15 bienfaits nutritionnels du miel

0
11

Pour produire une cuillère à café de miel, il faut le travail, en moyenne, de huit abeilles pendant une journée. Le miel, ce nectar doux et sucré, est produit par les abeilles et récolté dans une ruche tout comme le pollen et la gelée royale. Il séduit depuis des milliers d’années non seulement par son goût exquis, mais également par ses nombreuses propriétés et bienfaitrices. Ces dernières constituent la base de l’apithérapie, forme de médecine qui se base sur l’utilisation de miel comme remède. Ainsi, le miel présente un réel intérêt vis-à-vis de la santé notamment du point de vue nutritionnel. Pour mieux entrevoir cet intérêt, cet article met en exergue quelques bienfaits nutritionnels du miel.

Quelle est la composition nutritionnelle du miel

Le doux nectar produit par les abeilles est composé essentiellement de sucres et d’eau. Les trois sucres qu’il renferme sont le saccharose en faible quantité, le glucose et le fructose en plus forte quantité. Au gré des proportions de chaque sucre, l’index glycémique du miel varie. Tous les miels n’ont donc pas un même apport en sucre. Plus le miel est riche en saccharose, plus son indice glycémique est élevé.

Pour l’apport énergétique du miel, on note qu’il n’est pas négligeable. En effet, 100 g de miel constituent un apport de 316 kcal pour l’organisme. Il contient plus de fructose que le sucre classique. Par ailleurs, le miel convient aux personnes qui portent une attention particulière à leurs apports énergétiques.

Le miel renferme de vitamines et minéraux (plus que le sucre), mais ne permet pas une bonne couverture des besoins journaliers. Il contient également des oligo-éléments et de nombreuses fibres utiles pour l’organisme.

En outre, il faut noter que la composition du miel change au cours du temps. Cela est dû à la présence d’une enzyme, qui dégrade les molécules de saccharose en molécules de glucose et en molécule de fructose. Ainsi, au fur et à mesure que le temps avance, le taux de saccharose du mile diminue et celui du fructose et du glucose augmente.

Quels sont les différents types de miel

On peut compter de nombreuses variétés de miels, que l’on peut classer de façon diverse. On peut classer le miel par couleur, par bienfaits, par origine, ou encore par région. La classification la plus utilisée est celle qui différencie les miels monofloraux et polyfloraux.

Les miels monofloraux

Lorsqu’on parle de miel monofloral, cela fait référence à un miel dont le nectar est issu, à 80 % au minimum, d’une unique variété de fleur ou d’arbre. Généralement, le miel porte le nom de la plante dont son nectar provient. Par exemple, on a le miel d’acacia, le miel de romarin, le miel de lavande, etc.

Par ailleurs, il est difficilement possible de se procurer un miel 100 % monofloral. Cela est dû au fait qu’on ne peut pas totalement contrôler les fleurs où butinent les abeilles. De ce fait, la production de miel monofloral s’avère être plus compliquée et parfois plus onéreuse. Néanmoins, l’Indice glycémique (IG) des miels monofloraux est plus facile à calculer.

Les miels polyfloraux

Un miel est considéré comme polyfloral lorsqu’il provient du nectar de plusieurs fleurs différentes. Plus précisément, lorsqu’au moins 80 % du nectar ne provient pas d’une même variété de fleurs.

Dans ce cas, on ne les distingue plus par le nom de la fleur, mais grâce à d’autres éléments comme la saison à laquelle ils sont produits ou encore leur origine géographique. On a comme exemple de miel polyfloral, le miel du printemps, le miel de montagne, le miel de garrigue

Du fait de la diversité des nectars qui entrent dans la composition de ces miels, leurs saveurs et leurs couleurs sont une surprise à chaque récolte.

Quels sont les bienfaits nutritionnels du miel

Depuis l’antiquité, le miel a fait ses preuves en tant qu’aliment aux multiples vertus. Ses propriétés curatives et nutritionnelles séduisent encore aujourd’hui. Voici quelques-uns de ses bienfaits.

1- Il améliore la digestion

Le nectar produit par les abeilles contient plusieurs enzymes stimulant pour le système digestif. En effet, il a une haute teneur en fructo-oligosaccharides, qui outre sa fonction énergétique, possède les mêmes propriétés que les fibres végétales lorsqu’ils atteignent le côlon. Ainsi, ils captent l’eau, augmentent le volume des selles et provoquent une augmentation de la fréquence des gaz. Cela induira une augmentation du péristaltisme ou de la mobilité intestinale. Le miel exerce donc un léger effet laxatif sur le système digestif.

Par ailleurs, les fructo-oligosaccharides sont également l’aliment préféré des bactéries classées comme bénéfiques pour l’organisme. Ces derniers vivent dans le côlon et sont responsables de la transformation des aliments. Une bonne transformation des aliments est synonyme de bonne nutrition des cellules.

2- Il constitue une excellente source d’énergie

En raison de sa haute teneur en glucides, le miel se présente comme une excellente source d’énergie. Riche en fructose et en glucose, le miel fournit du carburant et de l’énergie à l’organisme. De plus, le glucose et le fructose sont des éléments qui passent rapidement et facilement dans la circulation sanguine. Ainsi, à l’inverse d’autres types d’agents sucrants, le miel est facilement digéré, puis libéré dans le métabolisme à un rythme plus lent et régulier. Ce qui donne une bonne dose d’énergie pour bien démarrer et tenir toute la journée. De plus, les nutritionnistes ont prouvé qu’il apporte bien plus d’énergie à l’organisme que le saccharose du sucre raffiné. Aussi, l’intégrer chaque matin dans le petit-déjeuner peut être une bonne façon d’entamer un long programme sportif.

Par ailleurs, certaines études suggèrent que le miel serait l’un des hydrates de carbone les plus efficaces à prendre avant une séance d’entraînement.

3- Il permet de réguler la glycémie

Il peut sembler paradoxal que le miel, qui est tout de même un agent sucrant, puisse intervenir dans la régulation de la glycémie. Mais c’est bel et bien le cas. Cette propriété lui est conférée par l’équilibre qui s’établit entre le fructose et le glucose dans sa composition.

En effet, le fructose permet au glucose d’être mieux stocké par le foie. La conséquence immédiate est que la consommation de miel induit une très faible augmentation de glucose et d’insuline dans le sang. C’est plutôt le taux de glycogène qui s’élève lors de la consommation du miel.

Par ailleurs, en raison de la faible teneur du saccharose dans le miel, son indice glycémique est plus faible que celui du sucre.

4- Il est une source d’antioxydant

Le doux agrément de la ruche est une source incontestable d’antioxydants, dont la majorité sont des flavonoïdes. Ces derniers interviennent dans la neutralisation des radicaux libres du corps. Cela a pour effet de permettre ainsi la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de certaines maladies neuro-dégénératives.

Selon la règle générale, les miels les plus foncés contiennent des quantités de flavonoïdes plus élevées que les miels plus pâles. La quantité de flavonoïdes est proportionnelle à la capacité antioxydante du miel. Par ailleurs, il renferme des vitamines qui permettent de lutter contre le vieillissement cellulaire.

5- Il permet de réguler le sommeil

Le miel favorise la relaxation du corps pendant le sommeil. Les sucres naturels contenus dans le miel induisent une légère augmentation de l’insuline. Cette dernière permet au tryptophane de mieux pénétrer dans le cerveau et induira une meilleure sécrétion de mélatonine, l’hormone responsable de la régulation du sommeil.

Aussi, consommer un verre de boisson chaude avec du miel avant l’heure du coucher peut aider les personnes qui souffrent d’insomnie à s’endormir plus facilement. La boisson chaude qui est la plus recommandée est le lait, car c’est une source de tryptophane.

6- Il réduit le stress

Le stress est fortement mauvais pour la santé aussi bien physique qu’émotionnelle. Il peut être source de plusieurs maux plus ou moins graves. Dans ce cas, le miel agit comme un antistress naturel. En effet, le doux nectar des abeilles possède des propriétés apaisantes et relaxantes. Il est étonnement capable d’agir sur l’humeur du consommateur.

7- Il a un pouvoir cicatrisant

Le miel peut agir autant à l’intérieur de l’organisme qu’à l’extérieur. Certaines propriétés de ce produit de la ruche notamment son pH bas, sa viscosité élevée permettant une dissolution limitée de l’oxygène confèrent au miel un très grand pouvoir antibactérien….Il agit directement sur l’adhérence des bactéries et empêche leur prolifération, ce qui permet de limiter la plupart des inflammations. Il est donc possible de l’appliquer sur les plaies pour limiter les risques d’infection et même pour les guérir.

Par ailleurs, certaines affections bactériennes intestinales peuvent être prévenues par la consommation de miel naturel.

8- Il stimule le système immunitaire

Grâce aux propriétés antibactériennes et antifongiques qu’il possède, le miel se trouve être un aliment idéal pour stimuler le système immunitaire. Il peut booster le système immunitaire lorsqu’il est ingéré, mais aussi lorsqu’il est appliqué sur la peau. Il permet également de lutter efficacement contre les différents types d’allergies. Par exemple, lorsqu’il est mélangé avec du citron, il agit très activement contre la toux et les irritations au niveau de la gorge.

9- Il régule le mauvais cholestérol

La production du mauvais cholestérol dans l’organisme est favorisée par une alimentation trop salée, trop sucrée ou trop grasse. Cependant, il existe plusieurs produits alimentaires qui permettent de lutter contre le mauvais cholestérol à l’instar du miel. Ce dernier favorise la libération du bon cholestérol et non du mauvais cholestérol comme le sucre classique. Ainsi, les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle ou qui ont du mal à contrôler leur taux de mauvais cholestérol trouveront un grand intérêt à inclure le miel dans leur alimentation quotidienne..

10- Il est efficace contre l’ulcère

Comme on l’a soulevé plus haut, le miel est un ennemi des bactéries dans le sens où il empêche leur prolifération. Ainsi, dans le cas de l’ulcère, le miel sert de pansement gastrique et inhibe la prolifération de la bactérie Helicobacter pylori, responsable des lacérations au niveau gastrique. Aussi, il permet une meilleure régénération des tissus de l’estomac. Ce qui favorise une meilleure cicatrisation des lacérations à l’origine de l’ulcère.

11- Il améliore la fonction cérébrale

Les cellules du cerveau doivent être parfaitement alimentées en énergie pour un bon fonctionnement. Cette énergie leur est principalement fournie par le glycogène dont la synthèse est favorisée par la consommation du miel. Le miel permet donc de mieux assurer les besoins énergétiques du cerveau que le sucre classique.

Des recherches scientifiques ont montré que le miel naturel favorise l’absorption et la fixation du calcium dans le corps. Ce qui est très bénéfique pour le cerveau. En effet, les neurones utilisent le calcium pour générer les signaux électriques et pour communiquer des messages..

12- Il hydrate et répare la peau

Les propriétés antibactériennes du nectar sucré des abeilles concourent à purifier l’épiderme de la peau jusqu’en profondeur. Il sert aussi à absorber les excès de sébum qui bloquent les pores de la peau. Il est ainsi utile pour rajeunir la peau et la rendre toujours belle et fraîche. Grâce à sa capacité émolliente, il maintient la peau hydratée pendant une longue durée de temps. À tout cela, s’ajoutent ses propriétés adoucissantes et réparatrices. Pour cela, il peut être utilisé par application directe sur la peau, ou en le mélangeant à l’eau du bain ou à un savon artisanal.

13- Il nourrit les cheveux

Le miel a la capacité d’absorber l’humidité contenue dans l’air. C’est un excellent humectant. Il favorise donc le maintien d’une bonne hydratation pour les cheveux et le cuir chevelu. Ainsi, il permet aux cheveux de garder leur humidité en profondeur et de retrouver leur souplesse naturelle lorsqu’ils sont démêlés ou peignés. Utilisé dans les gommages ou dans les masques de cheveux, il fournit des éléments nutritifs pour ces derniers et permet leur réparation. Avec le miel, fini les cheveux cassants et tombants

14- Il est un excellent vecteur

Le miel se présente comme un excellent vecteur. Grâce à sa pression osmotique qui est favorable au transport des fluides, il constitue un bon conducteur pour les nutriments, les minéraux ou même les médicaments dans l’organisme. En effet, il permet d’améliorer le degré d’assimilation par l’organisme des éléments qui lui sont extérieurs.

15- Il est excellent pour la croissance

Riche en sels minéraux, phosphore, calcium et fer, le miel peut participer à la croissance des enfants. Grâce aux enzymes contenus dans ce dernier, il aide à la fixation du calcium et du magnésium sur les os. L’effet de croissance est d’autant plus accru lorsqu’il est associé à des produits de croissances comme les produits laitiers par exemple. Par ailleurs, il contient aussi de diverses vitamines qui facilitent et améliorent la digestion des aliments.