10 bienfaits du gingembre sur la santé

0
15

Le gingembre est une racine très consommée dans le monde. Il est connu pour ses propriétés et ses vertus pour l’organisme humain. Connaissez-vous les bienfaits de ce rhizome sur la santé ? Découvrez-en 15 ci-dessous.

10. Ralenti le vieillissement

Les antioxydants sont des composés contenus dans notre alimentation comme les vitamines et les micronutriments. Ils luttent contre les radicaux libres présents dans l’organisme. Ceux-ci sont des produits formés par nos cellules au cours de la transformation de certains nutriments en énergie. Toxiques pour l’organisme, ces produits accélèrent le vieillissement et causent des dégâts irréversibles à l’ADN. Les antioxydants ralentissent le vieillissement et préservent de nombreuses maladies issues de l’altération de l’ADN. Or, le gingembre regorge d’une quarantaine d’antioxydants capables de résister même à la chaleur. Donc qu’il soit consommé cru ou préparé, il permet de combattre les oxydations grâce à sa constitution. Prenez alors l’habitude de l’ajouter à vos condiments pour une santé saine.

9. Anti-inflammatoire

Le gingembre est une plante dont l’étude approfondie a permis à de grands chercheurs d’affirmer qu’il est un puissant anti-inflammatoire. En effet, un anti-inflammatoire est une substance qui empêche le déroulement ou l’évolution de l’inflammation. L’intervention du gingembre permet d’empêcher la formation ou la sécrétion des prostaglandines, substances responsables de l’inflammation. Elle se caractérise par des douleurs, de la chaleur et de la rougeur. Prendre du gingembre ou s’en servir pour préparer une tisane vous évite alors les douleurs et les fièvres.

8. Facilite la digestion

 À cause de ses multiples effets sur le système digestif, le gingembre est convoité par de nombreuses personnes. Sa tige souterraine communément appelée rhizome contient des substances qui influencent la production d’enzyme impliquée dans la digestion. Plus précisément, il augmente l’activité des enzymes digestives et favorise la sécrétion de la bile. Ainsi, le gingembre accélère et améliore le processus digestif et la dégradation des aliments dans l’estomac. Une consommation régulière de gingembre favorise un fonctionnement optimal du foie qui participe lui aussi au processus digestif. Cet effet semble se préciser lorsqu’on consomme le gingembre en grande quantité. À terme, les cures de cette plante aident à retrouver un certain confort digestif. Il est alors utile pour tous les organes du système digestif et présente des bienfaits sur la santé. Il agit donc sur l’estomac, l’intestin grêle, et le côlon ainsi que sur la bouche et l’œsophage !

7. Arrête les nausées et vomissements

C’est l’une des propriétés les plus connues et recherches du gingembre : son action antiémétique. Il est réputé pour sa capacité à prévenir et à soulager les nausées ainsi que les vomissements. Figurant parmi les remèdes naturels pour soulager ces maux, cette épice est spécialement conseillée aux femmes en début de gestation. Ainsi, elle leur permet de se soulager des douleurs et des malaises que leur causent ces maux. Le gingembre assure également le traitement alternatif des nausées et vomissements pouvant survenir à la suite d’une opération chirurgicale. Puisqu’il facilite la digestion tout en arrêtant l’oxydation, il sauve donc des nausées et vomissements pouvant survenir quoiqu’il arrive.

6. Apaise les maux de tête

Parmi leurs nombreuses vertus, les racines du gingembre ont une action similaire à celle de l’aspirine anticoagulante, souvent utilisée pour calmer les maux de tête. La migraine est une pathologie qui se manifeste par des maux de tête, parfois violents. Ils surviennent de manière régulière et répétitive, généralement d’un seul côté de la tête, parfois associé à des vomissements. Elle est due à l’inflammation des artères dans le cerveau. Les effets anti-inflammatoires et vasodilatateurs cumulés font du gingembre un ingrédient efficace pour calmer la douleur des migraines.

5. Renforce le système immunitaire

Le gingembre est un remède séculaire contre la grippe et le rhume. Il contient du gingérol, un antioxydant qui renforce notre système immunitaire et tue les virus. Cette épice est particulièrement efficace pour prévenir les infections des voies respiratoires. Ajoutez le gingembre à vos repas ou mangez-le cru. Celui-ci a également une action bactéricide. Il aide alors l’organisme à se défendre contre les agressions microbiennes et bactériennes.

4. Renforce le système cardiovasculaire

Le gingembre est avantageux pour le système cardiovasculaire. Il aide à prévenir des maladies cardiovasculaires, et ce parce qu’il est bon pour la circulation sanguine. Cette racine a des propriétés anticoagulantes et constitue un antiagrégant plaquettaire, ce qui permet d’entretenir une bonne circulation sanguine. Toutefois, si vous prenez des médicaments qui fluidifient déjà votre sang, sa consommation peut s’avérer dangereuse. Il faudra consulter votre médecin ! 

3. Traite le diabète

Le gingembre aide à contrôler les niveaux de sucre dans le sang. Les diabétiques devraient consommer du gingembre. Déjà reconnu pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques, le gingembre aide aussi à contrôler le taux de glycémie. Selon une étude effectuée dans une université australienne, il augmente la captation du glucose par les cellules musculaires. Et cette action se fait indépendamment de l’insuline. Ainsi, il y a une modération et une réduction du taux de sucre dans l’organisme. Puisque le diabète est lié au fort taux du sucre, il aura sans doute la récession de cette maladie. Les éléments responsables de l’absorption de glucose sont les gingérols, les composants phénoliques majeurs du rhizome de gingembre. En conditions normales, le niveau de glucose dans le sang est rigoureusement maintenu, dans une fourchette étroite, et le muscle squelettique a une place importante dans la libération du glucose dans le corps.

2. Prévient le cancer

Plusieurs études mentionnent un effet positif de la prise de gingembre en capsule pour lutter contre les nausées et vomissements causés par la chimiothérapie. Cet effet est présent, qu’il soit utilisé ou non en combinaison avec des médications classiques. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le gingembre prévient les processus cancérigènes essentiellement entretenus par l’inflammation.

1. Favorise la libido

Le gingembre est en outre réputé pour l’amélioration de la circulation sanguine. C’est un principe actif contenu dans le rhizome, le gingérol, qui possède des propriétés vasodilatatrices (qui dilate les vaisseaux sanguins). Et c’est ce potentiel qui donnerait au gingembre des pouvoirs aphrodisiaques ! L’afflux sanguin plus important permettrait de faciliter l’érection et de stimuler le clitoris. Dans la médecine chinoise, le gingembre, comme le piment ou le poivre, est connu pour être un aliment « chaud ». Il réchauffe en effet littéralement le corps avec sa saveur piquante, mais il peut également réchauffer nos ardeurs sexuelles et donc favoriser la libido. On explique par ailleurs les vertus aphrodisiaques du gingembre par sa richesse en magnésium (43 mg pour 100 g). Le magnésium est connu pour être antistress, le stress pouvant être inhibiteur de libido.