2/Le make-up coréen

Même si le maquillage fait partie de la K-beauty, il mérite d’être traité à part : ce teint mate, ces petites lèvres rosées et ces pommettes bien dessinées. Véhiculée par les marques de make-up et maintenue par de nombreuses influenceuses, cette image de la femme coréenne a conquis beaucoup de cœurs. Nombreux sont ceux qui souhaitent avoir leur fameux teint glossy. Perdu entre l’humidité et la brillance, ce dernier élimine toute trace de graisse. Et avec des marques comme Laneige sur YesStyle.com, obtenir les produits nécessaires n’est plus qu’un jeu d’enfant.

3/Les marques cosmétiques coréennes

En même temps que la K-beauty, la cosmétique coréenne explose. Le choix est très vaste en matière de produits et les enseignes n’ont donc aucun mal à éclore. Profitant des célébrités K-Pop comme Yoona, les marques mettent en valeur leurs produits dans les magasins. Par analogie à la fast fashion (mode rapide), ces marques proposent une approche de fast beauty. Tout comme dans la mode vestimentaire, les tendances disparaissent aussi vite qu’elles apparaissent. Les produits sont régulièrement changés puisque leur écoulement se fait en un temps record. Et bien évidemment, leur succès attire de grands investisseurs étrangers.

4/Squid game

Depuis la sortie de sa bande-annonce, Squid game connaissait déjà un franc succès auprès des fans de séries Netflix. Son succès a été confirmé en octobre lorsqu’elle est devenue le meilleur lancement de la plateforme. Dans près de 100 pays, la série se place en tête de liste et la France n’y échappe pas. 111 millions, c’est le nombre de visualisations atteintes en 17 jours devant Bridgerton qui avait atteint les 82 millions en un mois. Et même s’il y a eu des critiques négatives au sujet de la minisérie, les avis positifs l’emportent haut la main.

5/La K-Pop

La Korean Pop (musique pop produite en Corée) a fait son apparition vers les années 1990. Elle ne concerne pas seulement le style pop. La K-Pop englobe également l’électro, le RnB, le hip-hop, le dance ainsi que le rock. Ce genre musical est fièrement représenté par des boys bands et des girls bands. Les groupes mixtes sont beaucoup moins fréquents. Généralement, chaque groupe comprend :

  • deux chanteurs (euses) ;
  • deux rappeurs (euses) ;
  • deux danseurs (euses ;
  • une tête d’affiche ;
  • un maknae ;
  • un leadeur.

C’est incroyable comme la Fanbase (fandom) de chacun de ces groupes est solide. Les membres de leur communauté peuvent atteindre plusieurs millions. Parmi les stars de K-Pop les plus connues, BTS a été élu artiste le plus populaire au monde en 2019. C’est dire combien l’art de la musique coréenne est influent, et pas qu’en France !

6/Les K-Dramas

À côté de la Korean Pop, les Dramas sont des incontournables de la culture coréenne. Ce sont les équivalents des séries télévisées souvent assimilés aux telenovelas. Généralement, une saison de K-Drama comprend 15 à 20 épisodes (voire 50 à 100) de durée variable. Même si le Drama coréen est généralement basé sur un fond d’amour, l’histoire peut être de genres divers. On y trouve donc aisément du surnaturel, du policier, du fantastique, du comique (voire niais) et bien évidemment du romantique ! Tout comme les mangas, les Korean Dramas constituent un univers à part entière. Ils disposent donc d’une solide communauté et respectent un certain nombre de règles.

7/Le style coréen dans les rues de France

La K-Pop et les Korean Dramas sont loin d’être les seuls arts à avoir du succès auprès des Français. En effet, l’industrie vestimentaire a elle aussi été touchée par la vague. Et en la matière, le streetwear occupe une place de choix. De façon globale, le streetwear est un style vestimentaire destiné à la rue. Il se caractérise donc par des vêtements décontractés tels que les jeans (délavés, destroys, etc.), les T-shirts, les pantalons oversize, les baskets, les pulls à capuche, le destroy, etc. Le streetwear coréen a mis du temps à sortir de l’ombre. Cela dit, il doit son franc succès à trois principaux acteurs.

Il s’agit des séries K-Drama qui regorgent de streetwear coréen, des collaborations de marques de vêtements avec les stars K-Pop et des grandes enseignes de vêtements. Ces dernières proposent de nombreux produits streetwear qui ont su convaincre la clientèle internationale. Cette dernière n’a alors pas hésité à exporter la mode urbaine coréenne.

8/L’essor des jeunes designers coréens

De plus en plus, le monde de la mode est épaté par de nouvelles têtes issues de la Corée. Et bien évidemment, la France n’y échappe pas. Si vous êtes un féru de ce secteur, Juun.J et Wooyoungmi sont des noms qui devraient vous évoquer des souvenirs. Même si la contrefaçon fait fureur dans le pays du Matin-Calme, ce dernier regorge d’une force culturelle encore sous-estimée. C’est d’ailleurs sa pop culture qui a pousssé Demna Gvsalia, actuel directeur artistique de Balenciaga, à y dévoiler « Official Fake ».

Parmi les marques qui font parler d’elles, Blindness a pu prendre part à la demi-finale du LVMH Prise 2027. Entre le néoromantisme, les broderies perlées et la fluidité des coupes, les vêtements de la marque sont déjà vendus aux quatre horizons. Bajawoo et son excentricité ainsi que The -sirius sont également de bons exemples de succès. Avec le renforcement de la Fashion Week de Séoul, la curiosité des médias se porte de plus en plus sur les étoiles montantes de la mode coréenne. Mieux, les mannequins du pays ont également apporté leur pierre à l’édifice.

9/La K-food

Le Bibimbap, en avez-vous déjà entendu parler ? Sinon, vous devriez peut-être passer la commande dans l’un des 186 (voire plus) restaurants coréens de la France métropolitaine. Eh oui, grâce à sa simplicité rassurante, le bibimbap est l’une des Korean Foods qui a su conquérir le plus de Français. Il s’agit d’une assiette de riz aux légumes divers. Dans certaines recettes, il est accompagné de viande.

Quant à lui, le Bulgogi a gagné le cœur des fans de barbecue. Fait de fines tranches de viande marinée et grillée, il s’accompagne de Kimchi (chou pimenté fermenté). Dans certaines recettes, il peut aussi est pris avec d’autres accompagnements à partager (Banchan). Ce franc succès de la gastronomie coréenne en France n’est pas du tout le fruit du hasard. En effet, c’est depuis 2007 que le gouvernement sud-coréen a mobilisé de nombreux bloggeurs en France pour promouvoir son art culinaire.

Par ailleurs, Paris a accueilli une Fête de la K-Food durant 3 jours en 2019. La Corée étant déjà popularisée par ses chanteurs et ses films, l’introduction de sa gastronomie n’a pas été très compliquée. Si vous souhaitez découvrir les saveurs du pays du Matin-Calme, en voici quelques exemples. Les algues, les nouilles instantanées et le mandu (raviolis) sont facilement accessibles, car ce sont les plus importés. Pour aller plus loin, essayez les plats suivants : omija (baie rouge acidulée), kkaetnip (feuille cousine du shiso japonais), makgeolli (alcool de riz), samgyetang (poulet mijoté au riz et au ginseng).

10/Les influenceuses K-style

Même si elle demeure une reine de la mode, la France ne saurait nier combien la Corée est elle aussi une grande source d’inspiration stylistique. Et pour que cette dernière soit au vu de tous, ce sont les influenceuses qui occupent le devant de la scène. Propulsées par le succès de la K-Pop et des K-Dramas, ces déesses des réseaux sociaux font parler de la Corée.

Vous souhaitez vous faire une idée plus concrète du travail de ces influenceuses ? N’hésitez pas à consulter les profils Instagram suivants :

  • Sora Choi (@sola5532) ;
  • Irene Kim (@ireneisgood) ;
  • Soo Joo Park (@soojmooj);
  • Aimee Song (@aimeesong) ;
  • Chriselle Lim (@chrisellelim);
  • Jung Da Won (@mejiwoo103) ;

Jessica Jung (@jessica.syj), Park Sora (@sora_pppp), Lee Ho Jung (@holly608) et Lee Sung Kyung (@heybiblee) sont également des personnalités mode intéressantes.

11/Les startups de mode coréennes

Le style vestimentaire et les designers ne sont pas les seuls parties de la mode coréenne qui touchent la France. En effet, plusieurs startups ont elles aussi gagné du terrain. Leur réussite s’explique entre autres par leur rapidité d’adaptation aux tendances filantes. Dénicher les matières premières et produire des collections intéressantes se fait en un rien de temps. Un gros avantage qu’ils ont, toutes les étapes du processus de fabrication se déroulent en Corée.

Que ce soit en ce qui concerne les matériaux, le design ou la confection. Les applications suivantes sont de parfaits exemples du succès de ces startups : Acloset (garde-robe virtuelle), Brandi (shopping), Ticker (essais maquillage virtuels), Buja Market (achat de matériaux auxiliaires) et StyleAI (automatisation du processus de coordination).

12/La mode coréenne à Paris

K-fashion, c’est le nom du projet initié en 2012 par le gouvernement coréen pour internationaliser la mode coréenne. Et déjà en septembre 2017, les collections de 5 créateurs du projet ont été présentées à Paris durant la Fashion Week. Le succès de la K-fashion est tel que même les clients chinois s’y bousculent à l’affût des dernières tendances.

13/Le hanbok moderne

À l’instar du kimono, le hanbok est l’un des vêtements traditionnels asiatiques qui a fait le tour du monde. À lui seul, ce costume peut parler de la peinture coréenne, de sa céramique, ses valeurs confucianistes ainsi que ses danses traditionnelles. Les symboles ne sont pas en reste : caractères chinois de la longévité et de la bonne fortune, animaux emblématiques (phénix, tigre…), etc.

L’harmonie des couleurs du hanbok est l’un de ses points forts. Le blanc étant sa couleur phare, des nuances vives caractérisent elles aussi la beauté du vêtement coréen. D’ailleurs, les valeurs confucéennes veulent que les couleurs vêtues par une personne soient en adéquation avec son statut. Cela dit, le hanbok traditionnel n’est plus autant porté qu’auparavant. En revanche, le hanbok modernisé (hanbok fusion) fait fureur. Mieux, plusieurs créateurs s’en inspirent pour ajouter de l’originalité à leurs collections.

14/Les coupes de cheveux coréennes

Portées par les stars de K-Pop et de K-Drama, les coiffures coréennes font ravage, et pas qu’en France ! Leur principal atout réside dans leur unisexualité. Elles offrent un style à la fois original et naturel tout en restant très soignées. Les pointes de cheveux déchirées, les franges, l’asymétrie et les volumes sont inévitables quand on s’intéresse aux cheveux coréens. Pour les plus audacieux, ce sont les tempes rasées qui sont en vogue. Et si vous optez pour une coupe bonnet, vous pouvez être sûr de vous identifier aux Korean stars. Alors que le sommet de la coupe bonnet est bouffant, les cheveux des tempes et de la nuque sont courts.

Surtout, on n’oublie pas les accessoires qui apportent une touche finale à la coupe de cheveux coréenne : nœuds et rubans de couleurs puissantes, épingles perlées à cheveux, pinces à cheveux, élastiques et serre-têtes à motifs.

15/La chirurgie esthétique

Les visages coréens qui envahissent les réseaux sociaux sont souvent considérés comme des modèles de perfection. Et lorsque ces visages représentent une star de K-Pop, les répercussions sont encore plus importantes. Tout le monde ne s’arrête pas au maquillage dans son envie d’atteindre la « perfection » du visage coréen. Déjà en Corée, le recours à la chirurgie esthétique est assimilable à la vente de petits pains. Les opérés veulent soit avoir un visage « parfait » soit ressembler à leur idole K-Pop. Et le phénomène prend également de l’ampleur à l’international.