Home Le magazine La personnalité de Donald Trump décryptée

La personnalité de Donald Trump décryptée

par Emmanuel

N’entend-t-on pas souvent dire que chaque nation mérite son président ? C’est dire donc que le sort d’une nation résulte en grande partie du leadership sociologique de cette communauté humaine. Les USA sont loin de faire exception à ce principe universel. Le fait que Donald Trump, candidat favori du Parti Républicain, arrive en tête dans les sondages et se fait élire en 2016 mérite des réflexions poussées. Jugé trop excessif, trop sûr de lui, paranoïaque, narcissique…, il est approprié de s’interroger sur le type de chef qu’incarne ce président pour les citoyens américains. Et on n’a nul besoin de s’approcher physiquement de lui pour évaluer sa personnalité tant professionnelle que sociale. Alors, faisons le tour d’horizon de tout ce que la science de la personnalité peut nous révéler sur la personne de Donald Trump.

Décryptage de la personnalité de Donald Trump au plan positif

Pour saisir la personnalité morale, sociale et professionnelle d’une personne physique, la science se base sur l’observation de ses comportements et surtout de ses faits et gestes. C’est à cet exercice que nombreux chercheurs en neurosciences cognitives, psychologues, psychiatres et analystes de comportements se sont donnés à propos de Donald Trump. Et sans vouloir exagérer, les résultats sont sans appel et très saisissants. Quand on déchiffre au plan positif la personnalité de ce président américain (ses comportements quand il est dans ses meilleurs jours), on constate qu’il est :

Considérablement ajusté

Cela sous-entend que le président Trump n’a pas le moindre problème d’anxiété et de nervosité. Vu sous l’angle positif, il se montrera calme même sous pression sans prendre aucune critique personnellement. Il est suffisamment satisfait de son être avec la seule incommodité d’être réservé quant à l’écoute des commentaires, notamment ceux qui jouent en sa défaveur.

Extrêmement ambitieux

Donald Trump est sans doute très compétitif. Il cherche toujours à gagner et être toujours à la manette. D’ailleurs, il ne peut en être autrement quand on sait qu’il était déjà un homme d’affaires, milliardaire avant de devenir président des Etats-Unis. Il a le goût de la gestion et se préoccupe hautement des résultats d’exécution de ses actions. Malheureusement, cela va l’obliger à rivaliser souvent avec ceux qui sont véritablement dans son équipe, et éventuellement à aliéner son personnel.

Beaucoup plus sociable

Donald Trump est connu pour son sens de divertissement. Il aime distraire, s’amuser et parler beaucoup pour canaliser ou concentrer toutes les attentions. Cependant, il est évident qu’il soit de ce fait réticent à écouter et despotique. Il peut tirer sur la bouche sans faire preuve de raisonnement (réfléchir). 

Faible en matière de sensibilité interpersonnelle

Il est trop direct dans ses propos, moins timide quand il est loin des environnements de confrontation et absolument soucieux sur les sentiments des peuples. Il est très disposé à laisser partir ses collaborateurs en leur disant : « vous êtes viré ». En revanche, il est hostile et aliène son entourage immédiat.

Moins fort côté prudence

Donald Trump se soucie très peu des règles et cherche à trouver des subterfuges pour les éviter ou les contourner. Il s’agit d’un être qui réclame une trop grande liberté ou une indépendance d’esprit trop exagérée. Il préfère rester indifférent aux détails des règles. Cela lui donne l’avantage de prendre les décisions promptes et de faire avancer les choses.

D’une curiosité extrême ou excessive

Donald Trump est une personne qui a une infinité d’idées et un sens d’imagination assez large. Il lui sera donc facile de résoudre les différents problèmes auxquels il sera confronté. Toutefois, il peut avoir quelques difficultés à les mettre en exécution. Ce qui veut dire qu’il peut être aussi imprévisible.

Décodage de la personnalité de Donald Trump au plan négatif

Selon Pr Sebastian Dieguez, chercheur en neurosciences cognitives à l’Université de Fribourg, Donald Trump présente la majorité des symptômes requis pour envisager le diagnostic d’un trouble de personnalité narcissique. D’aucuns vont jusqu’à dire qu’il est mentalement instable. Ont-ils raison ou tort ? A vrai dire, lorsqu’on observe le côté obscur (ses comportements quand il baisse sa concentration morale), on peut sembler donner raison à ceux qui révèlent son instabilité psychique. Le tempérament ou le personnage obscur de Donald Trump est capturé par sa célébrité qui reste l’ensemble de ses attitudes et postures. Il se décline comme suit :

Il est outrageusement audacieux

L’audace est le trait distinctif le plus caractéristique de la personne de Donald Trump. Il est très sûr de lui et fait montre des sentiments d’autorité, de supériorité (grandeur) et de droit. Il appartient à la catégorie des personnes qui en général font bonne impression au début. Par conséquent, il est assez pénible de collaborer professionnellement avec lui puisqu’il se sent autorisé à jouir des traitements et faveurs spéciaux. Il cherche à intimider les autres, méconnait leurs critiques et surestime ses capacités.

Il est plutôt très rusé, espiègle ou malicieux

La bonne impression passagère et l’audace de Donald Trump sont de nature à voiler la vraie face de sa personne qui a le goût du risque. Repousser les limites est presque un plaisir pour ces genres d’homme qui inspectent ou sondent grâce à l’excitation. Le président Trump est vu aussi comme une personne qui minimise les erreurs en prenant des risques imprudents sans le moindre remord.

Il est hyper coloré

Cela signifie que notre personnage est à la fois rapide, plaisant et socialement fini et qualifié. Il a tendance à mettre à profit pour exposer ses réalisations. C’est une personne très douée quand il s’agit d’attirer l’attention des autres sur lui-même. Il se suffit et ne pense avoir besoin de personne pour se promouvoir. Très engagé, il se laisse facilement emporter par la colère.

Il est moins diligent

Nous avons déjà évoqué son grand sentiment de prudence. Mais, il n’est pas assez précautionneux. Il est parfois faible côté responsabilité. En effet, il se soucie moins des critiques des autres et ne cherche donc pas à travailler pour plaire. Il est fermé aux ordres et conseils de nombreuses personnes et prend les décisions rapides et unilatérales.  

Il est narcissique

Que vous parlez en bien ou en mal de Donald Trump, il s’en préoccupe moins. Son seul objectif est qu’on parle de lui. Ainsi, il est disposé à alimenter lui-même des scandales à l’image du Français Jean-Marie Le Pen. Tout le monde doit se plier à ses idées, quelle que soit leur nature. Même si la plupart des hommes politiques sont narcissiques, il faut avouer que le narcissisme de ce président est exagéré.   

Il est paranoïaque

Donald Trump a toujours montré partout où il passe, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de son pays, qu’il est le symbole de l’argent. Il a la prétention d’être le meilleur en toute chose et ne cesse d’exposer son ego XXL. C’est ce que certains appellent le style paranoïaque de cette personnalité politique américaine. Par exemple, il n’a fait aucune preuve d’empathie et de sensibilité envers les victimes de l’ouragan à Porto Rico. Disons simplement que Donald Trump est incapable de s’identifier aux besoins des autres.

          En définitive, il suffit de rester attentif à la réputation et aux comportements de Donald Trump pour mieux l’appréhender. Ces comportements révèlent la profondeur de ce qu’on peut attendre de ce candidat républicain vaincu par Joe Biden lors des élections présidentielles de Novembre 2020 aux USA. Si vrai est que les citoyens ont tendance à voter pour les dirigeants taillés à leur image, alors Donald Trump est ce que signifient les Etats-Unis de 2016 à 2020. Sa personnalité renseigne mieux sur les caractères moraux de ceux qui le soutiennent. 

Leave a Comment