un-leader-tres-ambitieuxd

11 Faits insolites sur Xi Jinping

Actuel président de la Chine, Xi Jinping  est né le 15 Juin 1953 à Pékin. Il est une personnalité politique pleine de mystère. Que vous soyez en occident, ou un simple curieux depuis l’Afrique, voici pour vous 11 faits insolites et étranges à connaitre sur la vie de Xi Jinping. La vie de ce vieux leader, partisan du communisme peut vous servir de référence dans votre quotidien. Découvrez à présent !

1. Xi aime les classiques

Bien que de nombreux discours de Xi souffrent de la même rhétorique socialiste ennuyeuse qui caractérisait ceux de ses prédécesseurs, Xi anime souvent ses remarques avec des paroles de philosophes chinois. Lorsqu’il parle du développement de la jeunesse chinoise, par exemple, il pense : « L’apprentissage est l’arc, tandis que la compétence est la flèche » et « La vertu élève, tandis que le vice abaisse ».

En effet, dans un discours devant des professeurs et des étudiants de l’Université de Pékin, Xi rapporte au moins quarante citations différentes d’anciens penseurs chinois. Personne ne le dit mieux qu’un ancien philosophe chinois.

2. Xi est un vrai croyant, mais seulement dans le Parti communiste

En effet, le président chinois n’a pas de mots gentils pour les fonctionnaires qui « adorent Bouddha » ; cherchent « les conseils de Dieu pour résoudre leurs problèmes » et qui « s’acquittent de leurs fonctions d’une manière confuse ».  

Xi Jinping n’a non plus de crédit pour ceux qui « aspirent aux systèmes sociaux et aux valeurs occidentales » ; « perdent confiance dans l’avenir du socialisme » ; ou « adoptent une attitude équivoque face aux provocations politiques contre la direction du PCC ».

Il aura peut-être une révélation plus tard dans la vie, mais pour l’instant il n’y a pas de place à l’autel.

3. Xi ne vous laisse jamais le voir transpirer

Xi ne se plaint pas. Bien qu’il déclare consacrer tout son temps privé à son travail, il ne s’en plaint pas. Au lieu de cela, il dit simplement : « Puisque le peuple m’a mis à la tête de l’État, je dois le mettre au-dessus de tout, garder à l’esprit mes responsabilités aussi lourdes que le mont Tai, toujours me soucier de la sécurité et du bien-être du peuple. » 

La vie de Xi en images suggère de la même manière que ces propos quelqu’un qui est calme, en contrôle et qui aime généralement servir en tant que président. Soit il est constitutionnellement mieux placé pour être président d’une grande puissance que la plupart des présidents américains les plus récents, soit il a simplement une meilleure équipe de relations publiques ! C’est l’un ou l’autre des cas.

4. Xi joue pour gagner

Xi a l’âme d’un compétiteur. En discutant de son désir que la Chine devienne une nation innovante, Xi est clairement mécontent du statut de second rang de la Chine. Pour ce fait, il déclare : « Nous ne pouvons pas toujours décorer notre avenir avec les arrières des autres. Nous ne pouvons pas toujours compter sur les réalisations scientifiques et technologiques des autres pour notre propre progrès.

La réponse pour lui repose en grande partie sur l’innovation indigène : “Plus important encore, nous devons suivre sans relâche une voie d’innovation indépendante présentant des caractéristiques chinoise. Ce n’est qu’en détenant la technologie clé entre nos mains que nous pourrons vraiment prendre l’initiative en matière de concurrence et de développement, et assurer notre sécurité économique, nationale et celle des autres domaines.

Pour ce dernier toujours : La compétition scientifique et la technologique sont comme le patinage de vitesse sur piste courte.

5. Xi Jinping est un patriote hors pair

S’il est possible qu’il y ait une alternative à Xi Jinping qui se cache au-delà de ces 500 pages du livre qui le décrit, il y a une cohérence remarquable dans les idées et les valeurs qu’il épouse à travers ses discours et ses actions. La moralité, la vertu et la responsabilité envers le peuple, par exemple, apparaissent comme des thèmes récurrents dans ses discussions sur les qualités nécessaires aux fonctionnaires chinois.

Ses efforts pour rationaliser la bureaucratie, comprendre les besoins du peuple et assurer un contrôle adéquat des responsables du Parti sont également les caractéristiques du long mandat de Xi en tant que responsable du Parti communiste.

6. La discrétion hors norme de Xi Jinping

Les réflexions de Xi sur le soft Power suggèrent une certaine confusion persistante sur la façon dont tout cela fonctionne. On a parfois l’impression que Xi Jinping appelle à la fois à l’action et la retenue. C’est ce qui rend sa position mitigée vis-à-vis de ses concurrents.

Alors qu’il appelle par exemple à faire revivre des reliques dormant dans des palais fermés, il s’en tient néanmoins à la tradition du PCC.

Par ailleurs il déclare il va déclarer sur ce sujet : ‘Pour renforcer notre soft Power culturel, nous devons intensifier notre droit international à la parole, améliorer notre capacité de communication internationale et ne ménager aucun effort pour établir un système permettant à la parole internationale de dire, de la bonne manière, l’histoire vraie de notre pays. nous devons également renforcer l’éducation au patriotisme, au collectivisme et au socialisme à travers l’école, le cinéma et la télévision pour aider notre peuple à construire et à persister dans une conception correcte de l’histoire, du point de vue national’.

7. Xi Jinping fait vivre les œuvres de Lei Feng

Aucune notice biographique d’un haut fonctionnaire chinois ne peut ignorer l’opportunité d’honorer le citoyen communiste modèle (peut-être apocryphe) Lei Feng. De la même manière, son éthique de travail, surhumaine et son dévouement aux idéaux du Parti communiste ne peuvent être adoptés facilement. Xi Jinping fait pourtant l’exception.

Lorsque, adolescent, Xi a été envoyé dans un petit village de la province du Shaanxi pendant la Révolution culturelle, par exemple, il a pu marcher 5 km sur un chemin montagneux avec deux paniers suspendus remplis de près de cent kg de blé. Il a également échangé un tricycle motorisé qu’il avait gagné après avoir été nommé jeune éduqué modèle contre un tracteur à pied, une minoterie, une machine à vanner le blé et une pompe à eau au profit des villageois.

8. Un homme de lettres

Xi parle de la lecture comme l’un de ses passe-temps favoris. C’est en fait la seule activité pour laquelle il a encore du temps. Il est apparemment un fan de la littérature russe. Impressionnant, il peut débiter plus de dix auteurs russes différents, y compris Gogol, dont les écrits doivent résonner en lui alors qu’il tente de nettoyer la corruption dans la bureaucratie chinoise.

Bien sûr, il a exprimé son affection pour la littérature russe dans une interview avec une télévision russe, il se peut aussi qu’il ait simplement joué devant le public local. Toujours dans le village où il fut envoyé pendant la Révolution Culturelle (la Révolution Culturelle n’est pas réellement identifiée comme telle à sa personne). Les habitants se souviennent de lui comme ‘lisant des livres épais comme des briques tout en faisant paître les moutons sur les pentes des montagnes ou sous une lampe à pétrole la nuit’.

9. Xi Jinping, un leader très ambitieux

Le rêve chinois de Xi Jinping devrait devenir l’un des éléments déterminants de son mandat de président chinois. Il représente le patriotisme, l’innovation et l’unité. Ce dernier pense qu’on ne peut bien faire que quand son pays et sa nation vont bien.

Pour Xi, les Chinois du monde entier devraient contribuer à la réalisation du rêve chinois. Il affirme par ailleurs couramment : ‘Pour les Chinois, tant chez eux qu’à l’étranger, une nation chinoise unie est notre racine commune, la profonde culture chinoise est notre âme commune et le rajeunissement de la nation chinoise est notre rêve partagé’.

Comme le dit Xi, tôt ou tard, la Chine devra résoudre les différends politiques qui existent depuis longtemps dans les relations interétat plutôt que de les laisser aux générations futures. Et Taïwan devrait également se préparer !

10. Xi représente un signe inquiétant pour l’économie de son pays

 Xi sort du 20e Congrès du Parti avec la validation par le PCC d’un troisième mandat. Toutefois, l’éventail de défis auxquels la Chine est confrontée (dont beaucoup sont liés à la propre politique de Xi ) ne laisse pas de temps pour un tour de victoire.

Le taux de chômage des jeunes en Chine est passé à 19,9 % en juillet, son taux le plus élevé depuis que les statisticiens chinois ont commencé à le calculer en 2018. C’est une nouvelle qui donne à réfléchir pour un État à parti unique qui compte sur l’amélioration du niveau de vie comme élément clé de sa légitimité.

11. Xi Jinping affiche un contrôle total sur l’État chinois

Le pouvoir croissant de Xi lui a permis d’atteindre des recoins de la société chinoise autrefois considérés comme intouchables. L’une de ces cibles a été la nouvelle génération chinoise d’élites aisées connues sous le nom de ‘fuerdai’, ou deuxième génération riche.

Son accent sur la réduction des inégalités sociales — qui fait partie de son initiative de ‘prospérité commune’ — a inclus des mesures. On note par exemple des mesures pour ‘ajuster les revenus excessifs pour promouvoir l’équité et la justice sociales’, a déclaré le Comité central des affaires financières et économiques du PCC dans un communiqué en août 2021. C’en est la fin des faits insolites sur Xi Jinping. Nous avons la conviction que cette rebue vous a été utile en beaucoup de points. Si un de ces faits vous a inspiré, vous pouvez vous en inspirer !

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands