10 solutions pour financer son achat de voiture

0
9

Vous envisagez de faire un achat de véhicule et vous avez trouvé la voiture qui vous convient le mieux. Que votre choix se porte sur un véhicule d’occasion ou neuf, l’achat d’une voiture nécessite un budget conséquent. Comme tout le monde, vous vous posez la question du financement. Découvrez donc ci-dessous les possibilités de financement existantes.

Financer l’achat de votre voiture : connaître le prix total

Avant de se lancer dans la recherche d’un financement pour acheter une voiture, il est important d’évaluer le prix d’achat total. En effet, la somme d’acquisition d’une voiture est fonction du prix d’achat et de tous les frais annexes. Pour cela, il est conseillé d’établir une liste des dépenses supplémentaires qui viendront à la suite du paiement de la voiture. On pense donc aux postes de dépenses comme : l’essence, l’assurance, le coût du stationnement et les frais d’entretien. Le calcul de ces montants vous aide à décider soit de l’achat d’un véhicule d’occasion ou soit d’un véhicule neuf.

Le coût d’achat ainsi que les frais d’assurance automobile pour une voiture neuve sont élevés. Toutefois, le coût d’entretien est plus faible les premières années, car, sauf en cas d’accident, vous n’avez pas besoin de changer beaucoup de pièces de la voiture. De plus, il est possible de profiter pleinement de la garantie dès les premières années. Ce qui vous permet de faire face à certaines pannes sans rien dépenser. Par contre, en optant pour un véhicule d’occasion, le montant des dépenses peut vite grimper. Le prix d’achat est moins élevé, mais il ne faut pas perdre de vue les frais d’entretien.

Vous pourrez être amené dès la première année d’achat, à changer les pneus ou à faire une révision des freins ou des amortisseurs. Ainsi, le montant de ces dépenses supplémentaires peut représenter un budget conséquent. Dès lors, il est nécessaire d’évaluer la différence entre les prix d’acquisition d’une voiture neuve et celle d’occasion afin de connaître le montant des dépenses moyennes mensuelles.

Les moyens de financements possibles pour payer une voiture

Les solutions de financement varient en fonction de la philosophie d’achat du véhicule. Vous disposez des ressources nécessaires à l’achat direct de votre nouvelle voiture. Cependant, avez-vous envisagé les risques d’imprévus ? Peut-être que considérer une forme de prêt ou de location avec ou sans option d’achat serait plus optimal. Ainsi, l’offre de financement pour l’achat de votre véhicule va dépendre de votre situation particulière : l’envie de changer souvent ou non de voiture, le souhait de devenir propriétaire ou pas du véhicule, etc. Il est donc important de définir votre profil de conducteur pour savoir quel financement vous convient le mieux.

10- opter pour un abonnement de voiture

Une solution relativement récente et très peu connue, l’abonnement-voiture est une offre qui permet de souscrire à un abonnement pour l’utilisation d’une voiture. Faire un abonnement pour sa voiture est à l’image d’un abonnement téléphonique ou Netflix. En effet, il se présente comme une forme de location telle la LOA ou la LLD, sauf qu’ici le fonctionnement est tout autre. Ce type d’abonnement présente des avantages que nulle autre forme de location ne pourra concurrencer. Il vous permet d’avoir une flexibilité et de changer facilement de véhicule en cours d’abonnement.  

Vous n’aurez plus à payer des frais de résiliations de contrat comme le cas de la LLD ou LOA. Il est aussi accompagné de services comme le prix unique, les services de maintenance, la livraison à domicile, l’assurance et le désabonnement en un seul clic. Pour un abonnement de voiture, vous aurez à payer une mensualité qui doit rester constante au cours du contrat. Le loyer d’abonnement mensuel est calculé avant la signature du contrat. Si l’abonnement de voiture est compatible pour ceux qui désirent avoir une voiture sur le court terme, les frais d’abonnement peuvent être élevés. Notez que pour un abonnement de voiture il n’y a pas une possibilité d’achat en fin de contrat.

9- Faire un achat comptant

Si vous disposez du budget nécessaire pour acquérir un véhicule, la solution logique semble être l’achat au comptant. Nul besoin de contracter un prêt pour avoir à payer des frais supplémentaires. Cependant, ce n’est pas forcément le choix le plus judicieux. Cette option est la plus judicieuse si vous envisagez de payer un véhicule d’occasion, car le prix est généralement moins important.

Ainsi, l’achat au comptant n’est pas toujours à privilégier pour l’achat d’une voiture neuve, bien que vous disposiez des ressources nécessaires pour le faire. Par ailleurs, il est préférable d’avoir une somme disponible pour subvenir aux besoins quotidiens. Donc, l’idéal est de placer cette somme pour faire des bénéfices qui peuvent couvrir et même excéder les intérêts de votre crédit, si vous avez entre temps opté pour un crédit d’achat de véhicule.

8- Contracter un crédit personnel

Une autre solution de financement pour votre projet d’achat de véhicule est le prêt personnel. En effet, ce type de prêt n’est pas juridiquement lié à l’achat pour lequel il est sollicité. Mais l’avantage est qu’il vous permet d’emprunter une somme supérieure au prix de votre voiture. Cela facilite la couverture d’éventuels frais supplémentaires comme l’assurance et autres frais de réparations.

Si le crédit personnel présente certains avantages, son principal inconvénient est qu’il peut provoquer un endettement plus important que le prix d’achat de la voiture. Puisque, si vous sollicitez une importante somme pour finalement payer une voiture moins chère, vous devez régler les mensualités correspondant au prêt. Ainsi en cas de revente anticipée, vous serez dans l’incapacité à solder l’intégralité de votre crédit. Un autre inconvénient est que le remboursement du prêt commence immédiatement, indépendamment de la réception ou non de votre véhicule.

7- Solliciter un crédit auto

Le crédit auto se présente comme la solution de financement idéale pour l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion. Contrairement au crédit personnel, le crédit auto est un crédit affecté. C’est-à-dire qu’il est associé au véhicule que vous souhaitez acheter. Ainsi une non-obtention du crédit entraîne l’annulation automatique de la vente. Ce type de crédit trouve son intérêt dans le fait qu’il protège le consommateur. En effet, le prêt est assigné au financement pour lequel il est contracté.

Pour le crédit auto, le remboursement suivant les modalités prédéfinies dans le contrat du prêt ne commence qu’à l’obtention de l’automobile. Il est aussi bon de savoir, que la souscription à un crédit auto vous permet d’obtenir le montant correspondant au prix du véhicule envisagé. Par ailleurs, vous pouvez contracter ce type de crédit dans une banque sur présentation d’un devis de commande ou auprès d’un organisme de crédit.

6- Faire la location avec option d’achat

Que vous jetiez votre dévolu sur un véhicule d’occasion ou neuf, vous pouvez y avoir recours. Également appelée crédit-bail, la location avec option d’achat (LOA) vous permet de louer une voiture neuve en contrepartie du paiement mensuel d’un loyer. Au terme du contrat de location, vous avez la possibilité d’acheter ou non la voiture. Ce type d’accord est fait sur la base d’un contrat dûment établie qui rend compte des conditions d’utilisation du véhicule. Au nombre des conditions, on distingue : le kilométrage annuel qui ne doit pas dépasser un seuil fixé par le concessionnaire, les montants des pénalités à payer en cas de dépassement du kilométrage annuel, la durée du contrat, etc.

Pour la LOA, le montant de la location dépend des conditions d’utilisation fixées. Cependant, si vous désirez devenir propriétaire de la voiture à la fin du contrat, le coût global est généralement plus élevé que le remboursement du prêt. L’avantage est qu’il permet d’avoir accès à des voitures plus haut de gamme. Il est aussi intéressant d’opter pour la LOA si vous préférez changer fréquemment de voiture. Entre outres, ce type de financement vous permet aussi de bénéficier de nombreux services comme l’entretien du véhicule.

5- Choisir la location longue durée

Encore appelée leasing, la location longue durée (LLD) à la différence du LOA n’offre pas la possibilité de devenir propriétaire de la voiture prêtée. La LLD vous permet d’obtenir une voiture neuve et de payer des loyers mensuels pendant toute la durée de location. Ainsi, certains conducteurs, qui sont fan de dernières technologies automobiles préfèrent faire du leasing.

Par ailleurs, le contrat inclut des services comme l’entretien et l’assurance auto. Tout comme la LOA, il y a une limitation du kilométrage annuel qui est prévue dans les clauses du contrat ainsi que les frais supplémentaires à payer si vous excédez cette limite. Bref, il vous revient d’analyser si cette forme de financement convient à votre profil de conducteur pour vous décider.

4- Demander une prime à la conversion

Connue sous le nom de prime à la casse, elle vous permet de remplacer votre véhicule actuel par un véhicule moins polluant. Une fois que vous l’aurez fait, votre ancienne voiture est destinée à la casse. Cette prime s’applique pour l’achat ou la location avec option d’achat d’un véhicule électrique ou un quadricycle. En revanche, cette aide concerne certains véhicules ayant une immatriculation avant 2001 pour une voiture diesel et avant 1997 pour une voiture essence.

Si votre véhicule est éligible à la prime à la casse, le montant de la prime varie de 1500 euros à 5000 euros. Toutefois, cette prime est déterminée par le type de véhicule acheté ou loué ainsi que le kilométrage pour vous rendre dans votre lieu de travail.

3- Chercher un bonus écologique

Ce bonus est octroyé pour l’achat ou la location avec l’option d’achat d’un véhicule électrique ou fonctionnant à l’hydrogène. Le bonus écologique est une aide gouvernementale qui s’adresse aux personnes domiciliées en France. Pour l’achat d’un véhicule, le montant représente les 27 du prix TTC du véhicule. Le montant maximal est de 7000 euros. En outre, cette aide est cumulable avec la prime à la conversion.

2- Demander un crédit auto au FASTT

Cette aide financière vous est accordée si vous êtes intérimaire et souhaitez réparer ou acquérir une voiture. Ainsi le fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT) peut vous accorder un prêt d’un montant compris entre 1600 euros à 12 000 euros remboursables sur une durée allant jusqu’à 6 mois. Ce crédit est accordé sans frais de dossier et vous permet de réparer à moindre coût votre véhicule en panne dans les garages partenaires du FASTT.

1- Vérifier les offres des constructeurs

Il est important de noter que les constructeurs automobiles proposent eux aussi des solutions de financement. Grâce à des partenariats conclus avec des organismes financiers, ils mettent à la disposition des clients des offres sous forme de pack comprenant le prix de la voiture, l’assurance et un abonnement pour l’entretien de la voiture. Les avantages ici sont le gain de temps dans la démarche d’achat et l’atout financier, car le crédit est à 0 % d’intérêt. Comme inconvénient, vous n’avez pas la possibilité de négocier le prix de la voiture.