troubles-orl-scaled-1

15 astuces pour protéger son audition

Les oreilles autant que les autres organes du corps, ont besoin d’être protégées. Si les problèmes auditifs deviennent récurrents autant chez la jeune génération que les adultes, c’est justement parce qu’on néglige généralement cette partie de l’anatomie. Il est donc important de préserver coûte que coûte son appareil auditif pour ne pas avoir à faire face à des problèmes d’audition à l’avenir. Pour mettre vos oreilles à l’abri, il y a certains comportements à adopter.

01. Utiliser des protections auditives pour ses oreilles

Parfois, les bruits intenses sont inévitables. La seule façon de préserver son audition dans ce genre de situation, c’est d’opter pour des protections auditives. Les bouchons d’oreilles protègent vos organes contre les bruits de forte intensité. Il s’agit en effet d’un véritable bouclier antibruit qui est capable de protéger efficacement vos oreilles lorsque vous ne pouvez pas éviter une exposition sonore particulière.

Vous vivez peut-être dans un appartement où il y a trop de bruit, ou travaillez dans un endroit à forte sonorisation. Vous aurez besoin de ces protections auditives qui ont pour rôle principal de réduire le niveau sonore qui est censé parvenir à vos oreilles. En optant pour ces gadgets, vous vous protégez contre les risques de surdité, vous dormez mieux, et vous êtes certain de mieux vous concentrer sur votre boulot. La protection auditive permet également de protéger le canal auriculaire contre l’infiltration de l’eau. Les centres d’audition Ideal Audition proposent ces prothèses pour ceux qui sont dans le besoin.

02. Adopter une bonne hygiène auriculaire

Il est important de prendre soin de ses organes auditifs. Même si l’oreille est un organe qui utilise un mécanisme d’autonettoyage, il est primordial d’avoir une bonne hygiène afin de la préserver contre toute forme de nuisance. Le cérumen est une substance qui joue un rôle majeur dans la protection de l’appareil auditif. Cette cire bloque la voie à toute particule capable de s’infiltrer dans le canal auriculaire. Cependant, le cérumen peut parfois être abondant.

En cas d’excès, il est tout à fait logique d’aider l’organe pour le nettoyage. Dans ce cas, il suffirait de se servir d’une serviette humide pour enlever le surplus au niveau du conduit auditif. Un spray auriculaire est également recommandé dans ce cas. Toutefois, il ne faut pas en faire trop non plus. Nul besoin de répéter ce geste au quotidien. Un nettoyage une fois chaque semaine est largement suffisant. La cire de l’oreille s’occupera du reste.

03. Protéger ses oreilles contre l’humidité

L’excès d’humidité n’est pas favorable à la préservation du conduit auditif. Il est important de garder vos oreilles sèches si vous ne voulez pas favoriser vous-même le développement des bactéries dans vos organes. Ces bactéries sont à l’origine de plusieurs pathologies comme l’otite externe, et plein d’autres maladies auditives. Les risques dans ce cas sont énormes. L’acuité auditive peut être facilement endommagée, ce qui entrainera naturellement la perte de l’audition.

Pour garder votre appareil auditif au sec, il est essentiel d’en prendre soin au quotidien. On ne vous demande pas de nettoyer vos oreilles chaque jour, mais de vous assurer de les sécher à chaque fois que vous sortez de votre douche ou de votre bain. Cette recommandation concerne également les amoureux de la natation. Une serviette propre suffira pour réaliser cette opération. Pour ceux qui pratiquent des activités nautiques, les bouchons d’oreille peuvent servir à protéger vos organes contre l’infiltration de l’eau.

04. Éviter l’introduction de cotons-tiges dans les oreilles

Les cotons-tiges dans les oreilles sont proscrits. Cette habitude que nous avons adoptée d’introduire tout et n’importe quoi dans notre appareil auditif est très dangereuse. C’est peut-être devenu un geste banal, mais vous ignorez combien ces objets sont nuisibles.

Depuis longtemps, les médecins ont toujours déconseillé d’introduire des cotons-tiges dans le canal auriculaire sous prétexte de nettoyer l’oreille. Mais rares sont les personnes qui respectent cette consigne. Si le cérumen déborde, vous pouvez vous servir d’une serviette pour nettoyer les bords du canal auriculaire comme nous l’avions précisé plus haut, ou simplement utiliser un spray pour l’hygiène.

L’une des raisons principales pour lesquelles il est interdit de mettre un objet dans son conduit auditif est que des organes sensibles peuvent rapidement être blessés, le cas du tympan par exemple. S’ils ne vous blessent pas, les cotons-tiges peuvent également repousser la cire qui naturellement favorisera la formation de bouchons. Si jusque là vous l’ignoriez, sachez que ces petits objets peuvent causer la perte d’audition.

05. Faire des activités sportives

Le sport dans la vie de l’humain est un allié incontournable. Il a toujours été l’un des moyens les plus simples et les plus efficaces pour préserver sa santé. Ses bienfaits sur la santé en général sont indéniables. Mais ce que vous ignoriez peut-être est que les activités sportives sont également excellentes pour la préservation de son audition.

Plusieurs scientifiques ont révélé que le sport est bénéfique à l’acuité auditive. En effet, le bon fonctionnement de votre appareil auditif dépend en partie de la manière dont vos vaisseaux sanguins, et votre système cardiovasculaire fonctionnent. Et avec une bonne routine sportive vous vous êtes certain de l’entretien de votre système cardiovasculaire, et donc de la préservation de votre audition. Plus vous êtes en parfaite forme physique, plus vos flux sanguins augmentent, et c’est un excellent moyen d’améliorer votre acuité auditive.

06. Éviter l’écoute de la musique avec un volume élevé

Nous avons pris cette habitude d’augmenter le volume de notre smartphone ou de notre ordinateur lorsque nous écoutons de la musique, ce qui n’est pas nécessaire en soi. Une sonorité qui atteint déjà les 100 décibels n’est pas recommandée. Il est donc préférable de réguler le son de vos appareils lorsque vous écoutez de la musique.

Écouter de la musique avec un volume intense favorise des lésions au niveau des oreilles. Vous serez donc plus exposés aux acouphènes, ou pire, la perte d’audition. Lorsque vous vous trouvez également dans un lieu de divertissement où il y a de la musique, assurez-vous de vous tenir loin des enceintes pour le bien de vos oreilles.

07. Faire des pauses lorsqu’on écoute de la musique avec les écouteurs

Écouter de la musique non-stop n’est pas recommandé surtout si vous utilisez des écouteurs. Cela risque d’endommager votre appareil auditif. Lorsque vous écoutez de la musique sans interruption avec ou sans écouteur pendant de nombreuses heures, vous vous exposez à des acouphènes, mais aussi des irritations. Vos cellules auditives seront naturellement surchargées si vous prenez cette habitude, et les problèmes d’audition seront alors inévitables.

Vous pouvez écouter de la musique au quotidien, mais rassurez-vous de baisser le volume de votre appareil, et aussi de prendre des pauses pendant votre écoute. Ce n’est que de cette façon que vous arriverez à profiter de votre passion sans endommager votre santé auditive.

08. Prioriser les casques audio

Il faut éviter le plus possible les écouteurs lorsque vous écoutez de la musique. À défaut d’une écoute directe, il est préférable d’opter pour les casques qui sont une meilleure alternative. Si les casques audio sont plus recommandés, c’est parce qu’ils restent à l’extérieur de vos oreilles, ce qui améliore naturellement la perception de la musique.

Avec les casques, vous bénéficiez d’une excellente qualité sonore sans avoir besoin d’augmenter le volume de votre ordinateur ou de votre smartphone. Cela vous évite également de devoir introduire quelque chose dans vos oreilles, ce qui malheureusement n’est pas le cas des écouteurs. Les casques sont la solution idéale pour limiter le bruit ambiant et favoriser une meilleure isolation. Ils sont donc moins agressifs, et beaucoup plus efficaces pour préserver son audition.

09. Se protéger du bruit dans les endroits bruyants

L’exposition sonore est parfois inévitable lorsque vous travaillez dans un endroit bruyant, ou lorsque vous vous adonnez à vos loisirs préférés. Cependant, ce que vous pouvez faire lorsque vous vous retrouverez dans un bar ou à un concert par exemple, c’est de vous éloigner des enceintes, et de sortir à l’extérieur de temps en temps. Ainsi, vous permettrez à vos oreilles de prendre une pause et de récupérer quelque peu. C’est également le comportement à adopter lorsque vous travaillez par exemple dans une menuiserie, la soudure, le divertissement, etc. Ce geste préventif est recommandé, car ce n’est pas toujours évident d’avoir ses protections d’oreille avec soi.

10. Baisser le volume de sa radio et de sa télévision

Lorsque vous écoutez de la radio ou êtes devant votre télévision, assurez-vous de réguler le volume de votre appareil. La radio, surtout la télévision est déjà ancrée dans nos habitudes. En ce 21e siècle, rares sont les ménages qui ne possèdent pas cette technologie. Il est donc naturel que les bruits provenant de ces appareils soient inévitables.

L’exposition étant une évidence, on peut tout de même régler le volume afin de protéger son audition. Au même titre que les smartphones ou les tablettes, l’utilisation de ces appareils est incontournable. Il est donc préférable de prendre vos précautions pour éviter de causer des dommages à votre acuité auditive.

11. Réduire la prise de certains médicaments

Certains médicaments peuvent entrainer les problèmes d’audition. Ces médicaments dont il est question comportent des substances qui ne sont pas forcément avantageuses pour la santé auditive. En science, on les appelle ototoxiques, car ils sont nuisibles aux fonctions auditives. Ils représentent l’un des facteurs favorisant l’apparition des acouphènes, et la perte d’audition du niveau légère au niveau profond. Le niveau de la perte d’audition dépend en effet du dosage et de la durée des soins sous ces médicaments.

Les médicaments appelés ototoxiques sont nombreux. Ils sont d’ailleurs utilisés par de nombreuses personnes au quotidien. Les anti-inflammatoires sont les parfaits exemples. Donc si vous êtes sous traitement de l’ibuprofène, ou de l’aspirine, demandez conseil à votre médecin pour la réduction du dosage. Certains antidépresseurs et médicaments anticancérigènes peuvent également entrainer les problèmes d’audition.

12. Adopter une bonne hygiène alimentaire

Comme le sport, une bonne hygiène alimentaire est ce qu’il y a de plus naturel pour préserver sa santé aussi longtemps que possible. Il est donc important de soigner son alimentation pour se mettre à l’abri de certaines pathologies, dont les infections liées à l’audition. Pour cela, il est recommandé de bien choisir ses aliments, et de privilégier certains nutriments afin de préserver ses oreilles.

La vitamine D par exemple est une substance organique très bénéfique pour la santé auditive. Elle favorise la protection du tissu osseux du canal auriculaire, ce qui réduit considérablement le risque de lésion à ce niveau. Le magnésium, et les vitamines A, E, C quant à eux forment une barrière contre les radicaux libres qui sont susceptibles de nuire à l’oreille. En adoptant un comportement alimentaire exemplaire, vous vous donnez les chances de préserver efficacement vos oreilles contre les acouphènes et la perte d’audition.

13. Faire un contrôle ORL régulier

Des bilans réguliers sont recommandés pour la préservation de son audition. La perte d’audition apparaissant progressivement, vous ne pourriez pas prévenir les dégâts si vous ne consultez pas régulièrement. Consulter un médecin ORL (otorhinolaryngologie) au moins une fois en une année vous permettrait de connaître le bilan sur votre santé auditive.

Pendant les examens, le médecin pourra détecter les signes d’une éventuelle perte d’audition ou d’autres infections du conduit auditif. Plus vite les signes sont détectés, plus vite vous êtes pris en charge. En fonctionnant ainsi, vous pouvez vivre longtemps sans jamais perdre définitivement vos capacités auditives même à un âge avancé.

14. Éviter les situations stressantes

Le stress en permanence peut également avoir des effets négatifs sur l’appareil auditif. Le stress et l’angoisse favorisent les acouphènes. Ce sont des facteurs qui aggravent les problèmes auditifs. Il est donc recommandé de trouver des solutions afin de réduire son état de stress. Vous devez également vous éloigner autant que possible des tensions, et des situations qui vous angoissent ou vous mettent hors de vous.

15. Réduire sa consommation d’alcool

Il est connu de tous que l’addiction à l’alcool est nocive à la santé en général. Mais cette dépendance peut également avoir de graves répercussions sur votre santé auditive. On ne parle pas à ce niveau de quelques verres de vin de temps en temps, ou d’une bière fraiche pour se désaltérer en période de chaleur intense, mais d’une réelle addiction qui vous pousse à consommer exagérément l’alcool. Les cils auditifs qui permettent la réception des signaux par l’oreille peuvent très vite s’endommager si vous êtes habitués à une consommation excessive de cette substance. Il est donc primordial de régler son problème d’addiction à l’alcool afin de protéger son audition.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands