renard-polaire

10 faits intéressants sur les renards

Petits mammifères à fourrure de plusieurs variétés, les renards sont des animaux dont on connaît peu de choses. Ils sont incompris et ne cessent de surprendre de par leur mode de vie. Nous verrons dans la suite dix faits intéressants sur les renards.

10. Habitats et territoires de chasse des renards

Ce sont des carnivores retrouvés presque sur tous les continents excepté l’antarctique. Les renards ont un habitat variable en raison de leur forte capacité d’adaptation. Animal forestier, il peut également élire domicile en campagne cultivée, dans les broussailles, en landes, en montagnes et même en villes. Pourvu qu’il y ait de jardins.

Son territoire de chasse est assez vaste et peut couvrir des hectares de superficie. Ce dernier dépend de l’abondance de ses proies, les emplacements disponibles pour son terrier et le bon vivre du paysage. À l’instar d’autres prédateurs, le renard délimite toujours les frontières de son territoire de manières diverses. Il peut s’agir de crottes, d’urines, de sécrétions glandulaires ou autre. Contrairement aux loups qui chassent en meute, il protège son territoire contre d’autres renards.

9. Les renards ont une tactique de chasse assez particulière

Le renard dispose d’une tactique de chasse assez surprenante qui lui est spécifique, le mulotage. Chasseur solitaire et nocturne de préférence, cet animal utilise le champ magnétique terrestre pour se repérer dans l’espace tel un radar ou une sorte de boussole intérieure par rapport à sa proie. Il évalue la distance qui le sépare de celle-ci, se déplace sans bruit, observe les mouvements et écoute attentivement.

Le renard a une ouïe très affinée. Il est capable d’entendre de très basses fréquences et de hautes fréquences jusqu’à 65 kHz. Son odorat est également très développé. Une fois sa pitance repérée, le canidé s’élance dans un saut précis ; pattes en avant et retombe droit sur sa proie.

8. Les renards sont de très bons géniteurs

Les renards vivent dans des tanières souterraines à l’abri de tout regard. Ceci afin de prendre soin de leurs petits et les cacher des prédateurs. L’éducation des renardeaux se fait en famille, avec la mère renarde et le père renard. Ces derniers font tout pour les nourrir et les garder en sécurité. Le mâle a le rôle de protecteur et de pourvoyeur de nourritures et la femelle celui de soins des renardeaux.

Naissant aveugle et dépourvue de poils, la renarde restera près de ses petits en les réchauffant. En effet, ces derniers ne peuvent réguler leur température, et ce, jusqu’à ce qu’ils voient. Elle leur apprend également la propreté en les stimulant à aller faire leurs besoins.

Une fois la nourriture apportée à la maison, la renarde mâche la nourriture puis la régurgite dans la bouche des renardeaux. Si le mâle tarde à revenir de la chasse, la renarde se met à pousser des cris afin d’annoncer que les petits ont faim. La phase d’éducation achevée, ou lorsqu’il n’y a pas de renardeaux à élever le papa renard retourne chasser seul et dormir.

7. Les renards ont une communication variée selon l’expression

Selon ce qu’ils voudraient exprimer à leurs congénères, les renards poussent un type de cris. On distingue de ce fait plus d’une dizaine de cris différents des renards.

Il s’agit notamment de deux catégories de cris.

Les cris d’appel amicaux qui regroupent des cris de contacts ; généralement s’emploient entre mâles. Des cris d’approches pour informer leurs congénères de leur position. Des cris d’appel, utilisés par la femelle surtout pour montrer sa présence en la saison des amours pour la reproduction.

Les cris de conflits dont le cliquètement lorsqu’il y a des conflits entre canidés et le cri d’alerte ; utilisé par la renarde pour prévenir les renardeaux d’une menace dans les parages.

6. Le renard, un animal futé

Assez intelligent, fin, rusé et opportuniste, le renard est capable de s’infiltrer dans un espace assez clos pour prendre sa proie. Près des habitations, ils seraient comparés à des contorsionnistes avec les poulaillers. Cet animal est également très méfiant, ce qui justifie sa préférence pour la chasse nocturne.

5. Les renards aiment jouer entre eux

Le renard est un animal curieux et amical. Ils aiment jouer entre eux ou avec d’autres animaux comme pourraient le faire ses cousins le chat et le chien. Il aime jouer avec des balles et on dit souvent qu’il serait un voleur de balles de golf.

4. Le renard polaire, une adaptation impressionnante au froid

Le renard polaire particulièrement est un de ses rares animaux qui supportent une température basse extrême. Grâce à sa fourrure blanche, il est capable de réguler et de garder sa température malgré des températures très basses. Ce dernier est capable de supporter des températures extrêmement froides allant jusqu’à -50 ° C. Ce n’est qu’à partir de -70 °C qu’il commence à ressentir une sensation de froid.

3. Le plus léger des renards et les températures chaudes

Appelé Fennec, c’est le renard le plus léger avec son poids d’environ un kilogramme. Il vit dans les déserts, et malgré la température élevée qui y règne, il s’y adapte parfaitement.

En effet, le Fennec est doté de grandes oreilles qui lui permettent de réguler sa chaleur corporelle par ventilation. Sa fourrure et sa fonction rénale lui donnent également un autre avantage pour une parfaite adaptation en milieu désertique.

2. Les renards sont des adeptes de la tranquillité

Les renards, certes plus actifs la nuit, il n’est pas rare de le voir en journée. Ils n’aiment pas être importuné et donc creuse lui-même son terrier ou emprunte ceux abandonnés par des lapins ou parfois cohabitent ensemble. Du coup, on peut dire que c’est justement à cause de cette recherche permanente de calme qu’ils sortent la nuit.

Si vous voulez les piéger, vous devez garder à l’esprit que la douceur et la tranquillité sont leurs grands appâts.

1. Le renard aux oreilles de chauve-souris

Assez particulier, l’Otocyon possède de grandes oreilles semblables à celles des chauves-souris. Elles lui permettent de réguler sa température interne et de repérer des proies à des distances éloignées même lorsque celles-ci se déplacent sur le sol ou sous terre. C’est quand même surprenant qu’un renard « emprunte » des oreilles de chauves-souris !

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile