empreinte-carbone-3

12 astuces pour réduire son empreinte carbone

Le changement climatique est un problème de grande envergure, mais il nécessite l’implication de chaque âme pour y faire face. À l’échelle individuelle, l’on peut apporter son soutien à la lutte mondiale contre le dérèglement climatique en revoyant son mode de vie. Ceci se traduit par la prise des habitudes respectueuses à l’égard de l’environnement. La solution idéale pour lutter contre l’émission des gaz à effet de serre serait de réduire son empreinte écologique individuelle. Voici 12 astuces pour réduire votre empreinte carbone.

1- Faire la réutilisation pour réduire les déchets

Chaque année, nous produisons en moyenne 2,12 milliards de tonnes de déchets. Selon une étude de Our Data in World, plus de 6 % des causes du réchauffement climatique proviennent du gaspillage alimentaire. Alors si vous voulez minimiser votre empreinte carbone, vous pouvez d’ores et déjà réduire vos déchets.

Les déchets étant proportionnels aux objets achetés, il est donc important de réduire vos achats. Avant de faire vos emplettes, demandez-vous si les articles à payer sont nécessaires. Lors de vos achats, laissez tomber les emballages superflus et payer vos articles en vrac. À travers ces habitudes, vous participez à la réduction des déchets.

En matière de réduction des impacts des déchets sur l’environnement, les firmes en ce qui les concerne peuvent procéder à une analyse du cycle de vie des divers produits avant leur commercialisation. L’analyse du cycle de vie est à découvrir ici. Elle permet de mesurer l’impact écologique de la durée de vie des produits en partant de la fabrication jusqu’à l’incinération ou le recyclage. Ce qui peut aider les entreprises à fabriquer des produits écoconçus.

Pour tendre vers un zéro déchet, n’oubliez pas d’opter pour des articles réutilisables. Réparer les appareils qui peuvent être réutilisés plutôt que de payer un nouvel appareil. Choisissez également vos produits en fonction de leur durée de vie. Privilégier l’occasion au neuf. Payer des produits d’occasion permet de baisser l’impact lié à la fabrication de nouveaux produits. Dites non aux produits jetables et oui aux produits réutilisables.

2- Essayer un système de chauffage écologique

Au sein des ménages français, le chauffage est l’un des principaux postes de dépense énergétique. Si vous désirez garder votre maison au chaud en respectant l’environnement, il faudra changer votre système de chauffage électrique. L’idéal serait d’opter pour le chauffage au bois, car après expérimentation des diverses sources d’énergie, le bois s’avère être une source de chaleur moins énergivore. Mais, si votre maison n’est pas équipée d’une cheminée, vous pouvez essayer les poêles à granulé de bois ou les poêles à bûches.

Néanmoins, si vous désirez garder votre système de chauffage électrique, penser à son entretien. Pour cela, vérifier si vos radiateurs sont en bon état de marche. Sinon, changez-les. De préférence, il est plus économique en matière d’énergie de vous procurer un radiateur à inertie.

Par ailleurs, pour une utilisation rationnelle de votre système de chauffage, n’hésitez pas à investir dans un thermostat. Ainsi, vous pourriez moduler automatiquement la température selon la saison (l’hiver, l’été, etc.). Par la même occasion, vous chauffez votre habitation sans excès et gardez votre système de chauffage éteint pendant votre absence.

Toutefois, vous pourriez également développer des petites habitudes en matière de chauffage de votre maison. Cela dit, vous devriez moins chauffer les chambres à coucher de votre maison et éteindre le chauffage de la salle de bain quand il n’est pas utilisé.

3- Mettre hors tension les appareils et les lumières

Pour réduire considérablement votre empreinte carbone, il est important de suivre également quelques recommandations d’économie d’énergie. Pour cela, débrancher tous vos appareils électroménagers après les avoir rigoureusement éteints. Il en est de même pour votre chargeur de téléphone et votre ordinateur. Souvenez-vous d’éteindre chaque fois les lumières d’une pièce du moment où vous la quittez. Ces divers comportements sont de réels moyens de faire un geste pour la planète afin d’éviter le réchauffement de cette dernière.

4- Utiliser les ampoules à économies d’énergie

Conformément aux conditions et règles fixées par le programme du Plan Climat Énergie, les ampoules à incandescence doivent être remplacées par des ampoules écoénergétiques. Les ampoules à incandescences transforment une grande partie de l’énergie qu’elles reçoivent en chaleur. Ce qui les rend très énergivores. Dès lors, il convient de les remplacer par des lampes plus efficaces énergétiquement comme les lampes fluorescentes ou les lampes à diodes.

Ces lampes fluocompactes exploitent 75 % de l’énergie reçue pour produire de la lumière et 25 % pour les pertes sous forme de chaleur. Alors, si vous souhaitez revoir à la baisse votre empreinte carbone, n’hésitez pas à passer aux ampoules à basse consommation.

5- Opter pour un fournisseur d’énergie verte

Un geste très significatif pour réduire votre empreinte carbone est de choisir une électricité basée sur les ressources renouvelables. De plus en plus accessible, l’énergie verte provient des énergies renouvelables. Cette forme d’énergie est exempte d’émission des gaz à effet de serre puisqu’elle n’est pas produite à l’aide de matériaux finis. Les énergies renouvelables telles que l’énergie des barrages hydrauliques, l’énergie éolienne, l’énergie solaire, l’énergie géothermique n’émettent pas de dioxyde de carbone. Ce qui les rend plus écologiques que l’énergie classique.

Pour choisir un réseau de production d’énergie verte, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez demander auprès de votre fournisseur d’énergie classique, car ces derniers proposent aussi des offres écologiques. Mieux, vous pouvez privilégier un fournisseur d’énergie renouvelable. À travers ce simple changement de fournisseur, vous participez à la lutte quotidienne contre le réchauffement climatique.

6- Faire une consommation optimale de l’eau

Pas de panique, il n’est pas question de prendre une douche hebdomadaire ou de tirer rarement la chasse d’eau. Mais il s’agit de faire un usage conscient d’eaux chez vous. Pour y arriver, vous pourriez investir dans un minuteur afin de prendre des douches plus courtes. Souvenez-vous de fermer votre robinet quand vous vous brossez vos dents ou quand vous vous savonnez sous la douche. Plus loin, vous pouvez recueillir l’eau de cuisine pour l’arrosage des plantes. Indirectement, vous prenez des habitudes d’économie d’énergie.

7- Revoir ses habitudes alimentaires

L’élevage est à l’origine de 15 % des gaz à effets de serre émis sur la planète. Les gaz nocifs à l’écosystème environnemental tels que le dioxyde de carbone et le méthane sont le reliquat de l’élevage des bovins (40 %) et de la production du lait (20 %). En tant qu’un consommateur averti, vous pouvez diminuer votre consommation de viande et tester d’autres alternatives tels que les steaks de soja ou des steaks à base de blé.

Pour aller plus loin, adopter un régime alimentaire végétalien ou végétarien sera un choix judicieux pour faire baisser votre empreinte carbone.

Dans le même contexte, il est vivement conseillé de manger des fruits et légumes de saison. En effet, croquer des tomates ou des légumes cultivés hors saison grâce à une culture sous serre chauffée très énergivore vous rend coupable des impacts écologiques. Du coup, il est grand temps d’éviter les cultures sous serres et de privilégier des légumes et fruits de saison.

8- Choisir des moyens de transport qui respecte l’environnement

De récentes études menées sur les causes du réchauffement climatique montrent que 17 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre résultent du transport routier. Particulièrement, une voiture libère en moyenne 4,6 tonnes de CO2 par an. Cette grande quantité de gaz nocif est liée à la combustion des énergies fossiles utilisées par les voitures. Si vous vous demandez comment réduire votre empreinte carbone, tâchez d’utiliser des moyens de déplacement qui sont indépendants des énergies fossiles.

Si votre lieu de travail n’est pas loin de chez vous, c’est donc une belle occasion pour y aller à vélo. Cet acte très écologique est aussi bon pour votre santé. Pour vos déplacements, utilisez les transports publics si l’occasion se présente où profiter des offres de covoiturages.

Par ailleurs, vous pouvez remplacer votre voiture par un véhicule hybride ou électrique.

9- Repenser votre façon de voyager

Pour vraiment participer à la sauvegarde de l’environnement, il faudra voyager moins ou voyager mieux. Saviez-vous qu’un trajet de 60 minutes en avion émet treize fois plus de dioxyde de carbone qu’un trajet du même temps en Voiture ? De même, un voyage en avion est 1500 fois plus polluant en matière de dioxyde de carbone qu’un voyage à bord d’un train. Au même titre que les voitures, les avions consomment énormément de carburant. Ce qui augmente visiblement l’empreinte carbone de l’industrie aéronautique. Si vous choisissiez de moins voyager à bord des avions ou de faire un déplacement un peu plus conscient, vous réduisez ainsi les émissions des gaz à effet de serre dans le secteur aéronautique.

D’une façon plus judicieuse, préférez le train à l’avion. Au lieu de voyager pour des raisons professionnelles, penser à faire des visioconférences. Pour certains travaux qui ne nécessitent guère votre présence, opter pour le télétravail.

10- Améliorer le système d’isolation de votre logement

Le saviez-vous ? Une récente étude à montrer que 20 % des pertes de chaleur proviennent des murs. Alors pour éviter cette déperdition de la chaleur, vous pouvez faire un audit énergétique de votre logement. Ce qui aura pour but d’évaluer la performance énergétique de votre habitation et de suivre les recommandations des professionnels.

Entre autres recommandations, il s’agira d’isoler la toiture à l’extérieur et à l’intérieur en déposant des isolants entre les poutres du toit, de procéder à une isolation thermique des murs et des fenêtres. L’isolation des fenêtres passe par l’installation d’un double ou triple vitrage ou l’installation d’un film plastique isolant autour des fenêtres.

11- Acheter les vêtements de seconde main

Selon l’Organisation des Nations unies, près de 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont issues de la fabrication des vêtements. Un geste symbolique envers l’environnement serait de repenser votre conception de la mode. Pour cela, vous pouvez revoir votre façon de vous habiller. Au lieu de payer chaque fois des vêtements neufs, vous pouvez essayer les vêtements d’occasion.

Bannissez les vêtements conçus en fibres synthétiques tels que le polyester et investissez dans des habits certifiés écologiques. Ces derniers sont faits de matériaux provenant de l’agriculture biologique comme le coton, le lin, le bambou et ont un faible impact environnemental.

12- Faire un nettoyage numérique

Le saviez-vous ? Le numérique occupe près de 4 % des parts de la consommation mondiale en énergie. Difficile de concevoir le fait que les fichiers numériques comme les mails et les documents stockés dans le cloud peuvent nuire à l’environnement. Mais pour tout vous dire, sachez que ces fichiers et mails sont stockés sur les serveurs des datacenters qui sont très énergivores. Ces serveurs doivent fonctionner sans relâche afin de nous donner accès en temps réel à nos mails et fichier du cloud. Malheureusement, elles en fonctionnent majoritairement grâce aux énergies fossiles. D’où la pollution engendrée par les fichiers numériques.

Donc pour réduire l’empreinte carbone à votre échelle, vous devez supprimer régulièrement les mails inutiles et vider votre corbeille. Ainsi vous sollicitez moins les datacenters.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile