15 gestes écologiques à adopter quotidiennement

0
270

Certains actes posés au quotidien font augmenter le taux de pollution déjà inquiétant de l’environnement. Si rien n’est fait pour diminuer ce taux, le pire est à craindre pour les générations futures. Il urge donc d’agir en adoptant des gestes écologiques dans notre vie quotidienne afin de protéger la planète et de la rendre viable pour les générations à venir. Si vous ne savez pas quels gestes adopter, cette petite sélection devrait vous intéresser.

1/Limiter l’utilisation des matières plastiques


Le plastique est une matière omniprésente dans le quotidien de nombreuses personnes. Cependant, cette matière présente un certain nombre de risques pour la santé et il est préférable d’en éviter l’usage. S’il est vrai que l’élimination du plastique de nos habitudes relève plus de l’utopie, il est néanmoins possible d’en limiter l’utilisation. Pour y arriver, certaines techniques sont très efficaces.

Pour les emballages faits en plastique, il est recommandé de faire ses courses dans les vracs et d’acheter les produits tels que la viande et le poison à la coupe. Aussi, pendant vos achats, vous devez privilégier les emballages faits en matériaux recyclables comme le verre ou le métal. Les emballages faits en matériaux biodégradables comme le papier et le carton peuvent également faire l’affaire.

Au travail, si vous avez l’habitude d’utiliser des gobelets en plastique, vous pouvez en éviter la consommation en optant pour des mugs biodégradables et réutilisables fabriqués à base d’amidon de maïs. En plus de résister à la chaleur, ils se déclinent en plusieurs modèles. Vous pouvez aussi remplacer la bouteille d’eau en plastique qui vous accompagne au bureau avec un thermos. Il est pratique et vous n’aurez qu’à le remplir d’eau à la maison avant de partir.

2/Faire le tri de ses déchets

Si vous souhaitez avoir une maison propre et bien organisée, vous devrez nécessairement trier vos déchets. En effectuant le tri de vos déchets, vous facilitez leur recyclage et rendez possible l’économie de ressources naturelles. Ainsi, pour la fabrication de nouveaux objets en emballages par exemple, il suffit de se servir d’emballages et de verres jetés. Il n’est donc plus nécessaire d’utiliser les ressources naturelles de la Terre. Effectuer le tri de ses déchets n’a rien de compliqué. Vous n’aurez qu’à suivre les consignes prévues à cet effet sur vos produits jetables et à vous servir de poubelles colorées pour séparer vos ordures ménagères. Pour effectuer correctement le tri de vos ordures, il est indispensable de respecter trois règles d’or.

D’abord, vous devez mettre les emballages en papier, en carton, en acier ou en aluminium ainsi que les briques alimentaires dans le bac de recyclage ou de tri. Ensuite, vous devez savoir que vos emballages en plastique ainsi que vos flacons en plastique sont aussi des produits recyclables. Ils sont à mettre également dans le bac de tri. Enfin, en ce qui concerne les bouteilles, pots et bocaux en verre, vous n’aurez qu’à les jeter dans des conteneurs en verre.

3/Coller l’étiquette-stop pub sur sa boîte aux lettres

Il est estimé à plus de 10 milliards le nombre de prospectus publicitaires non sollicités chaque année. Il s’agit d’un véritable désastre écologique puisque la plupart de ces prospectus finissent à la poubelle sans avoir été lus. Pour en finir avec l’accumulation de ces prospectus, il suffit d’apposer l’autocollantstop pub sur votre boîte aux lettres.

Ce petit geste écolo est approuvé par le ministère de l’Environnement et ne vous prendra pas plus de trois minutes. En le faisant, vous aidez à limiter les impressions papier et donc à réduire les déchets qui en résultent. Si vous êtes assez créatif, vous pouvez créer vous-mêmes votre autocollant-stop pub. Dans le cas contraire, en vous rendant directement dans votre mairie, vous pourrez l’avoir.  

4/Éteindre et débrancher ses appareils électriques

Il ne suffit pas de mettre vos appareils en veille lorsque vous ne les utilisez plus. En effet, même lorsqu’ils sont mis en veille, ils continuent de consommer de l’énergie et peuvent représenter jusqu’à 10 % de vos factures d’électricité. Afin de réaliser des économies et réduire votre consommation, vous devez alors éteindre complètement vos appareils. Pour y arriver, il suffit de vous servir du bouton de mise sous tension.

Lorsque cela n’est pas possible, vous n’aurez qu’à débrancher vos appareils lorsqu’ils ne servent plus. Si vous possédez un grand nombre d’appareils, cela peut s’avérer fastidieux d’éteindre chacun d’entre eux. Pour vous faciliter la tâche, il est préférable de les brancher sur des multiprises équipées de boutons marche/arrêt. Grâce aux multiprises, vous pourrez éteindre en un seul geste l’ensemble de vos équipements.

5/Privilégier les produits locaux et bio

En optant pour la consommation de denrées alimentaires produites localement, vous réduisez le nombre d’intermédiaires ainsi que la pollution due aux transports de marchandises. En préférant les produits provenant des petits producteurs locaux à ceux provenant d’usines situées à l’extérieur du pays, vous contribuez aussi à renforcer la vitalité économique du territoire.

Par ailleurs, en consommant des aliments certifiés avec le label agriculture biologique, vous avez la certitude que leur production est respectueuse de l’environnement. En effet, la production d’aliments bio interdit l’utilisation de produits de synthèse tels que les engrais chimiques et les insecticides. De plus, lors de vos achats d’œufs, de viande ou de poissons, vous devrez privilégier au maximum les entreprises certifiées par les labels qui garantissent le bien-être animal.

6/Utiliser des moteurs de recherche écologiques

Cela peut paraître surprenant, mais Google n’est pas le moteur de recherche le plus respectueux de l’environnement. Sachant que l’industrie du web représente à elle seule environ 10 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, il urge de réduire l’impact écologique lié à l’utilisation d’Internet et donc de protéger l’environnement.

Pour cela, il est recommandé d’utiliser des moteurs de recherches plus respectueux de l’environnement. Il s’agit notamment d’Ecosia, d’Ecogine et de Lilo. En plus de ces moteurs précédemment cités, vous pouvez également vous tourner vers YouCare. Ce moteur de recherche a pour particularité de reverser de l’argent à chaque recherche effectuée par ses utilisateurs à des associations environnementales. Aussi, ces différents moteurs de recherches compensent l’émission de carbone due aux recherches en plantant des arbres un peu partout dans le monde.

7/Mettre ses appareils en économie d’énergie et ne pas les recharger la nuit 


L’activation de la fonction économie d’énergie sur votre ordinateur ou votre smartphone permet de décharger moins rapidement la batterie. Cela permet donc de faire de l’économie d’électricité puisque vous n’aurez plus à recharger ces appareils plusieurs fois au cours d’une journée. Certaines personnes ont tendance à activer cette fonction lorsque la batterie affiche un pourcentage assez bas. Cependant, pour plus d’efficacité, il est conseillé d’activer cette fonctionnalité dans les paramètres des 100 % de batterie. L’activation de cette fonctionnalité n’affecte pas les performances des appareils. Vous n’avez donc rien à craindre en utilisant vos appareils lorsqu’ils sont en économie d’énergie.

Aussi, mettre son smartphone à la charge avant de dormir est pratique, car on est sûr qu’il sera chargé à 100 % à son réveil. Cependant, les smartphones ont seulement besoin de 2 h en moyenne pour être totalement chargés. Les laisser en charge durant toute une nuit n’est pas très économique puisque même chargés à 100 %, ils consomment toujours de l’électricité. À la longue, ce comportement peut même endommager la batterie. C’est pourquoi pour éviter d’user la batterie de votre portable et faire de l’économie d’électricité, il est recommandé de le charger 2 à 3 heures avant de dormir.

8/Faire son propre compost

Si vous possédez un jardin ou un jardin partagé (pour les appartements), le compost est un moyen efficace de réduire ses déchets. Vous devrez l’installer au fond de votre jardin et y éliminer vos divers déchets. Il peut s’agir d’épluchures de fruits et légumes, de coquilles d’œufs ou du marc de café. Vous pouvez également déposer le marc de café dans les massifs de fleurs afin d’empêcher vos chiens et chats d’y faire leurs besoins.

9/Utiliser une poubelle écolo en voiture

Lorsqu’elles sont en voiture et qu’elles désirent jeter leurs déchets, certaines personnes ont tendance à les laisser simplement dans l’automobile ou à les jeter dans la nature. Ce comportement n’est pas de nature à préserver ni la voiture ni l’environnement. C’est pourquoi la poubelle écologique pour voiture a été créée. La poubelle écologique est un petit sac qui se glisse sur le levier de la boîte de vitesse de la voiture.

La poubelle écolo est pratique, personnalisable et réutilisable autant de fois que vous le voulez. Elle permet de collecter les déchets lorsque vous êtes en voiture et donc de réduire votre empreinte écologique sur l’environnement. L’utilisation de la poubelle écolo en voiture est un geste éco responsable que vous devrez réaliser jusqu’au tri des déchets dans les bacs de tri de déchets apprêtés à cet effet.

10/Éviter de gaspiller la nourriture

Il est estimé en France à près de 10 millions de tonnes, la quantité de produits alimentaires gaspillés chaque année. Pour résoudre ce problème, il est nécessaire de respecter un certain nombre de petits gestes. Vous devrez :

  • ranger comme il faut votre réfrigérateur ;
  • acheter des aliments en petite quantité pour ne pas avoir à jeter ;
  • prévoir ses repas et faire une liste de ses courses ;
  • et vérifier les dates de péremption de vos aliments avant de les acheter.

En respectant ces différents gestes, vous pourrez éviter de gaspiller de la nourriture.  

11/Fabriquer ses propres produits ménagers

Certains produits ménagers présentent des risques pour la santé (intoxication, allergies), mais aussi pour l’environnement (pollution). Pour éviter ces risques, vous pouvez fabriquer vous-mêmes des produits ménagers écologiques. En fabriquant vous-mêmes vos produits ménagers, vous pourrez limiter le contact de l’organisme avec des produits chimiques nocifs. Pour y arriver, vous n’aurez pas à effectuer beaucoup de dépenses puisque les produits de bases servant à la fabrication de ces produits de ménagers écologiques sont bon marché. Il s’agit d’ingrédients simples tels que le citron, le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc ou encore les huiles essentielles que vous pourrez acheter en grand conditionnement.

Pour la réalisation de vos produits ménagers, vous aurez besoin de connaître les recettes permettant de les fabriquer. Vous pourrez en trouver en consultant certains sites dédiés aux produits ménagers écologiques.

12/Réduire la consommation d’eau


Plusieurs astuces et moyens permettent de réduire la consommation d’eau et d’éviter son gaspillage. D’abord, il faut prendre le temps de vérifier l’état de ses canalisations et de ses robinets chaque jour. En agissant ainsi, vous saurez si vous avez des fuites d’eau ou pas. Si vous avez des fuites d’eau, vous pouvez faire appel à un plombier afin de les boucher. Ensuite, prenez l’habitude de fermer le robinet pendant le nettoyage de vos mains, le rasage ou encore le brossage des dents. Aussi, pendant la vaisselle, vous pouvez éviter de gaspiller l’eau en l’empêchant de couler inutilement. Il est également recommandé de préférer les douches lorsque vous voulez vous laver. En effet, contrairement au bain, les douches nécessitent beaucoup moins d’eau.

Par ailleurs, vous pouvez aussi équiper votre domicile de limiteurs de débits et de pression ou encore d’un système d’économie de chasse d’eau. Ces outils sont pratiques et aident à économiser l’eau au quotidien. Enfin, vous pouvez aussi récolter et utiliser l’eau de pluie en installant une citerne et un circuit d’eau de pluie. Grâce à cela, vous pourrez arroser votre jardin ou encore alimenter les toilettes et lave-linges en eau pluviale.

12/Recycler autant que possible et réparer ses objets

Il est aujourd’hui possible de recycler ou de détourner n’importe quel objet. C’est pourquoi avant de jeter un objet, vous devez essayer de lui trouver une autre utilité. Si vous avez des pots en verre, au lieu de vous en débarrasser, vous pouvez vous en servir pour y mettre de la confiture par exemple. De même, si vous avez des vêtements déchirés, vous pouvez les utiliser comme torchon pour le nettoyage de vos vitres ou de votre voiture.

Vous pouvez aussi moderniser vos vieux meubles avec de la peinture. Avec un peu d’imagination, vous ferez des merveilles. En ce qui concerne vos objets cassés, il est préférable de leur donner une seconde vie plutôt que de les jeter et d’en acheter d’autres. C’est un choix beaucoup plus écologique et économique. Si vous n’êtes pas bricoleur, vous pouvez vous rendre dans des ateliers de réparation et faire réparer vos objets endommagés.

13/Limiter les trajets en voiture

En ville, la plupart des déplacements effectués en voiture sont inférieurs à 3 km. Ce sont de petits trajets qui entraînent une consommation excessive de carburant. Vous l’aurez donc compris, les déplacements en voiture sur de courtes distances sont chers et polluants. Heureusement, il existe d’autres modes de transports comme le vélo pour effectuer ces petits trajets. Le vélo est un moyen de déplacement économique, non polluant et qui ne fait pas de bruit. En plus d’être rapide, il fait du bien à la santé. En campagne, il est difficile de prendre un moyen de déplacement autre que la voiture. Cela s’explique par la grande distance qui sépare les habitations des boutiques ou des établissements de commerce.

Cependant, en agissant à votre propre échelle, vous pourrez limiter la pollution causée par l’utilisation excessive de la voiture. Vous pouvez par exemple vous mettre au covoiturage, aux transports en commun ou encore au vélo électrique. Par ailleurs, pour vos longs voyages, vous pouvez prendre le train en lieu et place de l’avion. Le train étant un moyen de transport beaucoup moins polluant, il est recommandé de le privilégier afin de protéger l’environnement. Grâce à ce moyen transport, vous pourrez profiter du paysage des régions que vous allez traverser.

15/Manger moins de viande et bien choisir son poisson


L’élevage des bovins, des ovins et d’autres animaux fait partie des raisons à l’origine de la destruction des forêts dans le monde. Cela a pour conséquence l’émission de gaz à effet de serre qui nuit au climat. En plus de nécessiter de grande quantité d’eau, ces différents élevages rejettent de l’azote dans les rivières. En consommant alors moins de viande, vous contribuez aux différents efforts fournis par différentes organisations écologiques pour la protection animale.

Si vous aviez pour habitude de consommer plusieurs fois dans la semaine des plats comportant de la viande, vous pouvez les remplacer avec des plats végétariens. Par exemple, au lieu des lasagnes bolognaises, vous pouvez adopter des lasagnes faites à base de courgettes et d’aubergines. De même, au lieu de steaks de bœufs, préférez les steaks faits à base de soja ou de betteraves. Enfin, selon plusieurs rapports, une grande partie des espèces marines sont surexploitées ou pêchées à la limite de leur durabilité. Il urge alors d’œuvrer pour une pêche qui affecte le moins possible l’équilibre des océans. Pour cela, vous devez commencer à choisir votre poisson en fonction de son espèce.

Si le poisson que vous désirez prendre provient d’une espèce menacée, il est préférable de ne pas l’acheter. Renseignez-vous également sur les techniques de pêche employées. S’il s’agit de poissons pêchés avec des méthodes destructrices, vous devez proscrire leur achat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here